François de Bavière (1875-1957)

militaire allemand
François de Bavière (1875-1957)
Description de l'image Prinz Franz von BayernJS.jpg.
Biographie
Titulature Prince de Bavière
Dynastie Maison de Wittelsbach
Naissance
Starnberg (Royaume de Bavière)
Décès (à 81 ans)
Starnberg, Bavière (Allemagne)
Sépulture Église Saint-Michel de Munich, Munich
Père Louis III de Bavière
Mère Marie-Thérèse de Modène
Conjoint Isabelle-Antoinette de Croÿ
Enfants Louis de Bavière
Marie-Élisabeth de Bavière
Adelgunde de Bavière
Thérèse Éléonore de Bavière
Dorothée Marie de Bavière
Rasso de Bavière

Le prince François de Bavière (en allemand, Franz Maria Luitpold Prinz von Bayern), né le à Leustetten[1], et mort le à Leustetten [1], troisième fils et cinquième des treize enfants de Louis III de Bavière et de Marie-Thérèse de Modène, est un membre de la Maison de Wittelsbach et un général-major de l'armée bavaroise.

BiographieModifier

 
Photo - Louis III, sa femme et leurs enfants vers 1887 - François est debout à l'extrême droite

Le prince François prend part, depuis 1894, à des exercices de l'école militaire. En 1896, il entreprend un voyage au nord de l'Allemagne, au Danemark, en Suède et en Norvège. Avec grand intérêt, il se consacre au service militaire. À partir de 1911, il sert comme juge-adjoint, et à part du comme juge à la Haute-Cour Martiale de Bavière.

Le 8 juillet 1912, François épouse la princesse Isabelle de Croÿ (1890-1982), une nièce de l'archiduchesse Isabelle d'Autriche-Teschen (1856-1931), dans la chapelle du château de Weilburg, en Basse-Autriche.

Peu avant la Première Guerre mondiale, il est commandant du 2e Régiment d'Infanterie bavarois. Peu après, il est promu général-major. En janvier 1915, il est placé à la tête de la 4e Brigade d'infanterie bavaroise. En tant que commandant de la 4e Brigade d'infanterie bavaroise, il prend part les 23 et 24 mai 1916 à l'avancée des troupes dans l'est de la France. En raison de son énergie et de son courage personnel dans les combats lourds de Verdun, en mai et juin 1916, le prince François reçoit la plus haute distinction bavaroise, la Croix de Chevalier de l'Ordre militaire de Max-Joseph.

Le 28 octobre 1916, il est promu commandant de la 4e Division bavaroise. Pendant la bataille des Flandres, à l'été 1917, à Passendale, il attaque les formations anglaises, les faisant reculer jusqu'à Broodseynde. En avril 1918, son unité prend d'assaut le mont Kemmel. Le prince François, en récompense de ses capacités militaires, est promu le 26 avril 1918 Commandeur de l'Ordre militaire Max-Joseph. Le 16 mai 1918, il reçoit l'Ordre du Mérite.

À partir de l'été 1918, le prince François et sa 4e Division subissent de lourdes pertes pendant la retraite des Flandres. Elle compte à partir de septembre 1918 à peine plus de 1 000 hommes. Le 7 novembre 1918, dans les derniers jours de la guerre, la 4e Division est envoyée à la frontière italienne.

Quand il doit fuir en 1945, il s'installe près du château de Leutstetten, où son frère le prince héritier Rupprecht réside.

Il est enterré à l'Église Saint-Michel de Munich.

DescendantsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Michel Huberty, Alain Giraud, L'Allemagne dynastique, tome IV Wittelsbach, p.464
  2. [1]