Dorothée-Suzanne de Simmern

princesse allemande
Dorothée-Suzanne de Simmern
Dorothea Susanne of Simmern.jpg
Titres de noblesse
Duchesse
Duchesse
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 47 ans)
WeimarVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Dorothea Susanne von der PfalzVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille
Père
Mère
Fratrie
Élisabeth du Palatinat
Jean Casimir du Palatinat
Louis VI du Palatinat
Anne-Élisabeth du Palatinat (d)
Cunégonde de Simmern (d)
Christoph von der Pfalz (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfants

Dorothée-Suzanne de Simmern ( à Simmern à Weimar) est une princesse de l'électorat du Palatinat et par mariage duchesse de Saxe-Weimar.

BiographieModifier

Dorothée-Suzanne est la fille de l'électeur palatin Frédéric III (1515-1576) de son mariage avec Marie de Brandebourg-Culmbach (1519-1567), fille du margrave Casimir de Brandebourg-Culmbach.

Elle épouse le 15 juin 1560 à Heidelberg le duc Jean-Guillaume de Saxe-Weimar (1530-1573). Après leur mariage, le couple vit la plupart du temps à Weimar. Après la mort de son mari, l'électeur Auguste de Saxe est tuteur de ses enfants. Cette décision vise à isoler les enfants de l'influence politique et religieuse de leur mère. Elle est dotée d'une nouvelle résidence à l'extérieur de Weimar, nommé Nouvelle Maison[1]. Le château rouge de Weimar est bâti de 1574 à 1576. Elle l'utilise comme sa résidence après son achèvement[2]. Son portail Renaissance est décoré avec un blason croisé de Dorothée-Suzanne et son mari.

En 1581, la duchesse écrit à ses frères, Louis VI et Jean Casimir afin de marier son fils aîné avec une princesse de Wurtemberg[3].

Dorothée-Suzanne est morte en 1592, et est enterrée dans l'église de Saint-Pierre et Paul à Weimar[4]; sa devise était: je Sais Que Mon Rédempteur est vivant[5].

DescendanceModifier

De son mariage, Dorothée-Suzanne a les enfants suivants:

AscendanceModifier

BibliographieModifier

  • Christoph Heinrich Gottlob: l'Histoire Saxonne, Volume 2, Weidmann, 1782, p. 146 ff.

RéférencesModifier

  1. Musées d'état de Berlin: restaurations d'Œuvres d'Art dans la République Démocratique allemande, de l'Association des Artistes de la RDA, 1979, p. 180
  2. http://www.dr-bernhard-peter.de/Heraldik/Galerien/galerie1101.htm
  3. Anne-Simone Knöfel: Dynastie et de Prestige: Le mariage de la politique de la Wettin, de la famille, Böhlau Verlag, Köln Weimar, 2009, p. 438 ff
  4. http://www.royaltyguide.nl/families/wittelsbach/pfalzsimmern1.htm
  5. Max Lobe: Appareils: slogans et des aphorismes, BiblioBazaar, LLC, 2009, p. 172

Liens externesModifier