Ouvrir le menu principal

D'Alembert (Québec)

établissement humain de Québec, Canada
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir D'Alembert.

D'Alembert
D'Alembert (Québec)
Ville de Rouyn-Noranda et du quartier de D'Alembert
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Municipalité Rouyn-Noranda
Quartiers Quartier
Date de fondation 1933
Conseiller municipal Stéphane Girard[1]
Maire Diane Dallaire
Démographie
Population 929 hab. (2006[2])
Densité 2,3 hab./km2
Langue(s) parlée(s) Français
Géographie
Superficie 40 100 ha = 401 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
D'Alembert

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
D'Alembert

D'Alembert est un quartier de Rouyn-Noranda et le nom d'une ancienne municipalité de la région administrative de l'Abitibi-Témiscamingue à l'ouest du Québec.

Sommaire

GéographieModifier

D'Alembert est situé à 17 kilomètres au nord du centre urbain de Rouyn-Noranda, sur la route 101, délimité au sud-ouest par les quartiers d'Évain et Arntfield, à l'ouest par l'Ontario, au nord-ouest par Duparquet, au nord-est par le quartier Destor et à l'est par le quartier Cléricy[3]. Ce quartier connaît son développement essentiellement autour de l’industrie minière et un grand nombre de constructions résidentielles grâce aux de taxes le plus bas de la MRC de Rouyn-Noranda.

HistoireModifier

Au départ, la paroisse s'appelle Saint-Christophe-de-Dufresnoy[4].

Des colons et des mineurs vivent déjà à D'Alembert mais c'est en 1930 que s’installent les premiers habitants, bûcherons et prospecteurs, venus travailler pour les compagnies forestières.

Afin de diriger des sans-emploi vers les régions rurales, en 1939, la paroisse Saint-Christophe-de-D’Alembert est ouverte grâce au plan de colonisation Rogers-Auger (1937-1939)[5]. Une quarantaine de familles viennent s'établir sur les lots concédés aux fins de colonisation.Cette dernière connaît un accroissement important de constructions résidentielles qu'on attribue au taux de taxes le plus bas de la MRC de Rouyn-Noranda[6].

En 1980, la paroisse devint municipalité[3].

Suite aux réorganisations municipales québécoises de 2002, l'ensemble des municipalités de la MRC de Rouyn-Noranda fusionnent en une seule.

En date du 1er janvier 2002[7], la municipalité de D'Alembert fusionne donc avec la ville de Rouyn-Noranda pour former une municipalité régionale de comté. D'Alembert est aujourd'hui un quartier de la nouvelle ville[3].

Aujourd'hui la Ville de Rouyn-Noranda a le double statut de MRC et de municipalité locale[8],[9].

ToponymeModifier

Le toponyme vient du capitaine D'Alembert, officier du régiment de Royal-Roussillon de l'armée de Montcalm.

RéférencesModifier

  1. Conseiller du quartier de D'Alembert
  2. Chapitre 2 - BAPE - Gouvernement du Québec
  3. a b et c Portail de la ville de Rouyn-Noranda : D'Alembert
  4. Ce nom, faisant référence au saint voyageur, avait été choisi en raison du va-et-vient des bûcherons et des prospecteurs dans le canton.
  5. Au tournant des années 1940, deux nouveaux programmes de colonisation sont mis en œuvre : le plan Rogers-Auger (1937-1939) et le plan Bégin pendant la décennie 1940. Ils doivent permettre la consolidation des nouvelles paroisses de colonisation. En résumé, la crise économique de 1929 entraîne une hausse importante du chômage dans les villes. Les gouvernements du Canada et du Québec inaugurent alors des programmes de colonisation.
  6. Portrait de D'Alembert
  7. Répertoire des municipalités : Rouyn-Noranda
  8. Toponymie : Rouyn-Noranda (ville)
  9. Rouyn-Noranda (territoire équivalent à une MRC)