Ditammari

langue

Ditammari
Pays Bénin, Togo
Nombre de locuteurs 147 500
Écriture Alphabet latin
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 tbz
IETF tbz
Échantillon
Kuyie nyóó dɔɔ̀ kutenkù kɛ́dɔɔ̀ tiwɛtì nti nɛ̀ kɛtenkɛ̀. Kɛ̀ kɛtenkɛ̀ í mmɔkɛ kɛ̀ dòmmɛ̀, dɛ̀marɛ̀ í mbo, kɛ̀ do dò nkubinku nku kɛ dò mbì. Kɛ̀ Kuyie nYaá nnɔ́nkɛ́ ku ĩ́nkɛ̀ kɛ nampú. Kɛ̀ Kuyie mbɛ́i nkɛ dɔ̀: Kuwennikuu yɛ̀nní! Kɛ̀ kùu yɛ̀nní.[1]


Ɖitanfɔ̃tri 1
Oniti ti pɛi nɖɛ omɔũ yi kpaatri otɔu, kɛ yɛ̃ oniti ba we, o yi ɖo nnɛ fɛhɔ̃fɛ; o mɔkɛmu mɛcii kɛhã mɛyɛmmɛ. Ti tú nɛ ɖo kenyari ti tɔbɛ mbɛ kɛ yie mii ba nkwuɔ ko otɔu ɖau.
[2]

Le ditammari est une langue gur parlée au Bénin et au Togo par les Batammariba.

Promotion de la littérature en ditammari (Bénin)

ÉcritureModifier

L’orthographe ditammari est défini dans l’Alphabet des langues nationales du Bénin. Un alphabet sans les lettres ‹ Ŋ ŋ Ɖ ɖ › est aussi utilisé, notamment par l’Alliance biblique du Bénin.

Alphabet (ABB)[1],[3]
majuscules A B C D E Ɛ F H I K Kp
minuscules a b c d e ɛ f h i k kp
majuscules M N O Ɔ P R S T U W Y
minuscules m n o ɔ p r s t u w y

Les tons sont indiqués à l’aide de l’accent aigu (ton haut) et l’accent grave (ton bas) sur la voyelle ‹ á é ɛ́ í ó ɔ́ ú à è ɛ̀ ì ò ɔ̀ ù › ou la consonne nasale ‹ ḿ ń m̀ ǹ ›. La nasalisation est indiquée avec le tilde sur la voyelles ‹ ã ɛ̃ ĩ ɔ̃ ›. L’accent indiquant le ton peut être combiné au-dessus de ces voyelles.

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

  • (tbz) Kuyie Nnáaǹtì Pátíri = Bible en langue ditãmmari, Cotonou, Alliance biblique du Bénin, (ISBN 9966-40-983-1)
  • (tbz) Jérémy Betica, Ditãmmabɛbììpátri = Syllabaire ditammari, t. 1, CNLD (Commission nationale de linguistique ditammari), République du Bénin (Bennɛɛ Tenkpàti),
  • (tbz) Jérémy Betica, Ditãmmabɛbììpátri = Syllabaire ditammari, t. 2, CNLD (Commission nationale de linguistique ditammari), République du Bénin (Bennɛɛ Tenkpàti),
  • (tbz) Commission béninoise des Droits de l’Homme, « Oniti ba we a kpenniti kutenku yanɖú = Déclaration universelle des droits de l’homme »,
  • (tbz) Antoine N’dah, Kaà-nkáwãri a'náaǹtì - ditãmmabɛbììpátri ti dɔ̀ɔ̀ dì ka di yu katú = Lis et écris dans ta langue : Le livre des apprentis du ditammari, t. 1, CNLD (Commission nationale de linguistique ditammari), République du Bénin (Bennɛɛ Tenkpàti),
  • (tbz) Antoine N’dah, Kaà-nkáwãri a'náaǹtì - ditãmmabɛbììpátri ti dɔ̀ɔ̀ dì ka di yu katú = Lis et écris dans ta langue : Le livre des apprentis du ditammari, t. 2, CNLD (Commission nationale de linguistique ditammari), République du Bénin (Bennɛɛ Tenkpàti),
  • André Prost, « Les langues de l'Atakora. IV, le ditammari », in Bulletin de l'Institut fondamental d'Afrique noire, série B, 1973, tome 35, no 3, p. 712-758

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier