(65803) Didymos

astéroïde
(65803) Didymos
Description de cette image, également commentée ci-après
Didymos et Dimorphos vus par DART.
Caractéristiques orbitales
Époque (JJ 2459800,5)
Établi sur 3 098 observ. couvrant 9612 jours (U = 0)
Demi-grand axe (a) 246,0 × 106 km
(1,644 3 ua)
Périhélie (q) 151,6 × 106 km
(1,013 0 ua)
Aphélie (Q) 340,4 × 106 km
(2,275 6 ua)
Excentricité (e) 0,383 9
Période de révolution (Prév) 770,16 j
(2,11 a)
Inclinaison (i) 3,407 9°
Longitude du nœud ascendant (Ω) 73,193 3°
Argument du périhélie (ω) 319,32°
Anomalie moyenne (M0) 325,52°
Catégorie Apollon, aréocroiseur
Satellites connus Dimorphos
Caractéristiques physiques
Dimensions 832 m x 837 m x 786 m
Masse (m) 5,228 0 × 1011 kg
Masse volumique (ρ) 2 170 ± 350 kg/m3
Période de rotation (Prot) 0,094 1 j
(2,2593 h)
Classification spectrale Xk
Magnitude absolue (H) 17,952
Albédo (A) 0,15

Découverte
Date
Découvert par Spacewatch
Lieu Kitt Peak
Nommé d'après δίδυμο, jumeau en grec
Désignation 1996 GT

(65803) Didymos est un astéroïde Apollon binaire potentiellement dangereux découvert le par Spacewatch à l'observatoire de Kitt Peak. Il est passé à moins de 0,05 UA de la Terre le .

Caractéristiques modifier

Il possède un satellite, Dimorphos, qui orbite autour avec une période de 11,9 heures, d'où l'appellation Didymos, signifiant jumeau en grec ancien. L'astéroïde primaire fait environ 800 m de diamètre, le satellite environ 150 m de diamètre sur une orbite distante d'environ 1,1 km du primaire. La période de rotation de Didymos est courte : 2,26 heures. Sa densité n'est que de 2 170 ± 350 kg/m3. Didymos est l'astéroïde le plus facilement accessible depuis la Terre dans sa catégorie de taille, nécessitant un delta-v de seulement 5,1 km/s[1] pour un rendez-vous avec une sonde spatiale, à comparer aux 6,0 km/s nécessaires pour la Lune.

AIDA, les missions DART et Hera modifier

Dimorphos est la cible finale de la coopération spatiale internationale AIDA proposée par l'Agence spatiale européenne et la NASA[2],[3],[4]. La mission DART de la NASA a décollé le soir du 23 novembre 2021[5] avec un impact effectué le à 23 h 16 UTC[6]. La mission Hera de l'ESA a été approuvée en novembre 2019 pour un lancement en octobre 2024 et une arrivée sur Didymos en 2026 ; elle observera les effets dynamiques de l'impact de la mission DART et mesurera le cratère ainsi créé[6].

L'objectif est donc de procéder à un impact cinétique et ensuite d'évaluer cette méthode pour être en mesure de dévier un éventuel astéroïde évoluant sur une trajectoire de collision avec la Terre[7].

Références modifier

  1. « Delta-v for spacecraft rendezvous with all known near-Earth asteroids », (consulté le )
  2. La mission Aida de la Nasa et de l'Esa pour dévier un astéroïde
  3. « Changer la trajectoire des astéroïdes », (consulté le )
  4. « L'heure du monde : Le projet de la Nasa et de l'ASE pour faire dévier un astéroïde (L'Audio fil du vendredi 25 novembre 2016) », (consulté le )
  5. Julien Lausson, « La mission pour s'entraîner à dévier des astéroïdes menaçant la Terre est lancée : et maintenant ? », sur Numerama, (consulté le )
  6. a et b Numerical modelling of the DART impact and the importance of the Hera mission. Sabina D. Raducan, Thomas M. Davison, Gareth S. Collins. PDC 2019. Washington, D.C., États-Unis.
  7. (en) Patrick Michel, « The ESA Hera Mission: Detailed Characterization of the DART Impact Outcome and of the Binary Asteroid (65803) Didymos », The Planetary Science Journal,‎ (lire en ligne  )

Articles connexes modifier

Liens internes modifier

Liens externes modifier