Ouvrir le menu principal

Voskhod 1
Données de la mission
Vaisseau Voskhod
Équipage 3 hommes
Date de lancement 12 octobre 1964 à 07:30:01 UTC
Site de lancement Baïkonour LC1
Date d'atterrissage 13 octobre 1964 à 07:47:04 UTC
Durée 1 jour 0 heures 17 minutes 3 secondes
Orbites 16
Navigation

Voskhod 1 a été le premier vol spatial qui a emmené plus d'une personne dans l'espace, et le premier vol sans combinaisons spatiales. La mission soviétique avait été planifiée spécialement pour devancer le programme Gemini américain.

VaisseauModifier

Le module Voskhod était principalement un module Vostok avec une rétrofusée à combustible solide ajoutée au sommet du module de retour.
Afin de pouvoir installer trois personnes dans le module, les sièges éjectables avait été retirés et les trois sièges-baquets ont été installés à 90° de la position initiale à l'intérieur du Vostok (à cette occasion, Komarov avait dû « réapprendre » à piloter avec toutes les indications de son tableau de bord orientées à la verticale).
Une fusée d'assiette à combustible solide a également été ajoutée au parachute pour permettre un atterrissage plus doux à l'impact. Cela était nécessaire car, à l'inverse du Vostok, l'équipage devait rester dans le module jusqu'au terme de la descente. Aucun dispositif de secours n'était prévu en cas de problème au décollage ou à l'atterrissage.

ÉquipageModifier

Équipage de réserve

MissionModifier

La mission était prévue pour effectuer des recherches biomédicales et pour voir comment une équipe multi-disciplinaire pouvait travailler ensemble dans l'espace. La mission a probablement été écourtée en raison de l'agitation politique qui a renversé Nikita Khrouchtchev le lendemain de l'atterrissage. Les conditions difficiles de l'équipage ont aussi été proposées comme étant un facteur d'abandon des missions longues.

Paramètres de la missionModifier

  • Masse : 5 320 kg
  • Périgée : 178 km
  • Apogée : 336 km
  • Inclinaison : 64,7°
  • Période : 89,6 minutes
  • Identifiant: Рубин Rubin (Rubis)

Aspects symboliquesModifier

Le vaisseau a emmené en orbite un portrait de Karl Marx, un portrait de Lénine et un fragment d'un drapeau de la Commune de Paris de 1871, qualifiés par Alistair Horne de « trois reliques sacrées »[1].

RéférencesModifier

  1. « three sacred relics », (en) Alistair Horne, The Fall of Paris: The Siege and the Commune of 1870-71, New York, St. Martin's Press, , 458 p. (LCCN 65024584), p. 433, cité dans (en) Charles Kadushin, « Review: The Fall of Paris: The Siege and the Commune of 1870-71 by Alistair Horne », Political Science Quarterly, vol. 81, no 4,‎ , p. 677–679 (DOI 10.2307/2146937, JSTOR 2146937).

Voir aussiModifier