Ouvrir le menu principal

Corinne Suter

skieuse alpine suisse
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Suter.

Corinne Suter
Image illustrative de l’article Corinne Suter
Corinne Suter en 2017.
Contexte général
Sport Ski alpin
Site officiel www.corinnesuter.ch
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de la Suisse Suisse
Nationalité Suisse
Naissance (25 ans)
Lieu de naissance Schwytz
Taille 169 cm
Poids de forme 68
Club SC Schwyz
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Championnats du monde 0 1 1
Coupe du monde (épreuves) 0 1 3

Corinne Suter, née le à Schwytz, est une skieuse alpine suisse. Elle a notamment remporté le classement de coupe d'Europe de descente et de super-G en 2014. Elle est ensuite médaillée de bronze du Super G lors des championnats du monde 2019 et d'argent en descente quelques jours plus tard.

BiographieModifier

Née à Schwytz le 28 septembre 1994, Corinne Suter skie dans la station d'Ibergeregg avec ses trois frères dès l'âge de quatre ans[1],[2].

C'est sur les conseils d'une de ses amies qu'elle décide de rejoindre le ski-club et de débuter le ski de compétition. Toutefois, son caractère « trop gentil » selon ses proches la freine à ses débuts dans un sport aussi individuel que le ski alpin[1].

Elle participe à ses premières courses FIS en novembre 2009 et s'engage en Coupe d'Europe à partir de janvier 2010. Elle obtient son premier top 10 dans cette compétition en décembre 2010 lors de la descente de Saint-Moritz. Elle participe ensuite aux Championnats du monde junior 2011, où elle est 9e du super G et 20e de la descente et au Festival olympique de la jeunesse européenne 2011, où elle termine septième du slalom[3].

Après avoir remporté le slalom géant du championnat de Nouvelle-Zélande en septembre 2011, Suter participe à ses premières courses de Coupe du monde en novembre à Aspen, mais elle ne termine pas le slalom géant ni le slalom. Elle monte cependant sur le podium en slalom géant lors de courses de la Coupe nord-américaine ayant lieu au même endroit. Elle remporte sa première course de Coupe d'Europe, un slalom géant, en décembre à Valtournenche. Lors des Championnats du monde juniors 2012, elle termine notamment quatrième du super G et troisième du combiné. Elle termine trois fois deuxième des Championnats suisses 2012[3].

Corinne Suter remporte la médaille d'argent du super G lors des Championnats du monde juniors 2013. Lors de la saison suivante, elle est championne du monde juniors en super G et en descente et remporte les classements de ces deux disciplines en Coupe d'Europe, ce qui lui permet d'être deuxième du classement général. Elle obtient également son premier titre aux Championnats de Suisse. Le 5 décembre 2014, elle gagne ses premiers points en Coupe du monde en terminant 30e de la descente de Lake Louise[3]. En janvier 2015, elle chute et se blesse à la tête du tibia ce qui l'oblige à terminer sa saison[1]. Lors de sa convalescence, elle décide de faire appel à un coach mental.

Suter termine cinq fois dans le top 10 en Coupe du monde pendant la saison 2015-2016. Le 7 février 2016, elle chute lors du super G de Garmisch-Partenkirchen. Une commotion cérébrale et une contusion à la cuisse gauche l'obligent à faire une pause[4] mais elle est de retour en Coupe du monde deux semaines plus tard. Le 3 décembre 2016, elle termine quatrième de la descente de Lake Louise ce qui est son meilleur résultat en Coupe du monde jusque là[3]. En septembre 2017, elle chute à nouveau lors de la préparation d'avant-saison au Chili et elle est opérée au pouce gauche[5]. Elle termine deux fois dans le top 10 en Coupe du monde pendant la saison. Lors des Jeux olympiques de 2018, elle est 17e du super-G et sixième de la descente[3].

Pendant l'été 2018, Suter est victime d'une infection du sang (septicémie) et passe quatre jours à l'hôpital. L'infection aurait pu nécessiter une amputation du pied mais elle s'en sort sans mal. Elle manque presque deux mois d'entraînements[1],[6]. Elle termine deux fois quatrième en Coupe du monde en janvier 2019[3]. Alors qu'elle n'est jamais montée sur un podium en Coupe du monde jusque là, elle remporte deux médailles lors des Championnats du monde 2019, qui ont lieu à Åre : le bronze lors du super-G et l'argent lors de la descente[7]. Initialement classée cinquième de la descente de Crans-Montana le 23 février 2019, Suter est reclassée au troisième rang après correction des temps et se retrouve donc pour la première fois sur le podium d'une épreuve de Coupe du monde[8].

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Résultats aux Jeux olympiques
Édition / Épreuve Descente Super G
JO 2018
  Pyeongchang
6e 17e

Championnats du mondeModifier

Résultats aux Championnats du monde
Édition / Épreuve Descente Super G
Mondiaux 2017
  Saint-Moritz
18e 12e
Mondiaux 2019
  Åre
  Argent   Bronze

Coupe du mondeModifier

Article détaillé : Coupe du monde de ski alpin.
  • Meilleur classement général : 18e en 2019.

4 podiums.

Classements finaux de Coupe du monde par saison[9]
Saison/Classement Général Descente Super G Slalom géant Slalom Combiné
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
2014-2015 117e 4 48e 1 54e 3 - - - - - -
2015-2016 29e 356 9e 240 18e 116 - - - - - -
2016-2017 33e 274 15e 138 13e 124 - - - - 41e 12
2017-2018 34e 246 20e 109 15e 137 - - - - - -
2018-2019 18e 393 6e 288 16e 105 - - - - - -

Coupe d'EuropeModifier

  • 12 podiums, dont 7 victoires.
Classements finaux de Coupe d'Europe par saison[10]
Saison/Classement Général Descente Super G Géant Slalom Combiné
Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points Class. Points
2010-2011 80e 80 26e 40 36e 20 - - - - 33e 20
2011-2012 31e 266 32e 35 46e 24 10e 216 - - - -
2012-2013 7e 674 5 266 2e 260 18e 142 - - 31e 12
2013-2014 2e 702 1re 324 1re 316 39e 50 - - 31e 12
2014-2015 120e 32 22e 32 - - - - - - - -

Championnats du monde juniorModifier

Résultats aux championnats du monde junior
Édition / Épreuve Descente Super G Slalom géant Slalom Combiné
2011
  Crans-Montana
20e 9e - Abandon -
Mondiaux 2012
  Roccaraso
- 4e 7e 12e   Bronze
Mondiaux 2013
  Mont Sainte-Anne
15e   Argent Abandon 21e -
Mondiaux 2014
  Jasná
  Or   Or 12e - Abandon

Championnats de SuisseModifier

  • Championne de la descente en 2014, 2017 et 2019.
  • Championne du super G en 2017 et 2019.

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d Marc David, « Corinne Suter, la reine des neiges qui a appris à griffer », L'Illustré, (consulté le 17 février 2019)
  2. « portrait », sur corinnesuter.ch (consulté le 17 février 2019)
  3. a b c d e et f (en) Corinne Suter dans la base de données de la Fédération internationale de ski
  4. ATS, « Corinne Suter toujours sur le flanc », La Liberté, (consulté le 17 février 2019)
  5. ATS, « Ski alpin: Corinne Suter opérée au pouce gauche », La Liberté, (consulté le 17 février 2019)
  6. « Corinne Suter est passée tout près de l’amputation », 24 heures, (consulté le 17 février 2019)
  7. Johan Tachet, « Après le bronze, Suter décroche l’argent », sur skiactu.ch, (consulté le 17 février 2019)
  8. ATS, « Corinne Suter sur le podium », La Liberté, (consulté le 2 mars 2019)
  9. (en) « Corinne Suter - WC Standings », sur data.fis-ski.com (consulté le 23 décembre 2015).
  10. (en) « Corinne Suter - EC Standings », sur data.fis-ski.com (consulté le 23 décembre 2015).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :