Vol suborbital

vol spatial

Un vol suborbital est un vol spatial d'un engin spatial se déplaçant dans l'espace à une vitesse suborbitale, inférieure à la vitesse requise pour qu'il se maintienne en orbite.

Mercury-Redstone est une fusée permettant uniquement d'effectuer des vols suborbitaux à bord de capsule Mercury[n 1]. Ici, le décollage de la mission Mercury-Redstone 3, avec l'astronaute Alan Shepard.

Le premier vol suborbital est effectué le par l'astronaute Alan Shepard lors de la mission Mercury-Redstone 3.

Quelques jours plus tôt, le , c'est un vol orbital qui avait permis à Youri Gagarine (Юрий Гагарин) de devenir le premier homme à être allé dans l'espace.

GénéralitésModifier

Pour réaliser un vol suborbital, l'engin spatial doit être lancé à une vitesse suffisante pour atteindre l'altitude de 100 kilomètres, représentant la ligne de Kármán, définissant la frontière entre la Terre et l'espace. Cette vitesse est inférieure à la vitesse de satellisation minimale qui est la vitesse minimale qu'il faut communiquer à un corps au départ d'un astre pour le satelliser au plus près de ce dernier sur une orbite circulaire.

Les États-Unis considèrent que la limite de l'espace est fixée à 80,5 km (50 miles) afin d'augmenter leur nombre de vols spatiaux officiels durant la guerre froide (seuls deux vols du X-15 sur 336 ont dépassé les 100 kilomètres d’altitude contre 13 vols au delà des 50 miles)[1]. C'est le seul pays à avoir une définition différente de la ligne de Kármán.


Vols spatiaux habités suborbitauxModifier

[réf. nécessaire]

Date (GMT) Mission Équipage Pays Remarques
1 Mercury-Redstone 3 Alan Shepard   États-Unis Premier vol suborbital habité, premier américain dans l'espace. C'est aussi la première mission spatiale humaine impliquant un contrôle manuel du pilote et un atterrissage avec le pilote toujours dans le vaisseau spatial, ce qui en fait techniquement le premier vol spatial humain complet selon les anciennes définitions de la Fédération aéronautique internationale[2],[3]
2 Mercury-Redstone 4 Virgil Grissom   États-Unis
3 X-15 Flight 90 (en) Joseph A. Walker   États-Unis Premier vaisseau ailé dans l'espace
4 X-15 Flight 91 (en) Joseph A. Walker   États-Unis Première personne et premier vaisseau à faire deux vols dans l'espace
4 Soyouz 18a Vasili Lazarev
Oleg Makarov
  Union soviétique Échec du lancement orbital.
5 SpaceShipOne flight 15P (en) Mike Melvill   États-Unis Premier vol spatial commercial
6 SpaceShipOne flight 16P (en) Mike Melvill   États-Unis Premier des deux vols à remporter le Ansari X-Prize
7 SpaceShipOne flight 17P (en) Brian Binnie   États-Unis Second des deux vols à remporter le Ansari X-Prize

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Les capsules Mercury seront par la suite lancée sur des fusées Atlas, permettant d'effectuer des vols orbitaux.

RéférencesModifier

  1. (en) « List of X-15 flights », dans Wikipedia, (lire en ligne)
  2. Giles Sparrow, Spaceflight : the complete story, from Sputnik to Curiosity, New York, Dorling Kindersley Limited, , Second [American] éd. (ISBN 978-1465479655), p. 82
  3. (en) « World Air Sports Federation's Sporting Code Section 8: Astronautics » [archive du ], sur World Air Sports Federation (consulté le )

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • « Embarquer dès demain pour l'Espace, le vol surborbital touristique », F. Lehot, Vuibert, 2010, : décrit la technique et les contraintes du vol suborbital

Articles connexesModifier