Exireuil

commune française du département des Deux-Sèvres

Exireuil
Exireuil
Cascade du Puits d'Enfer sous la neige.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Deux-Sèvres
Arrondissement Niort
Intercommunalité Communauté de communes Haut Val de Sèvre
Maire
Mandat
Jérôme Billerot
2014-2020
Code postal 79400
Code commune 79114
Démographie
Gentilé Exirois, Exiroises
Population
municipale
1 583 hab. (2017 en augmentation de 1,6 % par rapport à 2012)
Densité 75 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 26′ 03″ nord, 0° 11′ 26″ ouest
Altitude Min. 59 m
Max. 191 m
Superficie 21,06 km2
Élections
Départementales Canton de Saint-Maixent-l'École
Législatives Deuxième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Exireuil
Géolocalisation sur la carte : Deux-Sèvres
Voir sur la carte topographique des Deux-Sèvres
City locator 14.svg
Exireuil
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Exireuil
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Exireuil
Liens
Site web exireuil.com

Exireuil est une commune du centre-ouest de la France, située dans le département des Deux-Sèvres (région Nouvelle-Aquitaine). Ses habitants s'appellent les Exirois et les Exiroises.

GéographieModifier

Exireuil est un village planté dans la région du Haut Val de Sèvres, département des Deux-Sèvres. À proximité de la commune de Saint-Maixent-l'École, Exireuil est bordé à l'ouest par la départementale D 938 reliant Saint-Maixent à Parthenay et à l'est par la D 121 menant au site touristique du Puits d'Enfer.

Communes limitrophesModifier

ÉconomieModifier

L'économie locale est principalement axée sur le secteur de l'agriculture.

Quelques artisans ont également élus domicile sur la commune.

En revanche, du fait de la proximité de Saint-Maixent-l'École, à moins de 5 km, on ne compte que très peu de commerces ; ces derniers sont essentiellement liés à la restauration.

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 2008 Alain Gelot    
mars 2008   Jérôme Billerot[1]    

DémographieModifier

À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans. Pour Exireuil, cela correspond à 2004, 2009, 2014[2], etc. Les autres dates de « recensements » (2006, etc.) sont des estimations légales.

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
7568728947078189899891 0151 044
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 0129799909851 0181 0841 0901 1191 122
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 1071 1291 137968926969958847820
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
8037097158919561 0931 2671 5881 585
2017 - - - - - - - -
1 583--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[4].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monumentsModifier

 
Le barrage de la Touche Poupard en avril 2013

Personnalités liées à la communeModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. Site de la préfecture, consulté le 31 août 2008
  2. « Calendrier de recensement », sur Insee (consulté le 3 avril 2012)
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  5. Le Puits d'Enfer.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier