Ouvrir le menu principal

France Jamet

femme politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jamet.

France Jamet
Illustration.
Fonctions
Députée européenne
En fonction depuis le
(2 ans, 4 mois et 20 jours)
Réélection 26 mai 2019
Circonscription France (circonscription Sud-Ouest de 2014 à 2019)
Législature 8e et 9e
Groupe politique ENL (2017-2019)
ID (depuis 2019)
Prédécesseur Louis Aliot
Conseillère régionale d'Occitanie
En fonction depuis le
(3 ans, 11 mois et 7 jours)
Élection 13 décembre 2015
Président Carole Delga
Groupe politique FN puis RN
(présidente du groupe de 2016 à 2017)
Conseillère municipale de Montpellier

(3 ans, 3 mois et 17 jours)
Élection 30 mars 2014
Maire Philippe Saurel
Conseillère communautaire de Montpellier Méditerranée Métropole

(3 ans, 3 mois et 6 jours)
Élection 30 mars 2014
Président Philippe Saurel
Biographie
Date de naissance (58 ans)
Lieu de naissance Paris
Nationalité Française
Parti politique FN (1974-2018)
RN (depuis 2018)
Père Alain Jamet
Profession Secrétaire juridique
Site web francejamet.com

France Jamet, née le à Paris, est une femme politique française.

Membre du Front national (FN) depuis 1974, elle devient cadre du parti et s'implante dans la région Occitanie, où elle exerce plusieurs mandats locaux dans l'opposition. Elle devient députée européenne en 2017, après l'élection de Louis Aliot à l'Assemblée nationale.

BiographieModifier

Origines et vie privéeModifier

Née le à Paris[1], elle est la fille d'Alain Jamet, cofondateur et ancien vice-président du Front national. En 2012, elle est la compagne de Guillaume Vouzellaud, cadre du parti dans l'Hérault[2].

Ayant obtenu une capacité en droit à 28 ans, elle a exercé plusieurs professions, dont celles de commerçante, d'hôtelière, d'assureuse et de secrétaire juridique[1].

Proche de la Confédération de défense des commerçants et artisans, elle a dirigé son organe, Le Légitime[1].

Carrière politiqueModifier

Alors que sa famille entretient des liens d'amitié avec celle de Jean-Marie Le Pen et qu'elle est une amie d'enfance de Marine Le Pen[3], France Jamet adhère au Front national en 1974[4],[5] et devient par la suite membre du bureau politique du parti[6],[7].

Elle se présente à l'élection municipale de 1983 à Montpellier[2] et participe ensuite à de nombreuses campagnes électorales dans l'Hérault[5].

Depuis 1998, elle siège au conseil régional du Languedoc-Roussillon, devenue conseil régional d'Occitanie en 2016[8],[5]. Lors des élections régionales de 2010, tête de liste FN en Languedoc-Roussillon, elle recueille 19,4 % des voix au second tour[9]. Elle préside le groupe Front national - Rassemblement bleu Marine au conseil régional[10].

En 2012, elle se présente à l'élection législative dans la septième circonscription de l'Hérault, où elle obtient 22,1 % des suffrages exprimés au premier tour et 19,8 % au second[11]. Cinq ans plus tard, elle réunit sur son nom 34,3 % des voix dans la première circonscription de l'Hérault au second tour de scrutin[12].

Lors des élections municipales de 2014 à Montpellier, elle conduit la liste du Front national, qui recueille 13,8 % des voix exprimées au premier tour et 9,2 % au second[13]. Elle est élue conseillère municipale de la ville avec deux autres de ses colistiers, ainsi que conseillère communautaire de Montpellier Méditerranée Métropole[14].

Au Parlement européen, elle est collaboratrice parlementaire[15] de Joëlle Mélin de 2014 à 2016 ; à ce titre, elle est soupçonnée d'emploi fictif dans le cadre de l'affaire des assistants parlementaires du Front national au Parlement européen[6].

Le 21 juillet 2017, en raison de l'élection de Louis Aliot à l'Assemblée nationale et du rejet par le Conseil constitutionnel du recours contestant son élection, elle devient députée européenne et quitte, le 15 septembre suivant, sa fonction de présidente du groupe Front national - Rassemblement bleu Marine au conseil régional d'Occitanie[16],[17].

Elle figure en 20e position sur la liste du Rassemblement national pour les élections européennes de 2019[18]. Réélue, elle embauche comme collaborateur parlementaire Laurent Latruwe, ancien proche de L'Œuvre française, auteur d'une Histoire des Waffen-SS albanais et ancien animateur de Nations Presse Info[19] sous le pseudonyme « Roland Machefer »[20].

Détail des mandats et fonctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Yannick Povillon, « Montpellier : France Jamet, l’inlassable combattante du FN », sur midilibre.fr, .
  2. a et b Anne Devailly, « Dans l'Hérault, les Jamet, l'autre famille régnante du Front national », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 23 août 2017).
  3. 1Loris Boichot, « Chaises musicales entre Paris et Strasbourg : qui sont les quatre nouveaux eurodéputés ? », sur lefigaro.fr, .
  4. « France Jamet : Biographie et articles », sur lepoint.fr (consulté le 23 août 2017).
  5. a b et c Loris Boichot, « Chaises musicales entre Paris et Strasbourg : qui sont les quatre nouveaux eurodéputés ? », Le Figaro,‎ (ISSN 0182-5852, lire en ligne, consulté le 23 août 2017).
  6. a et b Nicolas Ethève, « France Jamet (FN) a-t-elle bénéficié d'un emploi fictif auprès de l’eurodéputée Joëlle Mélin ? », sur mediaterranee.com (consulté le 23 août 2017).
  7. « Bureau politique » [archive du ], sur frontnational.com (consulté le 23 août 2017).
  8. « France JAMET », sur www.montpellier.fr (consulté le 23 août 2017).
  9. « Résultats des élections régionales 2010 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 23 août 2017).
  10. « Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée », sur www.laregion.fr (consulté le 23 août 2017).
  11. « Résultats des élections législatives 2012 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 23 août 2017).
  12. « Résultats des élections législatives 2017 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 23 août 2017).
  13. « Résultats des élections municipales 2014 Montpellier (34090 - Hérault) », sur lexpress.fr (consulté le 4 juin 2018).
  14. « Résultats des élections municipales et communautaires 2014 », sur interieur.gouv.fr (consulté le 23 août 2017).
  15. « Le FN, champion du cumul de fonctions chez ses assistants parlementaires », sur lemonde.fr, .
  16. « Sans le savoir vous avez élu quatre députés européens », sur Le Huffington Post, (consulté le 23 août 2017).
  17. « Législatives: 47 premiers recours rejettés », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le 23 août 2017).
  18. Ivanne Trippenbach, « Européennes 2019: Marine Le Pen distribue les numéros aux candidats RN », sur lopinion.fr, (consulté le 8 mai 2019).
  19. https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/09/13/quenelle-opus-dei-les-profils-equivoques-des-assistants-du-rn-au-parlement-europeen_5510253_4355770.html.
  20. http://www.slate.fr/story/75848/oeuvre-francaise-front-national-david-doucet-dominique-albertini.

Liens externesModifier