Famille de Rosset
Image illustrative de l’article Famille de Rosset
Armes

Blasonnement Écartelé; au 1, d'argent, à un bousquet de trois roses de gueules, rangées un et deux, tigées et feuillées de sinople; au 2, de gueules, au lion d'or; au 3, contre-écartelé aux 1 et 4 d'argent et aux 2 et 3 de sable; au 4, d'azur, à trois rocs d'échiquier d'or; et sur le tout d'azur, à trois roses d'or.
Branches de Rocozels
de Fleury
de Létourville
Pays ou province d’origine Lodévois
Charges Pair de France
Premier gentilhomme de la Chambre
Fonctions ecclésiastiques Archevêque
Grand aumônier de la reine
Récompenses civiles Ordre du Saint-Esprit

Les Rosset de Rocozels sont une famille noble originaire de Rocozels en Languedoc dans le Lodévois.

HistoireModifier

Une ancienne famille féodale de Rocozels est attestée dans ce fief en 1025. Au Moyen Âge, elle donna deux évêques : Guillaume IV de Rocozels (évêque de Béziers de 1198 à 1205) et Raymond III de Rocozels (évêque de Lodève de 1262 à 1280).

Au XVIe siècle à la suite d'une alliance matrimoniale avec les Rosset, famille originaire du Rouergue (seigneurs et barons de Monpaon, diocèse de Vabre), les descendants devinrent les Rosset de Rocozels. Au XVIIe siècle cette famille rassembla les petites seigneuries de Rocozels, de Bouloc et de Ceilhes où elle établit sa résidence au château de Bouloc, délaissant l'ancien château de Rocozels dont il ne subsiste aujourd'hui que la chapelle du XIIe siècle. En 1680, Bernardin de Rosset de Rocozels épousa Marie de Fleury, sœur du cardinal de Fleury. En 1736 le roi Louis XV créa en faveur de son filleul Jean Hercule, le duché-pairie de Fleury par l'union du marquisat de Rocozels et de la baronnie de Pérignan. Les Rosset de Rocozels de Fleury, s'illustrèrent dans les carrières ecclésiastiques et militaires. L'un d'entre eux, Pierre Augustin Bernardin (1717-1780), premier aumônier de la reine Marie Leszczyńska, puis de Marie-Antoinette, devint évêque de Chartres. Son frère Henri Marie Bernardin fut archevêque de Tours puis archevêque-duc de Cambrai. Quant au duc André Hercule Marie Louis (1767-1810), il épousa Aimée de Coigny, héroïne d'André Chénier, puis gagna sous la Révolution l'armée des émigrés et commanda une compagnie d'uhlans des troupes du marquis de Bouillé.

Quelques membresModifier

ArmoiriesModifier

Blasonnement : écartelé ; au 1 d'argent, à un bousquet de trois roses de gueules, rangées un et deux, tigées et feuillées de sinople, qui est de ROSSET ; au 2 de gueules, au lion d'or, qui est de LASSET ; au 3 contre-écartelé aux 1 et 4 d'argent et aux 2 et 3 de sable, qui est de VISSEC de LATUDE ; au 4 d'azur, à trois rocs d'échiquier d'or qui est de ROCOZEL ; et sur le tout d'azur, à trois roses d'or, qui est de FLEURY.

L'écu environné du manteau de pair surmonté d'une couronne ducale (à partir de Jean Hercule en 1737)[2].

AlliancesModifier

Les Rosset de Rocozels ont contracté des alliances avec les familles de Roquefeuil, de Fleury, etc.

ChâteauxModifier

Notes et référencesModifier

  1. de Saint-Allais, p.324
  2. Documens historiques et généalogiques sur les familles et les hommes remarquables du Rouergue (H. Barrau Tome III page 635).

BibliographieModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier