Ouvrir le menu principal

Elisabeth Neumann-Viertel

actrice autrichienne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Neumann.
Elisabeth Neumann-Viertel
Description de cette image, également commentée ci-après
Nom de naissance Elisabeth Neumann
Naissance
Vienne (Autriche)
(alors Autriche-Hongrie)
Nationalité Drapeau de l'Autriche Autrichienne
Décès (à 94 ans)
Vienne (Autriche)
Profession Actrice
Films notables M le maudit
La Maison de la 92e Rue
Le Dernier Passage
Cabaret
La Petite Fille au tambour
Séries notables Tatort
Inspecteur Derrick

Elisabeth Neumann — née le à Vienne (alors Autriche-Hongrie), ville où elle est morte le — est une actrice autrichienne, souvent créditée Elisabeth Neumann-Viertel[1].

Sommaire

BiographieModifier

Au cinéma, Elisabeth Neumann-Viertel débute dans deux films allemands muets sortis en 1927. En Allemagne, suivent notamment M le maudit de Fritz Lang (1931, avec Peter Lorre dans le rôle-titre) et Ave Maria de Johannes Riemann (coproduction germano-italienne, 1936, avec Beniamino Gigli et Käthe von Nagy).

En 1939, fuyant le nazisme suite à l'Anschluss, l'actrice se réfugie aux États-Unis et y retrouve d'autres compatriotes exilés, dont Berthold Viertel (1885-1953) qu'elle épouse finalement en 1949 (restant sa veuve après son décès). Ainsi, elle contribue à deux premiers films américains, The Strange Death of Adolf Hitler (en) de James P. Hogan (1943, avec Ludwig Donath et Gale Sondergaard) et La Maison de la 92e Rue d'Henry Hathaway (1945, avec William Eythe et Signe Hasso).

Après la Seconde Guerre mondiale, le couple retourne en Autriche. Elisabeth Neumann-Viertel apparaît entre autres dans Le Beau Danube bleu (de) de Paul Verhoeven (film allemand, 1954, avec Bernhard Wicki et Annemarie Düringer), Le Dernier Passage de Phil Karlson (film américain, 1961, avec Richard Widmark et Sonja Ziemann), Cabaret de Bob Fosse (film américain, 1972, avec Liza Minnelli et Michael York), Le Dossier Odessa de Ronald Neame (film britannique, 1974, avec Jon Voight et Maximilian Schell), ou encore Le Cinquième Mousquetaire de Ken Annakin (coproduction germano-autrichienne, 1979, avec Sylvia Kristel et Beau Bridges).

Le dernier de ses vingt-six films, américain, est La Petite Fille au tambour de George Roy Hill (1984, avec Diane Keaton et Yorgo Voyagis).

Pour la télévision (allemande principalement), elle participe à onze séries entre 1956 et 1979, dont Tatort (un épisode, 1970) et Inspecteur Derrick (un épisode, 1978).

S'ajoutent vingt-cinq téléfilms de 1957 à 1988, dont Heidi (en) de Delbert Mann (1968, avec Jean Simmons et Maximilian Schell).

Également active au théâtre, Elisabeth Neumann-Viertel se produit avant et après la guerre en Allemagne (en particulier à Berlin) ou en Autriche. De plus, elle joue à Broadway (New York) dans deux revues respectivement représentées en 1939 et 1940, puis dans deux pièces, la première en 1947 ; suit une adaptation de Crime et Châtiment de Fiodor Dostoïevski en 1947-1948 (avec John Gielgud et Lillian Gish).

Filmographie partielleModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

SériesModifier

TéléfilmsModifier

Théâtre à Broadway (intégrale)Modifier

Liens externesModifier

Note et référenceModifier

  1. Autres noms alternatifs (selon l'IMDb ci-dessus) : Liese Neumann, Lisa Neumann, E. Neumann-Viertel, Liesl Neumann-Viertel, ou encore Elisabeth Viertel.