Ouvrir le menu principal
Lopingien
Notation chronostratigraphique P3
Stratotype actuel
Niveau Époque / Série
Période / Système
- Érathème / Ère
-- Éonothème / Éon
Permien
Paléozoïque
Phanérozoïque

Stratigraphie

DébutFin
Point stratotypique mondial 259,8 ± 0,4 MaPoint stratotypique mondial 252,17 ± 0,06 Ma

Le Lopingien /lopiŋjẽ/ est la plus récente des séries ou époques géologiques du Permien et de l'ère paléozoïque. Elle s'étend de 259,8 ± 0,4 à 252,17 ± 0,06 millions d'années. Elle doit son nom à la ville chinoise de Loping.

Sommaire

DénominationModifier

La série du Lopingien doit son nom à Ferdinand von Richthofen qui la désigna pour la première fois en 1883 comme « série houillère de Loping » ((zh)) dans la province méridionale de Jiangxi en Chine. Il ne désignait toutefois ainsi qu'une unité lithostratigraphique. Amadeus Grabau, le pionnier de la stratigraphie chinoise, reprit l'idée mais comme « série de Loping ». Il ensuite été défini par un groupe de scientifiques dont Jin Yugan comme une série chronostratigraphique.

Délimitation et point stratotypiqueModifier

Subdivisions du Permien
(selon l'ICS, 2016)
Période Époque Étage Âge (Ma)
Trias inférieur   Induen plus récent
Permien Lopingien   Changhsingien 252,17–254,14
  Wuchiapingien 254,14–259,8
Guadalupien   Capitanien 259,8–265,1
  Wordien 265,1–268,8
  Roadien 268,8–272,3
Cisuralien Kungurien 272,3–283,5
Artinskien 283,5–290,1
Sakmarien 290,1–295,0
  Assélien 295,0–298,9
Carbonifère Pennsylvanien Gzhélien plus ancien

La base de la série du Lopingien (donc de celle du Wuchiapingien) est définie comme la première couche où apparaissent les fossiles de la sous-espèce de conodontes Clarkina postbitteri postbitteri. Elle se termine par la couche où apparaissent les fossiles de la sous-espèce de conodontes Hindeodus parvus et la fin de l'anomalie négative de l'isotope Carbone 1313C) qui suit le pic de l’extinction Permien-Trias. Le point stratotypique mondial du Lopingien est la coupe de Penglaitan, le long du fleuve Hongshui, à environ 20 km à l’est du chef-lieu de la province de Guangxi, Laibin (23° 41′ 43″ N, 109° 19′ 16″ E)[1].

SubdivisionsModifier

Le Lopingien se décompose en deux étages[2],[3] :

Paléoclimat et paléoécologieModifier

À cette époque, le monde était chaud et aride. Il y avait un continent unique, la Pangée, qui présentait en son centre le plus vaste désert de tous les temps.

 
Vue d'artiste de Inostrancevia, un gorgonopsien du Permien supérieur de Russie.

L'époque avait débuté avec l'extinction des thérapsides dinocéphaliens, alors dominants, et des nombreux pélycosaures restants. Ils ont été remplacés par des thérapsides plus petits, les gorgonopsiens, thérocéphaliens et les cynodontes. D'autres animaux, comme les paréiasaures ont remplacé les dinocéphaliens herbivores. De nombreux animaux de plus petite taille, tétrapodes et insectes, vivaient sur le continent. La vie marine était abondante.

Le Lopingien s'est terminé par la plus grande extinction massive qu'ait connue la terre. Elle a affecté 90 % des espèces marines et 75 % des espèces terrestres mettant un terme à l'ère Paléozoïque.

Notes et référencesModifier

  1. name=Jin-al-2006>(en) Yugan Jin, Shuzhong Shen, Charles M. Henderson, Xiangdong Wang, Wei Wang, Yue Wang, Changqun Cao et Qinghua Shang, « The Global Stratotype Section and Point (GSSP) for the boundary between the Capitanian and Wuchiapingian Stage (Permian) », Episodes, vol. 29, no 4,‎ , p. 253-262 (lire en ligne).
  2. (en) F.M. Gradstein, J.G Ogg, M. Schmitz et G. Ogg, The Geologic Time Scale 2012, Elsevier, , 1176 p. (ISBN 9780444594488).
  3. (en) « International chronostratigraphic chart v2016/04 » [PDF], sur http://www.stratigraphy.org/ (consulté le 5 août 2016).

Voir aussiModifier