Ouvrir le menu principal

Eudes de Châteauroux

prélat catholique

Eudes de Châteauroux
Image illustrative de l’article Eudes de Châteauroux
Biographie
Naissance vers 1190
Châteauroux-en-Berry
Ordre religieux Ordre cistercien
Décès
Orvieto
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal

par Innocent IV
Titre cardinalice Cardinal-évêque de Frascati
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales Doyen du Collège des cardinaux
Camerlingue de la Sainte Église

Eudes de Châteauroux ou Odon de Châteauroux, aussi Ottone de Castro Rodolfi da Châteroux, surnommé le cardinal Candius ou Blancus, (né vers 1190 à Châteauroux en Berry, et mort à Orvieto le ) est un cardinal, un prédicateur et un orateur français du XIIIe siècle, auteur d'un grand nombre de sermons.

Sommaire

BiographieModifier

Eudes ou Odon[1] de Châteauroux est professeur et chancelier de l'Université de Paris ou de l'École cathédrale de Paris et chanoine du chapitre de la cathédrale de Paris.

Il condamne le talmud en 1244, conseillé par trois dominicains dont Étienne du couvent des jacobins d'Auxerre (Stefanus Altissiodorensis) et Albertus Teutonicus, connu sous le nom d'Albert le Grand[1].

Le pape Innocent IV le nomme cardinal lors du consistoire du . Il participe au premier concile de Lyon. Eudes est nommé légat du pape pour la septième croisade (1248-1254). À ce titre, il est chargé de prêcher la croisade dans toute la France et accompagne le roi Saint Louis en Égypte et en Terre Sainte.

Le cardinal de Châteauroux ne participe pas à l'élection papale de 1254, lors de laquelle Alexandre IV est élu. Il est doyen du collège des cardinaux en 1254 et participe aux élections papales de 1261 (élection d'Urbain IV), de 1264-1265 (élection de Clément IV) et de 1268-1271 (élection de Grégoire X). En 1270 il est camerlingue de la sainte Église.

Eudes de Châteauroux est l'auteur de 65 homélies pour les saisons liturgiques et les fêtes des saints, et de près de 1 200 sermons[2].

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Alexis Charansonnet, L’université, l’Eglise et l’Etat dans les 65 sermons du cardinal Eudes de Châteauroux (1190 ? - 1273). Thèse de doctorat d'État, soutenue à Lyon II, le 2 octobre 2001.[1]
  • « L’évolution de la prédication du cardinal Eudes de Châteauroux (1190?-1273): une approche statistique », dans De l’homélie au sermon (8e Symposium d’études du sermon médiéval, Louvain-la Neuve, juillet 1992), Louvain-la-Neuve, 1993, p. 103-142.
  • « Du Berry en Curie : la carrière du cardinal Eudes de Châteauroux (1190 ?-1273) et son reflet dans sa prédication », dans Revue d’histoire de l’Église de France, T. 86 (janvier-juin 2000), p. 5-37.

RéférencesModifier

  1. a et b [Lebeuf 1743 (2)] Abbé Jean Lebeuf, Mémoires concernant l’histoire ecclésiastique et civile d’Auxerre..., vol. 2, Auxerre, Perriquet, , 923 p. (lire en ligne), p. 494.
  2. [Delmas 2013] Sophie Delmas, « Un vulgarisateur de l’exégèse politique au XIIIe siècle : le cardinal Eudes de Châteauroux. Les sermons sur saints Pierre et Paul », dans Franco Morenzoni, Preaching and Political Society. From late Antiquity to the End of the Middle Ages, Brepols, , sur academia.edu (présentation en ligne), p. 111-133.