Elena Välbe

fondeuse russe

Elena Välbe
Image illustrative de l’article Elena Välbe
Elena Välbe en 2004.
Contexte général
Sport Ski de fond
Période active 1987-1998
Biographie
Nom de naissance Trubizina
Nationalité sportive Soviétique puis russe (depuis 1992)
Nationalité Russie
Naissance (53 ans)
Lieu de naissance Magadan (RSFS de Russie, URSS)
Taille 1,64 m
Poids de forme 54 kg
Club CSKA Moscou
Profsoyuz Magadan/Sportsclub Magadan
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 3 0 4
Championnats du monde 14 3 0
Coupe du monde (globes ind.) 5 3 1
Coupe du monde (épreuves ind.) 45 20 16

Elena Valeryevna Välbe (en russe : Елена Валерьевна Вяльбе), née Trubitsyna (Трубицына) le à Magadan, est une fondeuse russe. Elle porte le nom de famille du fondeur Estonien Urmas Välbe.

Cette Russe possède l'un des plus beaux palmarès du ski de fond mondial : 7 médailles olympiques, 17 médailles mondiales dont 14 en or, cinq coupes du monde, qui est le record féminin et 45 épreuves individuelles, soit à seule unité de Bjørn Dæhlie, le recordman en la matière, jusqu'à ce que Marit Bjørgen les dépasse. Elle réussit même à remporter, lors des mondiaux de 1997, une médaille dans les cinq épreuves féminines au programme de la compétition. Cependant, son palmarès reste vierge de médaille d'or olympique en individuel, les trois médailles d'or ayant été acquises en relais.

BiographieModifier

Carrière sportiveModifier

Sacrée lors des championnats du monde juniors de 1988 sur 10 et 15 km ainsi que vice-championne sur 30 km. Dans la Coupe du monde, elle fait ses débuts en à Lahti (8e) et monte sur son premier podium en au cinq kilomètres à La Feclaz, quelques jours avant de gagner le quinze kilomètres de Campra. Aidée par ses premiers titres mondiaux, sur le quinze kilomètres et le trente kilomètres en style libre, elle parvient à finir en tête du classement général de la Coupe du monde. En 1990, elle est battue par sa compatriote Larisa Lazutina, mais reprend son titre en 1991, où elle ne connaît la défaite que deux fois, dont une fois aux Championnats du monde à Val di Fiemme, où Lyubov Egorova remporte le trente kilomètres devant Välbe. Lors de ses mêmes mondiaux, elle est sacrée sur le dix kilomètres libre et le quinze kilomètres classique.

Aux Jeux olympiques d'hiver de 1992 à Albertville, elle est médaillée de bronze à chaque épreuve individuelle : le cinq kilomètres, le quinze kilomètres, la poursuite et le trente kilomètres et remporte son premier titre sur le relais avec l'Équipe unifiée avec Raisa Smetanina, Larisa Lazutina et Lyubov Egorova, en effectuant le meilleur tronçon initial[1]. Aussi gagnante pour la troisième fois de la Coupe du monde cet hiver, elle reçoit la Médaille Holmenkollen pour ses succès, dont un à Holmenkollen en .

En 1993, elle revient des Championnats du monde de Falun avec deux médailles uniquement, conservant le titre sur le relais et le quinze kilomètres classique. Elle finit deuxième encore derrière une Russe, Egorova.

Aux Championnats du monde 1997, à Trondheim, elle réalise une performance inédite : le grand chelem, gagnant la médaille d'or sur chacune des épreuves. 1997 est une saison prolifique pour elle, ne quittant jamais le top dix en Coupe du monde, montant sur dix podiums, hors mondiaux et gagnant les courses suivantes : cinq kilomètres libre de Kiruna, quinze kilomètres libre de Kavgolovo et cinq kilomètres libre de Falun. Sa principale concurrente est Stefania Belmondo, sa dauphine au classement général à 31 points[2]. Elle établit également le plus grand nombre de victoires au classement général chez les femmes avec ce cinquième globe de cristal et gagne aussi le classement des longues distances en 1997.

Après une 45e et ultime victoire en Coupe du monde sur le quinze kilomètres classique de Davos, elle dispute son ultime compétition internationale à l'occasion des Jeux olympiques de 1998 à Nagano, où elle remporte son troisième titre consécutif sur le relais et finit avec une cinquième sur le trente kilomètres libre. Elle finit sa carrière avec 81 podiums individuels à son actif, un record qui tient jusqu'à ce que Bjørgen passe sa marque dans les années 2010.

Autres activitésModifier

Entre 2004 et 2006, elle tient le poste de vice-présidente de la Fédération russe de ski. En 2006, elle entraîne l'équipe russe de ski aux Jeux olympiques de Turin.

PalmarèsModifier

Jeux olympiques d'hiverModifier

 
Elena Välbe lors du 30 km dames des J.O. d'Alberville, le 21 février 1992.

Elena Välbe dispute trois éditions des Jeux olympiques, participant à onze épreuves et remportant sept médailles. Lors de ces trois éditions, elle remporte le titre olympique avec le relais quatre fois cinq kilomètres, sous les couleurs de la CEI en 1992, puis celui de la Russie en 1994 et 1998. Elle complète son palmarès par quatre médailles de bronze en 1992, édition où elle remporte une médaille dans chacune des épreuves disputées.

Résultats aux Jeux olympiques[3],[4].
Édition / Épreuve km 15 km Poursuite 15 km 30 km 4 × 5 km
  Albertville 1992          
  Lillehammer 1994 6e 6e  
  Nagano 1998 17e 5e  

Légende :

  •   : première place, médaille d'or
  •   : deuxième place, médaille d'argent
  •   : troisième place, médaille de bronze

Championnats du mondeModifier

Elena Välbe participe à cinq éditions des Championnats du monde de ski nordique, remportant dix-sept médailles dont quatorze titres, dont dix dans des épreuves individuelles et quatre avec le relais quatre fois cinq kilomètres. Elle remporte également trois médailles d'argent. Lors des Mondiaux 1997, elle remporte le titre lors de toutes les épreuves du programme. Elle remporte une médaille en individuelle et en relais lors de chaque édition.

Résultats aux Championnats du monde de ski nordique[5].
Édition / Épreuve km 10 km 15 km Poursuite 15 km 30 km 4 × 5 km
libre classique
Mondiaux 1989
  Lahti
    6e      
Mondiaux 1991
  Val di Fiemme
           
Mondiaux 1993
  Falun
4e     4e   19e  
Mondiaux 1995
  Thunder Bay
4e     12e      
Mondiaux 1997
  Trondheim
       [6]      

Coupe du mondeModifier

Elena Välbe remporte à cinq reprises le classement général de la Coupe du monde, en 1989, 1991, 1992, 1995 et 1998. Elle est également deuxième en 1990, 1993 et 1996. En 1994, elle termine troisième.

Elle compte 81 podiums, dont 45 victoires, à son palmarès[7]. Son nombre de victoires constitue le record pour une fondeuse avant d'être égalé[8] puis dépassé par Marit Bjørgen lors de la saison 2010-2011[9].

Victoires individuellesModifier

Date Lieu Pays Discipline
Campra   Suisse 15   km L
Kavgolovo   Union soviétique 15   km C
Falun   Suède 15   km L
Val di Fiemme   Italie 10   km L
Lahti   Finlande 5   km L
Davos   Suisse 15   km C
Les Saisies   France 15   km PU
Minsk   Union soviétique 30   km C
Lahti   Finlande 15   km L
Falun   Suède 15   km L
Oslo   Norvège 5 & nbsp; km L
Silver Star   Canada 5   km C
Thunder Bay   Canada 5 & nbsp; km L
Kavgolovo   Russie 15   km C
Vang   Norvège 15   km L
Ulrichen   Suisse 10   km C
Štrbské Pleso   Slovaquie 10   km C
Santa Caterina di Valfurva   Italie 5   km C
Davos   Suisse 10   km L
Kiruna   Suède 5 & nbsp; km C
Tauplitzalm   Autriche 10   km C
Sappada   Italie 15   km L
Östersund   Suède 30   km L
Nové Město na Moravě   Tchéquie 15   km C
Falun   Suède 10   km L
Sapporo   Japon 15   km L
Davos   Suisse 5   km L
Brusson   Italie 10   km L
Nové Město na Moravě   Tchéquie 10   km C
Reit im Winkl   Allemagne Sprint L
Kiruna   Suède 5   km L
Kavgolovo   Russie 15   km L
Falun   Suède 5   km L
Davos   Suisse 15   km C

Légende : C = classique, L = libre, PU = poursuite

Classements détaillésModifier

Classements dans la Coupe du monde[10].
Saison / Épreuve Général Distance Sprint
Class. Points Class. Points Class. Points
1986-1987 23e 19        
1988-1989 1er 167        
1989-1990 2e 137        
1990-1991 1er 220        
1991-1992 1er 169        
1992-1993 2e 710        
1993-1994 3e 570        
1994-1995 1er 1060        
1995-1996 2e 945        
1996-1997 1er 940 1er 340 2e 472
1997-1998 12e 246 5e 136 18e 110

CinémaModifier

Le film Neige blanche (2020) est un film biographique de Nikolaï Khomeriki sur Elena Välbe.

Notes et référencesModifier

  1. (en) 4 × 5 kilomètres Relay, Women, sur olympedia.org
  2. (en) Elena Välbe, sur skisport365.com
  3. (en) « Elena Välbe : Olympic Winter Games », sur data.fis-ski.com.
  4. (en) « Yelena Välbe », sur sports-reference.com.
  5. (en) « Elena Välbe : World Ski Championships », sur data.fis-ski.com.
  6. Elena Välbe et l'Italienne Stefania Belmondo terminent au sprint. À la photo finish, Välbe devance l'Italienne de deux centimètres. Elles sont toutes les deux créditées du titre mondial.
  7. (en) « Elena Välbe », sur data.fis-ski.com.
  8. Mirko Hominal, « Marit Bjoergen rejoint Elena Vaelbe », sur ski-nordique.net, .
  9. « Marit Bjoergen rejoint Bjoern Daehlie sur le toit du monde », sur ski-nordique.net, .
  10. (en) « Elena Välbe : WC Standings », sur data.fis-ski.com.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :