Diocèse de Kiev-Jytomyr

Le diocèse de Kiev-Jytomyr (en latin: Dioecesis Kioviensis-Zytomeriensis) est un diocèse catholique d'Ukraine de rite latin de la province ecclésiastique de Lviv des Latins dont le siège est situé à Kiev, dans l'oblast de Kiev. L'évêque actuel est Vitaliy Krivitskiy, depuis 2017.

Diocèse de Kiev-Jytomyr
(uk) Єпархія Кам'янець-Подільський
(la) Dioecesis Kioviensis-Zytomeriensis
Image illustrative de l’article Diocèse de Kiev-Jytomyr
La cathédrale Sainte-Sophie de Jytomyr.
Pays Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Église Église catholique latine
Rite liturgique latin
Type de juridiction diocèse
Création 1321 (Kiev)
1998 (Kiev-Jytomyr)
Suppression 1795 (Kiev)
Province ecclésiastique Lviv des Latins
Siège Kiev
Diocèses suffragants aucun
Conférence des évêques d'Ukraine
Titulaire actuel Vitaliy Krivitskiy
Langue(s) liturgique(s) ukrainien
latin
Calendrier grégorien
Paroisses 166
Prêtres 165
Religieux 128
Religieuses 190
Superficie 222 300 km2
Population totale 8 165 300 (2016)
Population catholique 219 200 (2016)
Pourcentage de catholiques 2,7 %
Site web https://kzd.org.ua/
Image illustrative de l’article Diocèse de Kiev-Jytomyr
Localisation du diocèse
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

HistoriqueModifier

Le diocèse de Kiev a été érigé en 1321. Le siège de Kiev a d'abord été occupé par des évêques missionnaires avant qu'ils se fixent à Kiev. Le diocèse fait alors partie de la province ecclésiastique de Jytomyr.

Le diocèse est renommé diocèse de Kiev-Tchernihiv en 1638.

Avec la deuxième partage de la Pologne, en 1793, cinq diocèses catholiques romains sont entrés dans la souveraineté de l'Empire russe, à savoir, le diocèse de Kiev, le diocèse de Kamianets (Karmieniec), diocèse de Loutsk (Lutsk, Łuck), diocèse de Livonie et diocèse de Vilnius. Après le troisième partage de la Pologne, Catherine II a supprimé le siège de Kiev, ainsi que les quatre autres, en 1795, bien que par le traité de Grodno, de 1793, l'Empire russe s'était engagé à maintenir le statu quo vis-à-vis de l'Église catholique[1]. En même temps que ces diocèses étaient supprimés, l'Empire russe prenait possession d'une partie de leurs biens. Le tsar Paul Ier a restauré quatre de ces diocèses - Kamianets, Loutsk, Vilnius et Livonie, ce dernier sous le nom de Samogitie - et remplacé le diocèse de Kiev par celui de Minsk le [2]. Ces diocèses ont été placés suffragants de l'archidiocèse de Moguilev (en français : Mahiliow ou Moguilev) fondé en 1772 par Catherine II sans l'accord du pape Clément XIV. Le pape Pie VI a finalement accepté cette modification le par la bulle papale Onerosa pastoralis officii[3] par laquelle il se réservait la création d'autres diocèses dans une province ecclésiastique catholique romaine qui allait de la mer Baltique à l'océan Pacifique[4]. Le pape Pie VI, par la bulle Maximis undique pressi datée de sa prison de la chartreuse de Galluzzo de Florence, le , a rétabli le diocèse de Kiev, mais à la demande des autorités russes, le siège est transféré à Jytomyr pour éviter qu'aucun évêque catholique ne dispute le siège de Kiev à l'évêque orthodoxe[5].

Le est créé le diocèse de Loutsk et Jytomyr.

À la suite des discussions avec le tsar Alexandre Ier, le pape Pie VII a précisé la circonscription des diocèses du royaume de Pologne érigés à la suite du congrès de Vienne et mis sous la protection de la Russie dans la bulle Ex impositâ nobis du [3].

Après la défaite de l'insurrection polonaise de 1861-1864, le tsar Alexandre II a décidé de supprimer le diocèse de Kaminets par le décret du le et de former le diocèse de Loutsk, Jytomyr et Kamianets-Podilsky.

Après la Première Guerre mondiale et le traité de Versailles, la Pologne retrouve son indépendance avec la fondation de la Deuxième république de Pologne. Kiev fait d'abord partie de la République populaire d'Ukraine, puis de l'Union des républiques socialistes soviétiques. Le 22 September 1918, le diocèse de Loutsk, Jytomyr et Kamianets-Podilsky est divisé en deux parties en recréant le diocèse de Kamianets-Podilsky.

Le , le diocèse de Loutsk-Jytomyr est divisé en créant le diocèse de Loutsk et le diocèse de Jytomyr.

Le pape Jean-Paul II décide de restaurer les diocèses se trouvant en Ukraine le . Il nomme un nouvel évêque pour le diocèse de Jytomyr, Jan Purwinski. Le , le diocèse de Jytomyr a pris le nom de diocèse de Kiev-Jytomyr.

Le , le pape Jean-Paul II a décidé de modifier la répartition géographique des diocèses et la création de deux nouveaux diocèses catholiques romains. Le diocèse de Kamianets-Podilsky et le diocèse de Kiev-Jytomyr ont perdu des paroisses pour permettre la création du diocèse de Kharkiv-Zaporijia et le diocèse d'Odessa-Simferopol.

Églises particulières du diocèseModifier

L'église Sainte-Sophie de Jytomyr est la cathédrale du diocèse de Kiev-Jytomyr.

La cocathédrale Saint-Alexandre de Kiev.

ÉvêquesModifier

Évêques de KievModifier

  • Henryk (O.P.), nommé le jusqu'à sa mort en 1350[6],[7],[8],
  • Jakub (O.P.), nommé vers 1350, mort en 1386,
  • Philippus, vers 1387
  • Mikołaj (O.P.),
  • Borzysław (O.P.),
  • Andrzej, en 1397, mort en 1434,
  • Michael Trestka, nommé le [9],
  • Stanislaus Nicolai de Budzow, nommé le ,
  • Stanislaus Martini, nommé le [10],
  • Jan, mort en 1466,
  • Klemens, mort en 1473,
  • Joannes, nommé le ,
  • Michael de Leopoli (O.P.), nommé le ,
  • Bartholomaeus Solozuyky, nommé le ,
  • Jan Philip Wyczi, nommé le jusqu'à sa mort en 1526[11],
  • Nicolas Wilgaito, nommé le jusqu'au , puis évêque de Samogitie jusqu'à sa mort en 1532[12],
  • Jerzy Gizyki (Talat), nommé le , mort en 1533,
  • Franciszek de Lwów, nommé le jusqu'à sa mort en 1546
  • Jan Andruszewicz, nommé le jusqu'au , puis évêque de Loutsk et Volodymyr (Vladimir) jusqu'à sa mort en 1567[13],
  • Ivan Soltan, nommé en 1555 jusqu'en ? ,
  • Mikołaj Pac, de 1557 jusqu'à sa mort en 1585[14],
  • Józef Wereszczyński, nommé le jusqu'à sa mort en 1599[15],[16],
  • Krzysztof Kazimirski, nommé le jusqu'à sa mort le [17],[18],
  • Bogusław Radoszewski, du jusqu'au , puis évêque de Loutsk jusqu'à sa mort en 1638[19],
  • Andrzej Szołdrski , élu en 1633, nommé le jusqu'au , puis évêque de Przemyśl, nommé le évêque de Poznań jusqu'à sa mort le Ier [20].

Évêques de Kiev-TchernihivModifier

  • Aleksander Sokołowski, du jusqu'à sa mort le [21],
  • Stanisław Zaremba (O. Cist.), du jusqu'à sa mort le ,
  • Jan Leszczyński, nommé le jusqu'au , puis évêque de Chełmno jusqu'à sa mort en 1657[22],
  • Tomasz Wieyski (Ujejski) (0.J.), nommé le jusqu'à sa démission le [23],
  • Jan Stanisław Witwicki , nommé le jusqu'au , puis évêque de Loutsk (Lutsk, Łuck), ensuite évêque de Poznań du jusqu'à sa mort le [24],
  • Andrzej Chryzostom Załuski, du jusqu'au , puis évêque de Płock jusqu'au , ensuite évêque de Warmie (Ermland) jusqu'à sa mort le [25],
  • Mikołaj Stanisław Święcicki, nommé le jusqu'au , puis évêque de Poznań jusqu'à sa mort en 1709[26],
  • Jan Paweł Gomoliński, nommé le jusqu'à sa mort en [27],
  • Walenty Maciej Arcemberski, nommé le jusqu'à sa mort en 1717[28],
  • Jan Joachim Tarło (S.J.), du jusqu'au , puis évêque de Poznań du jusqu'à sa mort le [29],
  • Samuel Jan Ożga, du jusqu'à sa mort le ,
  • Kajetan Ignacy Sołtyk, du jusqu'au , évêque titulaire d'Emmaüs en 1749 jusqu'en 1756, puis évêque de Cracovie le jusqu'à sa mort le [30],
  • Józef Andrzej Załuski, nommé le jusqu'à sa mort le ,
  • Franciszek Kandyd Ossoliński (O.F.M. Conv.), du jusqu'à sa mort le , évêque titulaire de Dardanus[31],
  • Kasper Kazimierz Kolumna Cieciszowski, du jusqu'au , évêque titulaire de Theveste en 1775, puis évêque de Loutsk et Jytomyr après la suppression de l'évêché de Kiev-Tchernihiv, jusqu'au , enfin archevêque de Moguilev jusqu'au [32].

Évêques de Jytomyr, puis de Kiev-JytomyrModifier

  • Jan Purwiński, du jusqu'à son retrait le . Il a été d'abord évêque de Jytomyr entre le jusqu'au changement de nom du diocèse pour celui de diocèse de Kiev-Jytomyr, le .
  • Petru Herkulan Malchuk (O.f.m.), du jusqu'à sa mort le , archevêque à titre personnel.
  • Vitaliy Krivitskiy (S.D.B.), depuis le .
  • Évêques auxiliaires :
    • Stanislav Szyrokoradiuk (O.F.M.), du jusqu'au ,
    • Vitaliy Skomarovskyi, du jusqu'au , administrateur apostolique, du jusqu'au .

Notes et référencesModifier

  1. L'article V du premier traité de partage, du 18 septembre 1773, prévoit : « Les catholiques romains jouiront dans les provinces cédées par le présent traité ... de toutes leurs propriétés, quant au civil ; et par rapport à la religion, ils seront entièrement conservés in statu quo, c'est-à-dire dans le même libre exercice de leur culte et discipline, avec toutes et telles Églises et biens ecclésiastiques qu'ils possédaient au moment de leur passage sous la domination de Sa Majesté impériale au mois de septembre 1772 ; et Sadite Majesté et ses successeurs ne se serviron point des droits de souverain, au préjudice du statu quo de la religion catholique romaine dans les pays susmentionnés. » (Vicissitudes de l'Église Catholique des deux rites en Pologne et en Russie, ouvrage écrit en allemand, par un Prêtre de la Congregation de l'Oratoire, chez Sagnier et Bray libraires-éditeurs, Paris, 1843, tome 1, p. XXI)
  2. Catholic encyclopedia : diocese of Minsk
  3. a et b Vicissitudes de l'Église Catholique des deux rites en Pologne et en Russie, p. XXII
  4. Catholic encyclopedia : Mohileff
  5. Catholic encyclopedia : Lutzk, Zhitomir, and Kamenetz
  6. Catholic hierarchy : Bishop Henri , O.P.
  7. Conrad Eubel, Hierarchia catholica Medii Aevi sive summorum pontificum, S. R. E. cardinalium, ecclesiarum antistitum series ab anno 1198 usque ad annum 1431 perducta e documentis tabularii praesertim vaticani collecta, digesta, edita par Conradum Eubel, Librariae Regensbergianae, Regensburg, 1913, volume I, p. 290 (lire en ligne)
  8. Note : Pour les premiers évêques de Kiev, les noms donnés sont ceux se trouvant dans Hierarchia catholica Medii Aevi et dans la page de Wikipedia en anglais pour ce diocèse.
  9. Conrad Eubel, Hierarchia catholica Medii Aevi, p. 290
  10. Konrad Eubel, Hierarchia catholica Medii Aevi sive summorum pontificum, S. R. E. cardinalium, ecclesiarum antistitum series ab anno 1431 usque ad annum 1503 perducta e documentis tabularii praesertim vaticani collecta, digesta, edita par Conradum Eubel, Librariae Regensbergianae, Regensburg, 1914, volume II, p. 127 (lire en ligne : Kiowen. (Kiew))
  11. Catholic hierarchy : Bishop Jan Philip Wyczi
  12. Catholic hierarchy : Bishop Nicolas Wilgaito
  13. Catholic hierarchy : Bishop Jan Andruszewicz
  14. Catholic hierarchy : Bishop Mikołaj Pac
  15. Catholic hierarchy : Bishop Józef Wereszczyński
  16. Patrice Gauchat, Hierarchia catholica Medii et Recentioris Aevi, Librariae Regensbergianae, Regensburg, 1935, volume IV, 1592-1667, p. 149 (lire en ligne : Chiovien(sis) (Kiew, ritus latini)
  17. Catholic hierarchy : Bishop Krzysztof Kazimirski
  18. Gulielmus van Gulik, Konrad Eubel, Ludovicus Schmitz-Kallenberg, Hierarchia catholica Medii et Recentioris Aevi sive summorum pontificum, S. R. E. cardinalium, ecclesiarum antistitum series saeculum XVI ab 1503 complectens quod cum societatis goerresianae subsidio, Librariae Regensbergianae, Regensburg, 1923, volume III, p. 165 (lire en ligne : Chioven (Kiew))
  19. Catholic hierarchy : Bishop Bogusław Radoszewski
  20. Catholic hierarchy : Bishop Andrzej Szołdrski
  21. Catholic hierarchy : Bishop Alexander Sokołowski
  22. : Bishop Jan Leszczyński
  23. Catholic hierarchy : Bishop Tomasz Wieyski (Ujejski)
  24. Catholic hierarchy : Bishop Jan Stanisław Witwicki
  25. Catholic hierarchy : Bishop Andrzej Chryzostom Załuski
  26. Catholic hierarchy : Bishop Mikołaj Stanisław Święcicki
  27. Catholic hierarchy : Bishop Jan Gomoliński
  28. Catholic hierarchy : Bishop Valentinus Matthias Arcemberski
  29. Catholic hierarchy : Bishop Jan Joachim Tarło
  30. Catholic hierarchy : Bishop Kajetan Ignacy Sołtyk
  31. Catholic hierarchy : Bishop Franciszek Kandyd Ossoliński
  32. Catholic hierarchy : Archbishop Kasper Kazimierz Kolumna Cieciszowski

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Liens externesModifier