Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ostrogski (homonymie).
Ne doit pas être confondu avec Zborov ou Konstanty Wasyl Ostrogski.
Constantin Ostrogski
Kanstantyn Astroski. Канстантын Астроскі (XVIII) (2).jpg
Fonctions
Grand hetman de Lituanie (d)
-
Grand hetman de Lituanie (d)
-
Q25712805
Q64624814
Q26714760
Q21009993
Castellan de Vilnius (d)
Voïvode de Trakai (d)
Q64786752
Titre de noblesse
Knèze
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Activité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Conjoints
Tatiana Holszański (d)
Q61895798Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Konstanty Wasyl Ostrogski
Ilia Ostrogski (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Conflits
Bataille de la Vedrocha
Battle of Orsha (en)
Battle of Wisniowiec (en)
Siege of Opochka (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
POL COA Ostrogski.svg
blason

Konstanty Iwanowicz Ostrogski ou Constantin Ostrogski (né vers 1460, mort le ), membre de la famille princière Ostrogski, premier grand hetman de Lituanie (1497-1500 et 1507-1530) voïvode de Trakai en 1522, castellan de Vilnius en 1511.

BiographieModifier

Konstanty Iwanowicz Ostrogski est le fils de Iwan Ostrogski et d'une princesse Bielski. Il commence sa carrière militaire sous le règne de Jean Ier Albert Jagellon et prend part aux campagnes contre les Tatars et la Grande-principauté de Moscou. Pour sa victoire près d'Otchakiv contre les forces de Mehmet Girey, il reçoit le titre de grand hetman de Lituanie, le premier de l'histoire de la Lituanie. Mais il est vaincu à la bataille de la Vedrocha, le et tenue en captivité pendant trois ans. En 1503, il réussit à s'échapper et le roi Sigismond Ier, lui rend son titre d'hetman en 1507. Comme l'un des principaux chefs militaires, aux côtés des grands hetmans de la Couronne Mikołaj Kamieniecki et Mikołaj Firlej, il continue à mener la guerre contre les Moscovites et obtient une grande victoire contre les Tatars à la bataille de Wiśniowiec (en), le .

En 1514, commence une nouvelle guerre avec la principauté de Moscou. Ostrogski commande l'ensemble des forces polonaises et lituaniennes (environ 35 000 hommes. Parmi ses subordonnés figurent Jerzy Radziwiłł, Janusz Świerczowski (pl), Witold Sampoliński et le futur hetman de la Couronne Jan Tarnowski. Le , il remporte une brillante victoire à la bataille d'Orcha (en), contre l'armée de Vassili III. En 1517 il tente de s'emparer de la forteresse d'Opotchka, mais le siège se transforme en échec, ruinant ainsi tout espoir de reconquérir Smolensk.

 
Monument funéraire de Constantin Ostrogski dans la Cathédrale de la Dormition de la Laure de Kiev. Détruit presque entièrement par l'explosion de la cathédrale en 1941, avec son gisant très endommagé, il attend encore d'être reconstruit. Une copie du monument au 1/5ème existe dans les Musées de la Laure.

Malgré sa fidélité constante au très catholique grand-duc de Lituanie, Ostrogski lui-même est resté un fervent orthodoxe dans les traditions de sa famille. Il a généreusement contribué à la construction de plusieurs églises orthodoxes et parrainé la création de nombreuses écoles pour enfants orthodoxes.

Constantin Ostrogski décède à Turów, le . Comme l'un des membres de la plus riche noblesse oxtrodoxe plus riches nobles orthodoxes, il est inhumé au monastère orthodoxe des Grottes à Kiev. La ville de Starokostiantyniv porte encore son nom.

Mariages et descendanceModifier

Constantin Ostrogski se marie une première fois avec Tatiana Anna Holszańska (pl) qui lui donne un fils :

Il épouse ensuite Aleksandra Słucka qui lui donne un deuxième fils :

AscendanceModifier


SourcesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :