Ouvrir le menu principal

Faymoreau

commune française du département de la Vendée

Faymoreau
Faymoreau
La mairie en .
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Vendée
Arrondissement Fontenay-le-Comte
Canton Fontenay-le-Comte
Intercommunalité Communauté de communes Vendée Sèvre Autise
Maire
Mandat
Charles de Certaines
2014-2020
Code postal 85240
Code commune 85087
Démographie
Population
municipale
208 hab. (2016 en diminution de 7,14 % par rapport à 2011)
Densité 19 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 32′ 18″ nord, 0° 37′ 38″ ouest
Altitude 94 m
Min. 54 m
Max. 121 m
Superficie 10,97 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte administrative de la Vendée
City locator 14.svg
Faymoreau

Géolocalisation sur la carte : Vendée

Voir sur la carte topographique de la Vendée
City locator 14.svg
Faymoreau

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Faymoreau

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Faymoreau

Faymoreau est une commune française située dans le département de la Vendée en région Pays de la Loire.

Sommaire

GéographieModifier

Le territoire municipal de Faymoreau s’étend sur 1 097 hectares. L’altitude moyenne de la commune est de 94 mètres, avec des niveaux fluctuant entre 54 et 121 mètres[1],[2].

ToponymieModifier

Le nom Faymoreau se décompose en deux parties : Fay qui provient du latin fagus signifiant « hêtre », ainsi que de moreau qui est un patronyme répandu en Vendée[3].

HistoireModifier

 
Le puits Bernard.
Article détaillé : Bassin houiller de Faymoreau.

Le passé du village est très marqué par l'exploitation minière qui dure de 1775 à 1958.

Politique et administrationModifier

Liste des mairesModifier

Article connexe : Histoire des maires de France.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Pierre Beaussant    
mars 2008 mars 2014 Marie-Thérèse Jacob[4]    
mars 2014   Charles de Certaines    
Les données manquantes sont à compléter.

DémographieModifier

Évolution démographiqueModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2007[6].

En 2016, la commune comptait 208 habitants[Note 1], en diminution de 7,14 % par rapport à 2011 (Vendée : +4,51 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
160213212250683701877985993
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0021 0601 0721 1671 1901 121641679699
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
705675676759673837788909736
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2012
535451413343280267245242217
2016 - - - - - - - -
208--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

Pyramide des âgesModifier

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (36,4 %) est en effet supérieur au taux national (21,6 %) et au taux départemental (25,1 %). À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (52,5 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,6 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2007, la suivante :

  • 47,5 % d’hommes (0 à 14 ans = 13,9 %, 15 à 29 ans = 13 %, 30 à 44 ans = 13,9 %, 45 à 59 ans = 22,6 %, plus de 60 ans = 36,5 %) ;
  • 52,5 % de femmes (0 à 14 ans = 15,7 %, 15 à 29 ans = 11 %, 30 à 44 ans = 18,9 %, 45 à 59 ans = 18,1 %, plus de 60 ans = 36,3 %).
Pyramide des âges à Faymoreau en 2007 en pourcentage[9]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,0 
90 ans ou +
1,6 
6,1 
75 à 89 ans
15,0 
30,4 
60 à 74 ans
19,7 
22,6 
45 à 59 ans
18,1 
13,9 
30 à 44 ans
18,9 
13,0 
15 à 29 ans
11,0 
13,9 
0 à 14 ans
15,7 
Pyramide des âges du département de la Vendée en 2007 en pourcentage[10]
HommesClasse d’âgeFemmes
0,4 
90 ans ou +
1,2 
7,3 
75 à 89 ans
10,6 
14,9 
60 à 74 ans
15,7 
20,9 
45 à 59 ans
20,2 
20,4 
30 à 44 ans
19,3 
17,3 
15 à 29 ans
15,5 
18,9 
0 à 14 ans
17,4 

Lieux et monumentsModifier

  • Centre minier de Faymoreau[11] (Musée de France), un voyage au centre de la mine pour découvrir 130 années d'exploitation du charbon en Vendée et Deux-Sèvres, de 1827 à 1958. Installé dans ce que fut le dortoir des verriers, descente dans la mine reconstituée, expositions permanente et temporaires, animations adultes et enfants toute l'année.
  • La chapelle des Mineurs (XIXe) : vitraux contemporains de Carmelo Zagari en hommage aux hommes du fond. Une commande publique de 2001.
  • Le village minier : quartiers et corons.
  • Le château de Faymoreau, ancienne résidence de la famille Panou de Faymoreau.
  • L'étang de la digue, retenue d'eau de la centrale électrique thermique.
  • L'église du bourg de Faymoreau.
  • Le pont de Fleurieau.

Pour approfondirModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. « Commune 18076 », Géofla, version 2.2, base de données de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la France métropolitaine, 2016 [lire en ligne].
  2. « Faymoreau », Répertoire géographique des communes, fichier de l’Institut national de l’information géographique et forestière (IGN) sur les communes de la Métropole, 2015.
  3. « Faymoreau : une cité minière à la campagne », sur www.accueil-vendee.com (consulté le 27 septembre 2016).
  4. Site officiel de la préfecture de la Vendée - liste des maires(doc pdf)
  5. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  6. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  9. « Évolution et structure de la population », sur insee.fr (consulté le 6 mai 2011)
  10. « Résultats du recensement de la population de la Vendée en 2007 », sur insee.fr (consulté le 13 mai 2011)
  11. [1]