Poule

femelle de Gallus gallus domesticus

Poule
Nom vulgaire ou nom vernaculaire ambigu :
l'appellation « Poule » s'applique en français à plusieurs taxons distincts.
Description de cette image, également commentée ci-après

Taxons concernés

Poule domestique

Poule est un nom vernaculaire ambigu en français. « Poule » est le nom donné généralement à la femelle de plusieurs espèces d'oiseaux, principalement des galliformes et en particulier à la poule domestique (Gallus gallus domesticus) mais ce terme peut être utilisé pour d'autres espèces d'oiseaux (poule d'eau, poule faisane, ...).

Étymologie et vocabulaire

 
Poules domestiques élevées en plein air dans les Carpates.

Le substantif féminin « poule » (prononcé : [pul]) est issu du latin classique pulla, féminin de l'adjectif pullus qui signifie « tout petit » et, pris substantivement, désigne le « petit d'un animal » tel un poulain, un jeune coq, et surtout un poulet[1],[2],[3],[4],[5],[6],[7].

Le terme « poule » est attesté depuis le XIIIe siècle[5], sa plus ancienne occurrence connue se trouvant dans un manuscrit du Roman de Renart[6].

Le terme a vite remplacé l'ancien français geline qui avait le sens de jeune poule. C'est la poulette qui porte aujourd'hui ce sens.

Par analogie[5] avec le Gallus gallus domesticus femelle, le nom vernaculaire désigne la femelle de certains gallinacés[5],[6], telles la poule faisane[5],[6], la poule perdrix[6], la poule de bruyère[6] et la poule d'Inde[5],[6], femelles respectives du faisan, du coq de bruyère et du dindon.

La distinction de sexe n'est pas toujours précise quand le terme « poule » est repris dans le nom normalisé de l'espèce. Par exemple « poule d'eau » ou bien « poulette de roche » désignent les spécimens mâles aussi bien que femelles de l'espèce.

La plupart du temps, on dit qu'une poule domestique glousse, mais une poule « poule pondeuse » claquette, caquette et crételle avant, pendant et après la ponte d'un œuf. Une petite poule domestique, ou poule naine, est parfois appelée Bantam, cayenne, bassette, gallinette... selon les régions.

Les jeunes sont les poussins. Les poussins mâles deviendront des coquelets, puis une fois adulte, ils seront des coqs. Les poussins femelles deviendront des poulets ou poulettes, ensuite, ils seront des poules.

Quelques oiseaux appelés « poules »

Note : certains noms ont plusieurs significations.

et par analogie avec l'aspect des poules :

Dans la culture

Notes et références

  1. a et b « Libération »
  2. a et b Heck (Christian) Cordonnier (Rémy), Le bestiaire médiéval : l'animal dans les manuscrits enluminés, Paris, Citadelles Mazenod, , 620 p. (ISBN 978-2-85088-513-6), p. 345
  3. a et b Voir cette espèce sur le site idRef
  4. a et b Nom vernaculaire français d'après Dictionary of Common (Vernacular) Names sur Nomen.at
  5. a b c d e et f « Poule », dans le Dictionnaire de l'Académie française, sur Centre national de ressources textuelles et lexicales [consulté le 18 novembre 2016].
  6. a b c d e f et g Définitions lexicographiques et étymologiques de « poule » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales [consulté le 18 novembre 2016].
  7. a b c d et e Meyer C., ed. sc., 2009, Dictionnaire des Sciences Animales. consulter en ligne. Montpellier, France, Cirad.
  8. Ph. Fr. Na. Fabre d'Églantine, Rapport fait à la Convention nationale dans la séance du 3 du second mois de la seconde année de la République Française, p. 25.
  9. (en) « A cultural history of the chicken », sur The Independent, (consulté le 16 décembre 2019)

Articles connexes

Sur les autres projets Wikimedia :