Ouvrir le menu principal

Dans le Royaume de Pologne et plus tard dans la République des Deux Nations, les Castellans (en polonais: Kasztelan) sont dans la plupart des cas de rang inférieur aux voïvodes. (à l'exception des trois castellans privilégiés, dont celui de Cracovie qui occupe une position supérieure à celle d'un voïvode).

Les castellans de la République des Deux Nations siégent à la Diète. Leur nombre varie avec le temps et les changements de frontières de la République. Ils ont à gouverner certaines places fortes, ainsi que les territoires qui en dépendent, nommés Castellanie.

CompetencesModifier

Sauf pour le castellan de Cracovie (qui a son siège dans une ville privilégiée, en tant que capitale de la République des Deux Nations (jusque 1596), les castellans sont considérés comme subordonnée aux voïvodes. Deux castellans du Grand-duché de Lituanie - ceux de Vilnius et de Trakai - sont également considérés comme privilégiés et ont un statut égal à celui des voïvodes. Les castellans ont en charge une partie de la voïvodie appelée castellanie (en Polonais: Kasztelania).

À partir de 1565, le principe de Incompatibilitas interdit aux voïvodes et aux castellans de détenir un second titre, autre que celui d'hetman.

SourceModifier

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.