Ouvrir le menu principal

Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale

Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale
Cadre
Type
Pays
Organisation
Site web

Le Conseil national des politiques de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale (CNLE) est un organisme officiel français, créé en 1992 par la loi no 92-722 du , promulguée sous le gouvernement Bérégovoy (PS) et modifiant la loi no 88-1088 du relative au Revenu minimum d'insertion.

Composition et missionsModifier

Sa composition est fixée par décret en Conseil d'État, lequel fixe également les conditions de la désignation, par le Premier ministre, de ses membres (actuellement au nombre de 64) et de son président (depuis juillet 2010 et reconduit en 2016[1], Étienne Pinte, député (UMP) des Yvelines et ancien maire de Versailles). Le secrétariat du Conseil est assuré par la Direction générale de l’action sociale[2].

Il comprend des parlementaires, des représentants des collectivités territoriales et d'autres personnes morales de droit public ou privé concourant à la formation professionnelle, à l’insertion et à la lutte contre la pauvreté et l’exclusion ainsi que 32 personnes en situation de pauvreté ou de précarité, nommées par le Premier ministre à la suite d'un appel à manifestation d'intérêt auprès des associations qui agissent dans le domaine de la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale[3].

Le Conseil assiste le Premier ministre sur ces questions et fait réaliser des études par l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale. Il peut prendre l'initiative de proposer au gouvernement certaines mesures.

PublicationsModifier

Le CNLE publie des rapports : contribution du CNLE au suivi du Plan pluriannuel contre la pauvreté et pour l’inclusion sociale ; les chiffres clés de la pauvreté et de l’exclusion sociale.

Il publie également ses avis, par exemple : Contribution à la Stratégie nationale de santé, Avis relatif à la pauvreté et à l'exclusion sociale dans les départements d'outre-mer (notamment aux Antilles et à La Réunion).

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier