Ester Ledecká

skieuse et snowboardeuse tchèque

Ester Ledecká
Image illustrative de l’article Ester Ledecká
Ester Ledecká (2017).
Contexte général
Sport Snowboard et ski alpin
Site officiel www.ester-ledecka.cz
Biographie
Nom dans la langue maternelle Ester Ledecká
Nationalité sportive Tchèque
Nationalité Tchéquie
Naissance (27 ans)
Lieu de naissance Prague (République tchèque)
Taille 1,73 m (5 8)
Poids de forme 68 kg (150 lb)
Club Dukla Liberec
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 3 0 0
Championnats du monde (snowboard) 2 1 0
Coupe du monde de ski alpin (globes) 0 1 2
Coupe du monde de ski alpin (épreuves) 3 2 3
Coupe du monde de snowboard (globes) 7 5 3
Coupe du monde de snowboard (épreuves) 20 8 4

Ester Ledecká est une snowboardeuse et skieuse alpine tchèque, née le à Prague, triple championne olympique dans les deux disciplines qu'elle pratique.

En 2018, aux Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang, elle est sacrée championne olympique du Super-G en ski alpin et, une semaine plus tard, en géant parallèle de snowboard. Elle devient la première athlète de l'histoire, hommes et femmes confondus, à gagner la médaille d'or dans les mêmes Jeux olympiques d'hiver dans deux disciplines nécessitant des équipements différents (skis et planche de snowboard). Elle répète l’exploit en Coupe du monde, après avoir remporté 17 épreuves et compté 28 podiums en slalom et géant parallèle de snowboard, s’imposant dans la descente de Lake Louise le 6 décembre 2019. Elle récidive la saison suivante en gagnant le Super-G de Val d'Isère. Le 8 février 2022, elle devient triple championne olympique en conservant son titre du géant parallèle en snowboard aux Jeux de Pékin. Trois jours plus tard, elle défend son titre olympique du Super-G et termine à la cinquième place.

CarrièreModifier

Ester Ledecká débute au niveau international en snowboard aux Championnats du monde 2011 à La Molina. En 2013, elle est double médaillée d'or aux Championnats du monde juniors d'Erzurum. Son grand-père est Jan Klapáč, deux fois médaillé olympique en hockey sur glace et sept fois en championnat du monde[1]. Son père est Janek Ledecký, chanteur pop tchèque[2],[3] et sa mère est Zuzana Ledecká, ancienne patineuse artistique[3].

Lors des Jeux olympiques de Sotchi 2014, elle se classe sixième au slalom géant parallèle et septième au slalom parallèle. Peu avant ces Jeux, la Tchèque remporte le slalom géant parallèle de Coupe du monde disputé à Rogla, son premier succès en carrière[4]. Elle finit à la deuxième place du classement des épreuves de parallèle en 2013-2014.

Elle remporte en 2015 le titre mondial du slalom parallèle. Lors de la saison 2015-2016, elle remporte trois manches de la Coupe du monde et s'adjuge le classement du parallèle et du slalom géant parallèle. En 2017, elle obtient le titre mondial au slalom géant parallèle et la médaille d'argent au slalom parallèle.

Parallèlement à sa carrière de snowboard, Ester Ledecká participe à des compétitions de ski alpin comme la Coupe d'Europe[5]. Elle fait ses débuts en Coupe du monde de ski alpin en février 2016 à Garmisch-Partenkirchen où elle est 24e.

Avec des skis Atomic que lui a prêtés Mikaela Shiffrin[6],[7], elle remporte contre toute attente l'épreuve de Super-G aux Jeux olympiques d'hiver de 2018 en devançant d'un centième Anna Veith, médaillée d'or lors de la précédente édition. Leader de la Coupe du monde de snowboard et championne du monde en titre, Ester Ledecká gagne une semaine plus tard la finale du géant parallèle devant l’Allemande Selina Jörg. Jamais aucune athlète ne s'était imposée dans deux disciplines olympiques différentes au cours de la même édition de Jeux d'hiver[8]. Avant elle, Anfisa Reztsova avait été médaillée d'or en 1988 en ski de fond et en 1992 en biathlon, c'est-à-dire sur deux éditions des Jeux d'hiver et seulement sur des skis fins.

Ester Ledecká, qui compte quatre victoires au classement général de parallèle en snowboard (2016, 2017, 2018, 2019), 17 épreuves remportées, 28 podiums en 50 départs[9], réussit le 6 décembre 2019 à s'imposer en Coupe du monde de ski alpin, terminant première de la descente de Lake Louise disputée sous la neige... avec le même dossard (n°26) que lors de sa victoire en Super G aux Jeux olympiques de PyeongChang. Elle devance Corinne Suter de 35/100e de seconde et Stephanie Venier de 45/100e. Après avoir été la première athlète, hommes et femmes confondus, à gagner deux titres olympique en snowboard et en ski alpin, elle est également la première à compter des victoires dans les deux disciplines en Coupe du monde[10]. Par ailleurs, aucun sportif ou sportive tchèque n'avait encore gagné avant elle une épreuve de vitesse dans la Coupe du monde de ski alpin[11].

Lors de la saison 2020-2021, Ester Ledecká remporte sa 19e victoire en coupe du monde de Snowboard, s'imposant le 12 décembre dans le géant parallèle de Cortina d'Ampezzo, avant, huit jours plus tard, de signer sa deuxième victoire en Coupe du monde de ski alpin en dominant le Super-G de Val d'Isère[12]. Elle apporte d'ailleurs une grande importance dans sa deuxième victoire dans un épreuve alpine de vitesse, mais sa première en Super-G : « Cette victoire est plus forte que celle des Jeux Olympiques parce que toutes les concurrentes sont là. Aux Jeux, c'est limité à quatre athlètes par nation, donc tu n'as pas tout le plateau mondial. Là, il y a tout le monde sauf Mikaela Shiffrin »[13].

De nouveau engagée en snowboard et dans les épreuves de vitesse du ski alpin aux Jeux de Pékin 2022, Ester Ledecká commence le 8 février par conserver son titre du slalom géant parallèle en snowboard en battant l'autrichienne Daniela Ulbing en finale, pour devenir triple championne olympique[14]. Elle défend ensuite son titre en Super-G et se classe cinquième. Mais à peine une semaine après la clôture des Jeux de Pékin, celle que la presse francophone surnomme la « skiboardeuse »[15] remporte sa troisième victoire en Coupe du monde de ski alpin, en s'imposant dans la première descente de Crans-Montana le 26 février[15]. Elle se classe encore deuxième le lendemain à 11/100e de la gagnante de la deuxième descente, Priska Nufer[16].

PalmarèsModifier

Ski alpinModifier

Jeux olympiquesModifier

Résultats aux Jeux olympiques
Édition / Épreuve Super G Slalom géant Combiné
JO 2018
  Pyeongchang
  Or 23e -
JO 2022
  Pékin
5e - 4e

Championnats du mondeModifier

Résultats aux Championnats du monde
Édition / Épreuve Descente Super G Salom géant Slalom Combiné
Mondiaux 2017
  Saint-Moritz
21e 29e 37e - 20e
Mondiaux 2019
  Åre
17e 27e - - 15e
Mondiaux 2021
  Cortina d'Ampezzo
4e 4e - - -

Coupe du mondeModifier

  • Meilleur classement général : 10e en 2020[17].
  • Meilleur classement de descente : 2e en 2020[17].
  • Meilleur classement de combiné : 3e en 2020[17].
  • 8 podiums dont 3 victoires[18].
ClassementsModifier
Classements finaux de Coupe du monde par saison[17]
Année/Classement Général Descente Super G Géant Slalom Combiné
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
2015-2016 93e 28 37e 15 42e 13 - - - - - -
2016-2017 77e 61 34e 37 38e 24 - - - - - -
2017-2018 61e 101 22e 94 47e 7 - - - - - -
2018-2019 54e 129 24e 84 28e 45 - - - - - -
2019-2020 10e 503 2e 322 21e 81 - - - - 3e 100
2020-2021 13e 453 8e 206 5e 236 47e 11 - - - -
2021-2022 3e 339 - - - - - -
Détail des victoiresModifier
Détail des victoires en Coupe du monde [19]
Saison / Épreuve Descente Super-G Total
2019-2020   Lake Louise 1
2020-2021   Val d'Isère 1
2021-2022   Crans-Montana 1
Total 2 1 3

SnowboardModifier

Jeux olympiquesModifier

Résultats aux Jeux olympiques
Édition / Épreuve Slalom parallèle Slalom géant parallèle
JO 2014
  Sotchi
6e 7e
JO 2018
  Pyeongchang
-   Or
JO 2022
  Pékin
-   Or

Championnats du mondeModifier

Résultats aux Championnats du monde
Épreuve / Édition   La Molina 2011   Stoneham 2013   Lachtal 2015   Sierra Nevada 2017
Slalom géant parallèle 33e 16e 5e   Or
Slalom parallèle 40e 17e   Or   Argent

Coupe du mondeModifier

RéférencesModifier

  1. Biographie : (cs) Od sněhuláků přes zapomenuté lyže. Jak Ledecká startovala kariéru (Des bonhommes de neige aux skis oubliés. Comment Ledecká a commencé sa carrière) traduction : « Grand-père Jan Klapac, un attaquant de hockey, qui a deux médailles aux Jeux olympiques et sept des championnats du monde. Maintenant, il supervise l'état physique de sa petite-fille. ».
  2. Marek Slavík - marek@webyslavik.cz, « Janek Ledecky » (consulté le )
  3. a et b (en) Christopher Clarey, « Skiing or Snowboarding? Ester Ledecka Chose Both », (consulté le )
  4. Ester Ledecká vainqueur de la première épreuve de Coupe du monde de sa carrière, sur radio.cz.
  5. (en) Ester Ledecká dans la base de données de la Fédération internationale de ski (ski alpin).
  6. « Ester Ledecka: «Je pensais à une erreur de chrono !» », sur lequipe.fr, (consulté le )
  7. Ne possédant pas son propre matériel de ski, elle emprunte lors des épreuves de ski du matériel (déjà utilisé) fourni par son équipementier Atomic à d'autres skieuses.
  8. Eurosport, « Ester Ledecka signe un doublé historique en remportant le Géant parallèle », sur Eurosport, (consulté le ).
  9. FIS, « Ester Ledecka - Career Information », sur fis-ski.com, (consulté le )
  10. FIS, « Ledecka amazed once again.. in Downhill! », sur fis-ski.com, (consulté le )
  11. Guillaume Narguet, « Ski - Ester Ledecká continue d'écrire son histoire », sur Radio Prague International, (consulté le )
  12. t, « Ski - Val d'Isère : Ledecka s'impose en super-G, Gauthier se rassure », sur Ski Chrono/Le Dauphiné, (consulté le )
  13. Myriam Alizon, « Pour Ester Ledecka, « cette victoire (à Val-d'Isère) est plus forte que celle des Jeux Olympiques » », sur léquipe.fr, (consulté le )
  14. David Michel, « Ester Ledecka sur la route d'un nouveau doublé historique aux JO de Pékin », sur lequipe.fr, (consulté le )
  15. a et b ski chrono, « Crans-Montana : Ledecka remporte la première descente, les Françaises au-delà du Top 10 », 29 février 2022 (consulté le )
  16. Ski Chrono, « Descente de Crans-Montana : Grande première pour Priska Nufer, Romane Miradoli aux portes du top 10 », sur ledauphine.com, (consulté le )
  17. a b c et d (en) « Ester Ledecka : World Cup Standings », sur fis-ski.com (consulté le ).
  18. (en) « Ester Ledecka : World Cup Podiums Individual », sur fis-ski.com (consulté le ).
  19. (en) « Ester Ledecka : World Cup Winner », sur fis-ski.com (consulté le ).

Article connexeModifier

Liste des médaillés olympiques dans plusieurs disciplines

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :