Damrong Rajanubhab

Prince Tisavarakumarn, ou prince Damrong Rajanubhab (สมเด็จพระเจ้าบรมวงศ์เธอ พระองค์เจ้าดิศวรกุมาร กรมพระยาดำรงราชานุภาพ ; RTGS : Ditsawarakuman Damrongrachanuphap), né le 21 juin 1862 et décédé le 1er décembre 1943, était le fondateur du système éducatif thaïlandais moderne ainsi que de l'administration provinciale moderne. C'était un autodidacte, un historien (autodidacte) et l'un des intellectuels thaïlandais les plus influents de son temps[1].

Damrong Rajanubhab
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 81 ans)
BangkokVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Père
Mère
Chum (wife of Mongkut) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Rama V
Savang Vadhana
Saovabha Phongsri
Sukhumala Marasri (en)
Sunandha Kumariratana
Narisara Nuvadtivongs (en)
Bhanurangsi Savangwongse (en)
Banchob Benchama (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Damrong Rajanubhab seal (posthumous - Thai numerals).svg
Blason
Damrong Rajanubhab seal (posthumous - Thai numerals).svg
Sceau
signature de Damrong Rajanubhab
Signature

Né comme Phra Ong Chao Tisavarakumarn (พระองค์เจ้า ดิ ศ วร กุมาร; « Prince Tisavarakumarn »), un fils du roi Mongkut avec le consort Chum (เจ้าจอมมารดา ชุ่ม; Chao Chom Manda Chum), une épouse royale moindre ; il a d'abord appris le thaï et le pali auprès de tuteurs privés, et l'anglais à la Royal School avec M. Francis George Patterson. À l'âge de 14 ans, il a reçu son éducation formelle dans une école spéciale du palais créée par son demi-frère, le roi Chulalongkorn. Il a reçu des postes dans l'administration royale à un âge précoce, devenant le commandant du Royal Guards Regiment en 1880 à l'âge de 18 ans, et après plusieurs années, il a travaillé à la construction d'écoles militaires ainsi qu'à la modernisation de l'armée en général. En 1887, il est nommé grand-officier de l'armée (commandant en chef). En même temps, il est choisi par le roi pour devenir ministre de l'Éducation dans son cabinet provisoire. Lorsque le roi Chulalongkorn a commencé son programme de réforme administrative en 1892, le prince Damrong a été choisi pour diriger le ministère du Nord (Mahatthai), qui a été converti en ministère de l'Intérieur en 1894.

À l'époque où il était ministre, il a complètement remanié l'administration provinciale. De nombreuses provinces mineures ont été fusionnées en provinces plus grandes, les gouverneurs provinciaux ont perdu la plus grande partie de leur autonomie lorsque le poste a été converti en un poste nommé et salarié par le ministère, et une nouvelle division administrative - le monthon (cercle) couvrant plusieurs provinces - a été créée. Une formation formelle du personnel administratif a été introduite. Le prince Damrong était parmi les conseillers les plus importants du roi et considéré comme le deuxième au pouvoir après lui.

ÉcritsModifier

Le prince Damrong a écrit d'innombrables livres et articles, dont seuls quelques-uns sont disponibles en traduction anglaise :

  • Nos guerres avec les Birmans: conflit entre la Thaïlande et la Birmanie 1539–1767 , (ISBN 974-7534-58-4)
  • Voyage à travers la Birmanie en 1936: un regard sur la culture, l'histoire et les institutions , (ISBN 974-8358-85-2)
  • Stories of Archaeology: A Collection of True Stories, (Titre en thaï: นิทาน โบราณคดี) , (ISBN 978-616-514-533-6)
  • H. R. H. Prince Damrong, « The Foundation of Ayuthia », Journal of the Siam Society, Siam Heritage Trust, vol. JSS Vol. 1.0e, no digital,‎ (lire en ligne)
  • Arnold Wright, Twentieth century impressions of Siam, London&c, Lloyds Greater Britain Publishing Company, (1re éd. 1908) (lire en ligne) pour lequel le prince Damrong a offert des conseils et des images

HonneursModifier

Honneurs nationauxModifier

Le prince Damrong a reçu ces honneurs et médailles du système des distinctions honorifiques :

Distinctions étrangèresModifier

Notes et référencesModifier

  1. Thongchai Winichakul, "The Quest for 'Siwilai': A Geographical Discourse of Civilizational Thinking in the Late Nineteenth and Early Twentieth-Century Siam," The Journal of Asian Studies 59, no. 3 (2000): 536.
  2. a et b https://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2429/009/69.PDF
  3. http://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2444/046/873_1.PDF
  4. http://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2472/D/2929.PDF
  5. http://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2454/D/1165_1.PDF
  6. http://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2436/034/367.PDF
  7. http://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2456/D/1961.PDF
  8. http://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2466/D/3419_1.PDF
  9. http://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2436/038/414_1.PDF
  10. http://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2431/021/171.PDF
  11. http://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2433/044/399.PDF
  12. http://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2427/063/548.PDF
  13. http://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2427/062/541_1.PDF
  14. http://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2454/D/418.PDF
  15. http://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2433/043/392.PDF
  16. http://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2436/041/454.PDF
  17. http://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2447/032/564_1.PDF
  18. http://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2451/035/1012.PDF
  19. http://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2453/D/2409.PDF
  20. http://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2469/D/3120.PDF
  21. http://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2441/026/283.PDF
  22. http://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2469/D/3718.PDF
  23. a b c d e f g et h http://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2435/002/12_1.PDF
  24. http://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2438/036/328.PDF]
  25. http://www.ratchakitcha.soc.go.th/DATA/PDF/2437/035/272.PDF

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Biography from the Encyclopedia of Asian History
  • (th) Chachai Khumthawiphon, สมเด็จฯ กรมพระยาดำรงราชานุภาพและประวัติศาสตร์นิพนธ์ไทยสมัยใหม่: การวิเคราะห์เชิงปรัชญา, Bangkok, Thammasat University Press,‎ (lire en ligne)
  • Masao, « Researches into Indigenous Law of Siam as a study of Comparative Jurisprudence », Journal of the Siam Society, Siam Heritage Trust, vol. JSS Vol.2.1e., no digital,‎ (lire en ligne)
  • (th + en) Prince Damrong's Foundation, The Illustrated Biography of His Royal Highness Prince Damrong Rajanupab, Bangkok, Fine Arts Department of Thailand, (lire en ligne)
  • Tej Bunnag, The provincial administration of Siam, 1892–1915: the Ministry of the Interior under Prince Damrong Rajanubhab, Kuala Lumpur; New York, Oxford University Press, (ISBN 0-19-580343-4)