Don McCullin

artiste

Donald McCullin, surnommé Don McCullin, né le à Londres, est un photographe britannique réputé pour ses photographies de guerre, de vie urbaine et de paysages.

Don McCullin
Don McCullin.jpg
Don McCullin en 2011.
Biographie
Naissance
Nationalité
Domicile
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Conflit
Représenté par
Hauser & Wirth (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

Travaillant essentiellement en noir et blanc, ses thématiques principales sont la misère du monde et les conflits armés.

BiographieModifier

Fils d'un mineur et d'une institutrice, il grandit dans un quartier pauvre de Londres. Durant la Seconde Guerre mondiale, il vit sous le Blitz[1].

En 1948, il est boursier en arts appliqués à la Hammersmith School of Arts and Crafts de Londres[1].

En 1950, il voit mourir son père à la suite de longues années à souffrir d'asthme et de bronchite. Il arrête alors ses études[1].

Se voyant contraint de quitter l'école, il va de petit boulot en petit boulot. Avant et après son service militaire dans la Royal Air Force (1954-1956), où il découvre les voyages (en Égypte, au Soudan, au Kenya, au Yémen ou encore à Chypre[1]) et la photographie, il travaille dans le studio d'animation Larkins.

Sa première parution, en 1959, sera une série d'images issues de celles qu'il effectue sur ses amis d'enfance, un gang de jeunes, les Guvnors.

En 1964, il effectue un reportage sur la guerre civile à Chypre, pour lequel il reçoit le grand prix World Press Photo.

Il signe, deux ans plus tard, un contrat d'exclusivité avec le Sunday Times qu'il ne quittera qu'en 1984. Il couvre ainsi la famine au Bihar en Inde, la guerre des Six Jours, la guerre du Viêt Nam et du Cambodge où il est gravement blessé, ainsi que d'autres conflits de par le monde (Salvador, Beyrouth…) sans oublier le Congo où il a assisté en direct à des scènes pénibles d'assassinats qu'il photographiait avec son Nikon F.

Il est également l'auteur des photos de Maryon Park (en) à Londres utilisées dans le chef-d'œuvre de Michelangelo Antonioni, Blow Up, Palme d'Or au Festival de Cannes en 1967. Le [2], il fait une série de clichés avec les Beatles, séance qui fut surnommée « A Mad Day Out » dû aux nombreux endroits à Londres qui ont servi de plateau durant la journée[3].

Il fait sa première grande exposition en 1980 au Victoria and Albert Museum à Londres, et par la suite, dans d'autres endroits prestigieux (Arles en 1992, Barbican Centre à Londres en 1998, siège des Nations-Unies en 2001 avec des photographies de malades du SIDA…). Il écrit son autobiographie qu'il publie en 1990, Unreasonnable Behaviour (comportement déraisonnable, sorti en France sous le titre Risque et péril). Exposé en 2006 aux Rencontres d'Arles en France, puis en 2012 à l'Imperial War Museum, à Londres, pour l'exposition Shaped by War.

Dernièrement, McCullin s'est tourné vers le paysage, les natures mortes et des portraits commandés.

En 2017, il est anobli[1].

Vivant actuellement dans le Somerset, McCullin est marié et a cinq enfants issus de plusieurs mariages[4].

Récompenses et distinctionsModifier

 
Donald McCullin (1964).

BibliographieModifier

  • The Destruction Business, Macmillan, , 96 p. (ISBN 0-333-13022-7)
  • Is Anyone Taking Any Notice?, MIT Press,
  • Anton Wallich-Clifford & Don McCullin, No Fixed Abode, Macmillan,
  • Homecoming, Macmillan,
  • Jonathan Dimbleby & Don McCullin, The Palestinians, Quartet Books, (ISBN 0-7043-3322-8)
  • Hearts of Darkness : Photographs by Don McCullin, Secker and Warburg,
  • Beirut : A City in Crisis, New English Library, , 125 p. (ISBN 0-450-06037-3)
  • Perspectives, Harrap, , 144 p. (ISBN 0-245-54368-6)
  • Open Skies, Cape, (ISBN 0-224-02539-2)
  • Norman Lewis & Don McCullin, An Empire of the East : Travels in Indonesia, Jonathan Cape, (ISBN 0-224-03230-5)
  • Sleeping with Ghosts : A Life's Work in Photography, Jonathan Cape, , 208 p. (ISBN 0-224-03241-0)
  • India, Jonathan Cape, , 131 p. (ISBN 0-224-05089-3)
  • Cold Heaven, Christian Aid, (ISBN 0-904379-47-7)
  • Unreasonable Behaviour : An Autobiography, Vintage, , 296 p. (ISBN 0-09-943776-7)
  • Don McCullin, Jonathan Cape, , 295 p. (ISBN 0-224-07118-1)
  • Life Interrupted, Christian Aid, (ISBN 0-904379-64-7)
  • Don McCullin in Africa, Jonathan Cape, (ISBN 0-224-07514-4)
  • Don McCullin in England, Jonathan Cape, (ISBN 978-0-224-07870-2)
  • Irreconciable Truths, livre-coffret en trois volumes, 2016.

LivresModifier

  • « Portfolio Don McCullin, Guerre et paix », dans Réponses Photo (ISSN 1167-864X), no 175S,
  • Don McCullin en Afrique, 2005, éditions de La Martinière (ISBN 2-7324-3303-9)
  • 100 photos de Don McCullin pour la liberté de la presse, Reporters sans frontière no 30,
  • Shaped by war, 2012
  • Chantal Ringuet, Under the Skin of War, bilingual (EN-FR) collection of poetry inspired by the photographs of Don McCullin, Ottawa, BuschekBooks, 2014.
  • A Day in the Life of The Beatles, Penguin Books, 2010.

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e et f Valérie Duponchelle, « Don McCullin, un Anglais romantique », Le Figaro, encart « Le Figaro et vous », samedi 29 / dimanche 30 avril 2017, page 36.
  2. (en) Joe, « The Mad Day Out : location one », sur beatlesbible.com, The Beatles Bible, (consulté le 3 octobre 2020).
  3. (en) « The Mad Day Out Photo Session », sur The Beatles (consulté le 3 octobre 2020).
  4. Aida Edemariam, « The human factor (interview) », The Observer,‎ (lire en ligne)
  5. La photographie primée. sur le site World Press Photo
  6. Centenary Medal
  7. « Les fantômes du mythique Don McCullin », sur L'Humanité, (consulté le 20 novembre 2019)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :