Cosmos (satellite)

satellites lancés par l'Union soviétique puis la Russie

Cosmos (Космос Kosmos) regroupe un très grand nombre de satellites de catégories variées lancés par l'Union soviétique puis la Russie. Le premier d'entre eux, Cosmos-1, est lancé le .

Fin décembre 2014, sur les 7 000 satellites lancés depuis le début de l'ère spatiale, 2 503 satellites portent la désignation Cosmos. Ceux-ci n'appartiennent pas à un programme donné mais comprennent tous les satellites militaires (qui représentent plus de 80 % des Cosmos) ainsi que les satellites scientifiques et les sondes spatiales qui ont atteint l'orbite terrestre mais n'ont pas pu mener à bien leur mission.

Jusqu'à la Glasnost, l'appellation "Cosmos" a permis aux Soviétiques de ne pas avoir à justifier l'objectif de certaines missions (essentiellement militaires) ou leur échec (notamment concernant le programme d'exploration lunaire, longtemps tenu secret).

Principales catégories de satellites CosmosModifier

Satellites militairesModifier

Les satellites militaires soviétiques puis russes fournissent le principal effectif des Cosmos (plus de 80 %). Parmi les principales séries on peut citer :

  • 682 satellites de reconnaissance optique de type Zenit
  • Environ 610 satellites de télécommunications militaires de type Strela
  • 132 satellites de navigation de type Ouragan
  • 177 satellites de reconnaissance optique de type Iantar
  • 137 satellites de renseignement d'origine électromagnétique de type Tselina
  • 103 satellites destinés à calibrer les radards de type DS-P1
  • 86 satellites d'alerte précoce de type US-K
  • 65 satellites destinés à calibrer les radars de type Taifoun
  • 56 satellites de télécommunications militaires de type Radouga
  • 37 satellites de renseignement d'origine électromagnétique de type US-P
  • 32 satellites de reconnaissance radar océaniques de type RORSAT
  • 22 satellites anti-satellites de type IS

Satellites scientifiquesModifier

  • Étude du rayonnement cosmique : Cosmos 3, 5, 6, 17, 19
  • Étude du champ magnétique terrestre : Cosmos 26, 49
  • Étude des ions de l'ionosphère : Cosmos 41
  • Observation du rayonnement infrarouge et ultraviolet de la Terre : Cosmos 45, 65
  • Observation du rayonnement stellaire dans l'ultraviolet et en lumière visible : Cosmos 51
  • Observation du rayonnement infrarouge et gamma de la Terre : Cosmos 92
  • Étude de la théorie de la Relativité avec un générateur quantique moléculaire : Cosmos 92
  • Mesure de la densité des micrométéorites : Cosmos 135, 163
  • Observation des ondes dans l'ionosphère : Cosmos 142, 259
  • Étude de la densité de l'exosphère : Cosmos 146
  • Essais de stabilisation aérodynamique d'un satellite d'observation de la Terre : Cosmos 149
  • Étude du rayonnement X et ultraviolet : Cosmos 166, 215, 230
  • Observation du rayonnement X du Soleil et des étoiles : Cosmos 208, 230
  • Étude de la haute atmosphère de la Terre et de la lumière polaire : Cosmos 261
  • Étude de l'ionosphère avec un spectromètre de masse : Cosmos 274
  • Étude de l'ionosphère : Cosmos 381
  • Prototype de satellite météorologique Meteor : Cosmos 112, 122, 144, 156, 184, 206, 243

Exploration du système solaireModifier

  • Sonde spatiale lunaire du programme Zond n'ayant pu quitter l'orbite terrestre : Cosmos 21
  • Sonde spatiale lunaire du programme Luna n'ayant pu quitter l'orbite terrestre : Cosmos 60, Cosmos 111, Cosmos 300, Cosmos 305
  • Sonde spatiale vénusienne du programme Venera n'ayant pu quitter l'orbite terrestre : Cosmos 167, 359, 482
  • Sonde spatiale du programme Mars n'ayant pu quitter l'orbite terrestre : Cosmos 419

Programme spatial habitéModifier

  • Test sans équipage du vaisseau spatial Voskhod : Cosmos 47, Cosmos 57, Cosmos 110
  • Test sans équipage du vaisseau spatial Soyouz : Cosmos 133, 140, 186 et 188, 212 et 213, 238, 496, 573, 613, 638, 670, 672, 772, 869, 1001, 1074
  • Test sans équipage de l'atterrisseur lunaire LK : Cosmos 379, 398 et 434.
  • Test sans équipage du vaisseau spatial TKS 929, 1267, 1443, 1686
  • Test sans équipage du corps portant BOR-4 : Cosmos 1374, 1445, 1517, 1614
  • Station spatiale Saliout : Cosmos 557

Premiers satellitesModifier

Les satellites sont lancés à partir des bases Baïkonour et Kapoustine Iar par les lanceurs Vostok-K et Vostok-2 (en).

Principaux satellitesModifier

De 10 à 500

 
Timbre soviétique commémorant l'amarrage des Kosmos 186 et 188.
 
En 1970-1971, quatre satellites Kosmos servent de prototype au module lunaire soviétique.

De 501 à 1000

 
Plusieurs vaisseaux Kosmos servent de proto-types au Soyouz 19 du projet ASTP (ici en photo).

De 1001 à 1500

 
Dessin représentant Kosmos 1267 (1981).
 
Capsule de rentrée de Kosmos 1443 (exposée au Musée National de l'Air et de l'Espace à Washington)

De 1501 à 2000

 
Dessin représentant Kosmos 1686 amarré à Saliout 7 en 1986.

De 2001 à 2500

 
Schéma du satellite Persona.

A partir de 2501

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier