Ouvrir le menu principal

Les premiers Gentilshommes de la Chambre du roi sont depuis le règne de Louis XIII au nombre de quatre. Ils servent une année sur quatre[1]. La charge a été instituée par François Ier, qui avait supprimé, en octobre 1545, celle de Grand chambrier de France[2].

Les premiers gentilshommes donnent la chemise au roi, en l'absence des fils de France, princes du sang, princes légitimés, ou du grand-chambellan. Ils sont les ordonnateurs des dépenses de la chambre du roi. Un règlement du prévoit que c'est par ordre du premier gentilhomme en service que sont fournis les ornements, tentures, décorations et luminaires, pour les maisons royales, les églises de Saint-Denis et de Notre-Dame lors des pompes funèbres des rois, reines, fils, filles, petits-fils et petites-filles de France[3]. Ils reçoivent les serments de fidélité de tous les officiers de la chambre, leur donnent les certificats de service : ils donnent l'ordre à l'huissier, par rapport aux personnes qu'il doit laisser entrer[4]. L'article XXXVIII de l'arrêt du Conseil d'État du roi du soumet aux premiers gentilshommes l'administration et la discipline intérieure des comédiens français et des comédiens italiens[5].

Liste des premiers gentilshommes de la chambre du roiModifier

Création de la chargeModifier

Création de la charge en 1574Modifier

Création de la charge en 1578Modifier

Création de la charge en 1610Modifier

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier