Ouvrir le menu principal

Évain (Québec)

établissement humain de Québec, Canada
(Redirigé depuis Évain (Canada))
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Évain.

Évain
Évain (Québec)
Ville de Rouyn-Noranda et du quartier d'Évain
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Municipalité Rouyn-Noranda
Quartiers Quartier
Date de fondation 1935
Conseiller municipal Samuelle Ramsay-Houle[1]
Maire Diane Dallaire
Démographie
Gentilé Évainois, Évainoise [2]
Population 3 741 hab. (2006[3])
Langue(s) parlée(s) Français
Géographie
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Évain

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Évain

Évain est un quartier de Rouyn-Noranda et le nom d'une ancienne municipalité de la région administrative de l'Abitibi-Témiscamingue à l'ouest du Québec.

GéographieModifier

Situé à 8 km de Rouyn-Noranda, Évain qui compte quelque 3 800 habitants, se trouve sur la route 117, à l'ouest de la grande banlieue de Rouyn-Noranda. Ce quartier possède de nombreuses infrastructures telles qu'une caserne de pompiers, une patinoire intérieure, un bureau de poste, un centre communautaire qui abrite le Service forêt, responsable de la foresterie urbaine et rurale, deux écoles primaires ainsi qu'une zone commerciale[4].

Le quartier d'Évain n'a pas le statut de quartier rural, les services de proximité y sont assurés par les services municipaux situés au centre-ville[4].

HistoireModifier

Les premiers colons arrivent à l'été 1935 directement du Témiscamingue pour défricher le canton de Beauchastel[4]. La localité qui se bâtit le long de la voie ferrée, voit dans un premier temps se développer l'agriculture, mais qui est rapidement délaissée par les colons attirés par les nombreuses mines qui y ouvrent. Les habitants résident souvent en squatters sur les lots.

En 1954, une portion du territoire est érigée en municipalité.

Suite aux réorganisations municipales québécoises de 2002, l'ensemble des municipalités de la MRC de Rouyn-Noranda fusionnent en une seule.

En date du 1er janvier 2002[5], la municipalité d'Évain fusionne donc avec la ville de Rouyn-Noranda pour former une municipalité régionale de comté. Évain est aujourd'hui un quartier de la nouvelle ville.

Aujourd'hui la Ville de Rouyn-Noranda a le double statut de MRC et de municipalité locale[6],[7].

ToponymeModifier

Le toponyme provient d'Isidore Évain[8] (1868-1931), missionnaire à la fin du XIXe siècle chez les Algonquins de Notre-Dame-du-Nord et du lac Abitibi.

Désignée longtemps sous le nom de Boischatel, ou Beauchastel, cette localité va officiellement être fondée en 1948 sous le nom d'Évain, repris de celui du bureau de poste ouvert en 1936.

RéférencesModifier

  1. Conseiller du quartier d'Évain
  2. Liste des gentilés du Québec, Gentilé : nom des habitants d'un lieu
  3. Chapitre 2 - BAPE - Gouvernement du Québec
  4. a b et c Portail de la ville de Rouyn-Noranda : Évain
  5. Répertoire des municipalités : Rouyn-Noranda
  6. Toponymie : Rouyn-Noranda (ville)
  7. Rouyn-Noranda (territoire équivalent à une MRC)
  8. Vers 1955, de nombreuses discussions ont été suscitées par la découverte de l'absence d'accent aigu dans la signature du père Évain; l'usage a toutefois maintenu ce signe diacritique. C'est en effet en hommage au père Isidore Évain.