Didier de Radiguès

Didier de Radiguès, né le à Louvain, est le pilote de vitesse moto belge ayant remporté le plus grand nombre de Grand-Prix ainsi que pilote automobile, commentateur sportif sur les chaînes de télévision, manager de pilotes de Moto GP et co-propriétaire d'une école de moto en France et en Belgique, la de Radiguès Rider School[1]. À la suite de sa carrière il est devenu artiste photographe. [2],[3],[4],[5],[6].

Didier de Radiguès
Image dans Infobox.
Portrait de Didier de Radiguès
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Sport
Site web

Carrière moto et automobileModifier

Dans les années 1980, il remporte 4 grand-prix ; il est vice-champion du monde des 350 cm3 en 1982. Il remporte en 1983 le Grand-Prix Moto de Belgique en 250 cm3, ainsi que les 24 heures sur le même circuit de Francorchamps. Il arrête sa carrière moto en 1991 et est seul pilote belge à avoir réalisé des podiums en catégorie reine[réf. nécessaire].

Didier de Radiguès fait ensuite une carrière de pilote automobile remportant notamment le championnat de Belgique Procar et les 24 Heures de Spa en 1997, le championnat American Le Mans Series 2001 dans la catégorie LMP675 avec le Dick Barbour Racing (victoire à Mid-Ohio notamment[7]) et le championnat BTCS en 2011.

Carrière à la télévisionModifier

Didier de Radiguès est également présentateur d'émissions automobile et moto sur Club RTL puis sur RTBF depuis 2013[8], les deux grandes chaînes de télévision belges francophones. Il commente l'ensemble des Grands Prix Moto3, Moto2 et Moto GP.

Carrière artistiqueModifier

Didier de Radiguès commence une carrière d'artiste photographe à New-York. Il est exposé de par le monde[9]. Il expose pour la première fois sa série From My Gazebo lors de l'Affordable Art Fair de New York [10], puis en avec la Vogelang Gallery[11]. Il expose ensuite à Singapore en [12] et à Bruxelles en [13] avec la L Gallery [9].

Didier de Radiguès présente ensuite sa nouvelle série intitulée Portrait Public pour la première fois à Paris en à la Galerie Artelie [14] et ensuite à New York en à la Vogelsang Gallery[15].

RéférencesModifier

  1. https://www.drrs-moto.com/
  2. http://www.rtl.be/rtltvi/video/475361.aspx
  3. « Les nouveaux objectifs de Didier de Radiguès », sur WaWa Magazine le portail du Brabant wallon, tout sur le Béwé. (consulté le ).
  4. Nadia Chater, « Didier de Radiguès : toujours en piste », L'Avenir,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. http://www.sport-bikes.fr/---didier-de-radigues-portraitiste-en-helicoptere-_a8563_c34.html
  6. « Didier de Radiguès : expo photo "Gazebo" », sur Classic 21, (consulté le ).
  7. (en) « American Le Mans Series Mid-Ohio (Race Results) », sur racingsportscars.com (consulté le )
  8. sudinfo.be, « Le MotoGP et Didier de Radiguès débarquent sur la RTBF », sur Sudinfo.be, (consulté le ).
  9. http://affordableartfair.com/newyork/
  10. « HOME », sur vogelsang (consulté le ).
  11. http://affordableartfair.com/singapore/
  12. http://affordableartfair.com/brussels/
  13. « DE RADIGUES Didier » [archive du ], sur artelie.fr
  14. « HOME », sur vogelsang (consulté le ).

Liens externesModifier