Ouvrir le menu principal
Filipp Fortunatov

'Linguiste occidental – '

Portrait de Filipp Fortunatov
Biographie
Naissance
à Vologda Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Décès (à 66 ans)
à Kossalmi Drapeau de l'Empire russe Empire russe
Nationalité russe
Thématique
Formation Université impériale de Moscou (en) (jusqu'en ) et Faculté d'histoire et de philologie de l'Université de MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Profession Philologue (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Employeur Université impériale de Moscou (en), université d'État de Moscou et Lycée Ivanovice Krejmana (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Approche Linguistique comparée
Intérêts Onomastique
Étymologie
Langues finno-ougriennes
Membre de Académie serbe des sciences et des arts et Académie des sciences de Saint-PétersbourgVoir et modifier les données sur Wikidata
Auteurs associés
Influencé par Constantin Aksakov
Fiodor Bouslaïev
Partisans
(A influencé)
Nikolaï Troubetskoï
Roman Jakobson
Dmitri Ouchakov
Holger Pedersen
Plaque commémorative de Filipp Fortunatov à Petrozavodsk.

Filipp Fedorovitch Fortunatov (en russe : Фили́пп Фёдорович Фортуна́тов), né à Vologda le et mort à Kossalmi le , est un linguiste russe, spécialiste en linguistique comparée, membre correspondant de l'Académie des sciences de Saint-Pétersbourg (1898)[1]. Il est le fondateur de l'école linguistique de Moscou opposée à l'école linguistique de Saint-Pétersbourg de Nikolaï Vesselovski[2].

BiographieModifier

Né à Vologda, Filipp Fortunatov est le fils de Fedor Fortunatov, un professeur de l'éducation physique. Il fait ses études à la faculté des Lettres de l'université de Moscou où il s'initie à la linguistique comparée sous la direction de Fiodor Bouslaïev. Il obtient son degré de maîtrise ès sciences en 1871. En 1871-1873, il effectue un séjour scientifique à l'étranger - à Leipzig (chez Leskien et Curtius) à Paris (chez Bréal), à Oxford et à Cambridge. Ses premières recherches portent sur les idiomes de Lituanie et sur le sanskrit védique[3].

En 1874-1876, il enseigne le grec au gymnasium de Frantz Kreiman à Moscou. De 1876 à 1902 - privat-docent, professeur agrégé, chef du département de linguistique comparée de l'Université de Moscou, professeur de linguistique indo-européenne et générale. A partir de 1902, il travaille au département de la philologie de l'Académie des sciences de Saint-Pétersbourg, où il se consacre à la recherche linguistique. Il publie notamment en 1903, un travail de recherche portant sur les origines de l'alphabet glagolitique (Фортунатов Ф. Ф. О происхождении глаголицы. СПб., 1903).

Filipp Fortunatov dirige la première Commission pour statuer sur une réforme de l'orthographe, créée en 1904 par l'Académie impériale des sciences, qui compte aussi Alekseï Chakhmatov (en), Fiodor Korsch (ru) et Jan Niecisław Baudouin de Courtenay[4],[5],[6].

Il meurt au village de Kossalmi près de Petrozavodsk où il séjournait régulièrement depuis 1895. Il est enterré à Kossalmi.

Notes et référencesModifier

  1. Irina Ivanova, « La notion de « langue » dans la linguistique russe (deuxième moitié du XIXe-début du XXe siècle) : 1.2. L’approche « formaliste » de Filipp Fortunatov (1848-1914) », Études de Lettres, no 4,‎ , p. 81-100 (lire en ligne)
  2. Boris Andreevich Uspenskiĭ, Sémiotique de la culture russe: études sur l'histoire, L'Age d'Homme, coll. « Slavica », (ISBN 9782825100172, lire en ligne), p. 20
  3. Sylvain Auroux, Histoire des idées linguistiques: L'hégémonie du comparatisme, vol. 3, Editions Mardaga, coll. « Histoire des idées linguistiques », (ISBN 9782825100172, lire en ligne), p. 137
  4. (en)Neil Bermel, Linguistic Authority, Language Ideology, and Metaphor: The Czech Orthography Wars, vol. 17, Walter de Gruyter, coll. « Language, power and social process », (ISBN 9789004276796, lire en ligne), p. 20
  5. (en)Gerald Janecek, The Look of Russian Literature: Avant-Garde Visual Experiments, 1900-1930, Princeton University Press, (ISBN 9781400852857, lire en ligne), p. 14
  6. (ru)Константин Крикунов, Четыре тетради (сборник), Litres,‎ (ISBN 9785457961920, lire en ligne)

Liens externesModifier