Dimorphos

satellite de (65803) Didymos
Dimorphos
Description de cette image, également commentée ci-après
Image de Dimorphos prise par la mission DART environ 30 secondes avant l'impact, à une distance d'environ 183 km.

Caractéristiques orbitales
Époque J2000.0
Établi sur ?observ. couvrant ? (U = ?)
Catégorie Apollon
Caractéristiques physiques
Dimensions 163 mètres
Période de rotation (Prot) (11,92 heures) ~0,5 j

Dimorphos, désignation complète (65803) Didymos I Dimorphos, est un satellite de l'astéroïde Apollon (65803) Didymos. Sa désignation provisoire était S/2003 (65803) 1 et il était parfois désigné officieusement Didymos B et surnommé Didymoon avant de recevoir son nom officiel.

Il a un diamètre de 163 mètres et tourne autour de (65803) Didymos en 11,92 heures (11 heures et 55 minutes) à une distance de 1 180 mètres. Sa rotation est synchrone avec sa révolution[1].

ÉtymologieModifier

Dimorphos a été officiellement nommé dans la MPEC 2020-M83 du . La citation de nommage est la suivante :

« Dimorphos, Greek for 'having two forms', is the smaller member of the (65803) Didymos system. As the target of the DART and Hera space missions, it will become the first celestial body in cosmic history whose form was substantially changed as a result of human intervention (the DART impact). »

c'est-à-dire en français :

« Dimorphos, mot grec signifiant « qui a deux formes », est le plus petit membre du système (65803) Didymos. En tant que cible des missions spatiales DART et Hera, il deviendra le premier corps céleste de l'histoire cosmique dont la forme aura été significativement changée du fait d'une intervention humaine (l'impact de DART). »

Le surnom Didymoon est un jeu de mot en anglais, mot-valise formé à partir de Didymos, le nom de son primaire qui signifie jumeau en grec, et de moon, « lune » (« satellite naturel ») en anglais. Elle est nommée comme cela car, avec Didymos, elle forme un système binaire.

AIDAModifier

Asteroid Impact Deflection Assessment, soit Astéroïde Impact Déviation Évaluation est une coopération spatiale internationale regroupant deux missions autonomes, DART de la NASA et Hera de l'ESA.

La mission DARTModifier

La NASA a mis au point la mission DART et envoyé le , lors d'un passage relativement proche de la Terre, cette sonde sur Dimorphos afin de le dévier[2],[3]. Elle s'est écrasée sur l'astéroïde le à 23 h 16 UTC[4]. Il s'agit du premier essai de déviation de la trajectoire d'un objet céleste, destiné à tester l'efficacité de cette méthode en cas de risque de collision avec la Terre[5].

La mission HeraModifier

La mission Hera de l'ESA cartographiera le système binaire, quatre ans après l'impact de DART, une première mondiale. Prévue pour être lancée en octobre 2024, la sonde européenne devra arriver aux alentours du système Didymos fin 2026 et l’étudiera de près pendant au moins six mois[6].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Aida Données sur le système binaire.
  2. (en) Sean Potter, « NASA, SpaceX Launch DART: First Test Mission to Defend Planet Earth », sur NASA, (consulté le )
  3. « Un vaisseau de la Nasa prêt à s'écraser sur un astéroïde pour dévier sa trajectoire », sur sudouest.fr, (consulté le )
  4. (en) Shiloh Payne, « NASA DART mission live: Spacecraft to crash into asteroid in world-first trial », sur ABC News (Australie), (consulté le )
  5. (en) Asteroid Impact Mission Annonce de la déviation de l'astéroïde didymoon sur le site de l'ESA.
  6. (en) « Signature du contrat pour Hera, mission de défense planétaire de l'ESA », sur www.esa.int (consulté le )

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier