Ouvrir le menu principal

Eurypterida

sous-classe des mérostomes

Euryptérides, Scorpions de mer

Les euryptérides (Eurypterida), ou gigantostracés, forment un ordre éteint d'arthropodes chélicérates marins. Couramment appelés scorpions de mer, ils ne comptent que des formes fossiles (de l'Ordovicien moyen au Permien) dont certaines atteignent plus de 2 mètres de long. Ils étaient situés tout en haut de la chaîne alimentaire de l'ère Paléozoïque.

Description et caractéristiquesModifier

Leur allure était proche de celle des scorpions actuels : un corps allongé et prolongé par une longue queue articulée, et un thorax équipé de pinces redoutables, avec une tête munie de plusieurs paires d'yeux. Une paire de pattes était modifiée en nageoires, terminées par de larges palettes natatoires (sauf chez les espèces purement benthiques). Ils étaient sans doute des prédateurs efficaces, même si certaines espèces devaient être plutôt charognardes ou opportunistes (comme les actuelles limules). La plupart des espèces présentent un aiguillon effilé au bout de leur queue : comme les scorpions modernes, ils injectaient peut-être du venin à leurs proies.

Les euryptérides disputent au genre Arthropleura et à l'espèce Jaekelopterus rhenaniae (avec ses 2,5 m de long)[1], le titre de plus grand arthropode ayant existé sur Terre. D'une manière générale, les arthropodes sont limités en taille par leur système de respiration. Malgré cela, quelques grands arthropodes comme les euryptérides ont pu se développer grâce à un air et donc à une eau qui étaient plus riches en oxygène (jusqu'à 35 %) qu'aujourd'hui (21 %)[2],[3].

Registre fossileModifier

L'espèce connue la plus ancienne d'euryptéride est Pentecopterus decorahensis découverte en 2015, et datant du début du Darriwilien (Ordovicien moyen). Cette espèce étant déjà relativement complexe, cette découverte suggère que les premiers euryptérides seraient apparus au moins au tout début de l'Ordovicien, il y a environ 485 millions d'années[1].

Les euryptérides connurent un grand succès évolutif au Silurien et au Dévonien où ils étaient parmi les principaux super-prédateurs, mais seuls deux groupes survécurent à la fin du Dévonien (les Adelophtalmoidea et les Stylonurina), qui disparurent à leur tour au Permien. Leur existence fut donc bornée entre environ -500 et -252 millions d'années avant nos jours[1].

ClassificationModifier

Liste des genres selon Paleobiology Database (septembre 2016)[4] et Eurypterids.co.uk pour la classification[5]:

Sous-ordre Stylonurina Diener, 1924:


Sous-ordre Eurypterina Burmeister, 1843:


PhylogénieModifier

Place au sein des chélicératesModifier

Phylogénie des grands groupes de chélicérés, d'après Lamsdell, 2013[6] :

 Chelicerata  

Pycnogonida


 Euchelicerata 

Xiphosura (limules)


 Planaterga 

Chasmataspidida


 Sclerophorata  

Arachnida (araignées, scorpions, acariens...)



Eurypterida (scorpions de mer)







Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Références taxinomiquesModifier

Notes et référencesModifier