Ferdinando Ughelli

moine et historien italien

Ferdinando Ughelli (Florence, Rome, ) est un moine, abbé et historien italien.

Ferdinando Ughelli
Ferdinando Ughelli.jpg
Fonction
Abbé
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 75 ans)
RomeVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activité
Autres informations
Religion
Ordre religieux

BiographieModifier

Moine cistercien, il a terminé ses études à l'Université pontificale grégorienne de Rome, où il a rencontré les jésuites Francesco Piccolomini et Juan de Lugo. Il est devenu abbé de l'abbaye dei Santi Salvatore e Lorenzo a Settimo et à partir de 1638 de l'abbaye de Tre Fontane à Rome.

Il a réussi à obtenir du pape Alexandre VII une pension annuelle de 500 couronnes dont il avait besoin pour couvrir les dépenses engagées lors de ses voyages. Il a également travaillé à l'Index librorum prohibitorum.

Ses archives comprenant sa correspondance et des copies de documents et d'autres sources, qu'il avait léguées au cardinal Francesco Barberini, se trouvent depuis 1902 dans le Fondo Barberini de la Bibliothèque apostolique vaticane.

ŒuvresModifier

Italia SacraModifier

Il a été le premier érudit qui a conçu l'idée de donner des listes d'évêques italiens regroupés par diocèse, avec des notices sur chacun et sur les églises dépendant de leur diocèse, accompagnées d'autres documents inédits.

L'immensité du projet l'a forcé pour plusieurs diocèses, à faire appel à des collaborateurs: ce qui explique les inégalités de l'ouvrage qui est parfois très riche en informations et en documents, et parfois très pauvre en notices qui quelques fois contiennent des inexactitudes ou qui n'ont pas fait l'objet d'une critique serrée. Italia Sacra a été publiée à Rome de 1642 à 1648 en neuf volumes in-folio, sur le modèle de la Gallia Christiana de Denis de Sainte-Marthe (1626). Une deuxième édition en 10 volumes, augmentée et mise à jour, a été faite à Venise en 1717 par Nicola Coleti, qui l'a terminée en 1722, avec l'ajout de Sicilia sacra de Rocco Pirri. Le cistercien Nivardo del Riccio, avec l'intention de corriger les erreurs de cette dernière édition, a conçu en 1763 à Florence, une troisième édition dont, cependant, il n'a publié qu'un bref essai. Néanmoins Italia Sacra reste un livre important pour comprendre l'histoire des diocèses: l'idée a été reprise par Giuseppe Cappelletti (it) dans son ouvrage Le chiese d'Italia dalla loro origine sino ai nostri giorni en 21 volumes (1844-1870), et Pius Bonifacius Gams dans son Series episcoporum Ecclesiae catholicae quotquot innotuerunt a beato Petro apostolo (1873).

Première édition
Seconde édition

Autres œuvres d'UghelliModifier

 
L'arbre généalogique publié dans Albero et istoria della famiglia dè conti di Marsciano
  • Cardinalium elogia dell'Ordine cistercense (Florence 1624)
  • Imagines Columnensis familiae cardinalium (Rome 1650)
  • Albero et istoria della famiglia dè conti di Marsciano (Rome, 1667)

BibliographieModifier

  • Giorgio Morelli: L'abate Ferdinando Ughelli nel terzo centenario della morte (1670-1970), in: Strenna dei Romanisti 32 (1972) S. 246–250.
  • Giorgio Morelli: Monumenta Ferdinandi Ughelli Barb. Lat. 3204–3249, in: Miscellanea Bibliothecae Apostolicae Vaticanae IV. Città del Vaticano 1990 (Studi e Testi 338), S. 243–280
  • Giorgio Morelli: Lettere inedite di storici abruzzesi a Ferdinando Ughelli, in: Abruzzo. Rivista dell'Istituto Studi Abruzzesi 12 (1974) S. 83–99.

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. Comprenait les diocèses de Bologne, Imola, Faenza, Forlì, Cesena, Rimini, Ravenne et Ferrare