Ouvrir le menu principal

Concours Eurovision de la chanson 1973

concours de musique européen
Concours Eurovision de la chanson 1973
Illustration.
Dates
Finale 7 avril 1973
Retransmission
Lieu Grand Théâtre
Luxembourg, Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Présentateur(s) Helga Guitton
Directeur musical Pierre Cao
Superviseur exécutif Clifford Brown
Télédiffuseur hôte CLT
Ouverture Vues de Luxembourg
Entracte Charlie Rivel
Participants
Nombre de participants 17
Débuts Drapeau : Israël Israël
Retour Aucun
Retrait Drapeau : Autriche Autriche
Drapeau : Malte Malte
Carte de participation.
  • Pays participants
  • Pays ayant participé dans le passé, mais pas en 1973
Résultat
Chanson gagnante Tu te reconnaîtras
par Anne-Marie David
Drapeau : Luxembourg Luxembourg
Système de vote 2 jurés par pays. Chaque juré attribuait entre 1 et 5 points à chaque chanson.
Nul point Aucun

Le Concours Eurovision de la chanson 1973 fut la dix-huitième édition du concours. Il se déroula le samedi 7 avril 1973, à Luxembourg, au Grand-Duché de Luxembourg. Il fut remporté par le Luxembourg, pays hôte, avec la chanson Tu Te Reconnaîtras, interprétée par Anne-Marie David. L'Espagne termina deuxième et le Royaume-Uni, troisième[1].

OrganisationModifier

Le Luxembourg, qui avait remporté l'édition 1972, se chargea d'organiser l'édition 1973[1].

Une règle importante du concours fut modifiée : l'UER mit fin à l'obligation faite aux pays participants de chanter dans une de leurs langues nationales. Désormais, les artistes purent interpréter leur chanson dans la langue de leur choix. Cette règle aura cours jusqu'en 1976, avant d'être abolie en 1977, puis réintroduite en 1999[2].

À la suite de la participation d'Israël et à l'attentat de Munich l'année précédente, les mesures de sécurité furent considérablement renforcées. Selon le commentateur britannique Terry Wogan, le responsable de la sécurité recommanda aux spectateurs de demeurer assis durant tout le spectacle, spécialement durant les applaudissements. Cela afin d'éviter d'être abattus par les services de sécurité présents dans la salle[3].

Pays participantsModifier

Dix-sept pays participèrent au dix-huitième concours.

L'Autriche et Malte se retirèrent. Israël fit ses débuts, devenant ainsi le premier pays situé en dehors du continent européen à participer au concours[2].

FormatModifier

Le concours eut lieu au Grand Théâtre de Luxembourg, à Luxembourg[2], théâtre municipal de la capitale, inauguré en 1964.

La scène était d'une couleur grise uniforme. L'orchestre siégeait dans des tribunes, placées au fond de la scène, derrière les artistes. Ces derniers firent leur entrée par un portique, décoré d'un médaillon frappé du lion luxembourgeois. Le décor comportait deux podiums circulaires, celui de gauche étant réservé aux choristes, celui de droite, aux chefs d'orchestre. La partie gauche de la scène était décorée de six colonnes de verre renfermant des bouquets de fleurs. Durant les prestations, le portique était illuminé par des jeux de lumière.

Le programme dura près d'une heure et quarante minutes.

IncidentModifier

Un incident eut lieu durant les répétitions entre la chanteuse irlandaise Maxi, son manager et le représentant de sa maison de disques. Ils ne parvinrent à se mettre d'accord sur la manière d'interpréter la chanson. Maxi exprima à plusieurs reprises sa frustration, notamment en s'arrêtant de chanter brusquement. Craignant qu'elle ne se retire et que la participation de l'Irlande ne soit remise en cause, la RTÉ fit venir à Luxembourg, la chanteuse Tina Reynolds. Celle-ci se vit cependant refuser l'accès au Grand Théâtre par les forces de sécurité. Finalement, Maxi obtint gain de cause et put interpréter sa chanson comme elle le souhaitait [4].

Vidéo introductive et cartes postalesModifier

La vidéo introductive montra des vues touristiques de Luxembourg, suivies par un résumé des préparatifs du concours. L'orchestre joua la partition d'Après Toi, la chanson gagnante de l'année précédente. La caméra termina par un plan sur Vicky Leandros, la gagnante de l'édition 1972, assise dans la salle, à côté de son père, Léo Leandros.

Comme l'année précédente, il n'y eut pas de cartes postales. La caméra se contenta de montrer une photo des artistes, prise lors des répétitions.

DéroulementModifier

La présentatrice de la soirée fut Helga Guitton[2]. Elle s'adressa aux téléspectateurs en français, en anglais et en allemand, ajoutant deux salutations en luxembourgeois.

L'orchestre était dirigé par Pierre Cao[2].

Pour la toute première fois de l'histoire du concours, des membres d'une famille royale régnante furent présents dans la salle. La caméra fit plusieurs plans sur la loge princière, montrant les princesses Marie-Astrid et Margaretha de Luxembourg, ainsi que leur frère, le prince Guillaume, tous enfants du grand-duc Jean.

ChansonsModifier

Dix-sept chansons concoururent pour la victoire. Seules la Finlande, la Norvège et la Suède profitèrent du changement du règlement et chantèrent en anglais[5].

La représentante finlandaise, Marion Rung, ouvrit le concours et termina en sixième position. Elle avait déjà concourut en 1962, également à Luxembourg. Elle était alors passée la première mais avait terminé septième[5].

Les représentants belges, Nicole & Hugo, avaient déjà été sélectionnés en 1971. Quelques jours avant le concours, Nicole avait attrapé la jaunisse et ils avaient dû se faire remplacer in extremis. Leur participation au concours sera particulièrement remarquée par les commentateurs. Les deux artistes, couple sur scène et à la ville, décidèrent de porter des costumes similaires, de couleur mauve, pourvus de cols en pelle-à-tarte et de pattes d'éléphant, décorés de cristaux translucides. Chaussés de bottines compensées, ils effectuèrent une chorégraphie coordonnée, agitant leurs bras et leurs jambes. Ils terminèrent finalement à la dernière place[4].

La chanson espagnole Eres tú fut fort mal accueillie, après sa sélection. Elle fut accusée d'être un plagiat de la chanson Brez Besed, interprétée par Berta Ambroz et qui avait représenté la Yougoslavie en 1966. L'accusation n'ayant pu être prouvée, la chanson fut présentée telle quelle au concours et termina à la deuxième place. Elle rencontra par la suite un immense succès commercial[2]. En 2005, lors de l'émission spéciale Congratulations, elle fut élue onzième meilleure chanson à jamais avoir été présentée au concours[6].

La chanson suédoise causa de même quelques remous avant le concours. Elle comportait en effet une strophe, jugée audacieuse pour l'époque, dans laquelle l'auteur mentionnait explicitement le mot "seins"[5].

Chefs d'orchestreModifier

EntracteModifier

Le spectacle d'entracte fut fourni par le clown Charlie Rivel[2]. Il fut annoncé par Helga Guitton comme « la grande diva Carlotta Rivelo ». Déguisé en cantatrice, vêtu d'une robe rouge à paillettes et d'un gigantesque chapeau coordonné, Charlie Rivel parodia un récital de diva capricieuse. Son pianiste commença par offrir à la diva une rose dont elle ne parvint pas à sentir le parfum. Elle reçut ensuite le couvercle du piano sur la main droite et se mit à pleurer. S'ensuivit une dispute avec le pianiste et un concert de klaxon, émis par l'opulente poitrine de la diva. Il apparut ensuite que celle-ci, n'ayant pas mis de lunettes, ne parvenait pas à déchiffrer sa partition. Le récital débuta enfin, brièvement interrompu par une chute du pianiste, effrayé par un cri de la diva, puis par la perte de la partition, jetée à terre dans un moment d'émotion et lue ensuite à l'envers. La diva finit par se perdre dans ses notes et un de ses seins, par éclater, concluant l'entracte.

CoulissesModifier

Comme lors de sa participation en 1968, Cliff Richard alla s'enfermer dans les toilettes jusqu'à la fin du vote. C'est à nouveau là qu'il apprit l'issue du concours et sa troisième place[7].

VoteModifier

Le vote fut décidé entièrement par un jury. Comme l'année précédente, les jurés n'étaient pas présents dans la salle. Ils siégeaient à la Villa Louvigny, quartier général de la télévision luxembourgeoise à Luxembourg.

Le système de vote demeura inchangé. Chaque pays envoya sur place deux jurés, l'un ayant entre 16 et 25 ans, l'autre ayant entre 25 et 55 ans. Pour chaque chanson, ils devaient attribuer chacun entre un et cinq votes. Les votes des jurés devaient être donnés et consignés immédiatement après chaque chanson. Après l'entracte, les jurés confirmèrent visuellement leurs votes, selon l'ordre de passage des pays participants[2].

Le superviseur délégué sur place par l'UER fut Clifford Brown[2].

Le vote fut seulement égayé par le juré suisse senior. Il se fit remarquer par son costume étincelant et ses mimiques, qui suscitèrent l'hilarité des autres jurés[7].

RésultatsModifier

Ce fut la quatrième victoire du Luxembourg, la deuxième consécutive[8].

La chanson gagnante remporta 129 votes sur 160 possibles, soit 81 % du maximum. Il s'agit d'un record, tous systèmes de vote confondus.

Anne-Marie David reçut la médaille du grand prix, des mains de Vicky Leandros.

Ordre Pays Langue Artiste(s) Chanson Place Points
01   Finlande Anglais Marion Rung Tom, Tom, Tom 6 93
02   Belgique Néerlandais2 Nicole & Hugo Baby, Baby 17 58
03   Portugal Portugais Fernando Tordo (en) Tourada 10 80
04   Allemagne Allemand Gitte Junger Tag 8 85
05   Norvège Anglais, français1 Bendik Singers (en) It's Just a Game 7 89
06   Monaco Français Marie Un train qui part 8 85
07   Espagne Espagnol Mocedades Eres tú 2 125
08   Suisse Français Patrick Juvet Je vais me marier, Marie 12 79
09   Yougoslavie Serbo-croate Zdravko Čolić Gori vatra 15 65
10   Italie Italien Massimo Ranieri Chi sara' con te 13 74
11   Luxembourg Français Anne-Marie David Tu te reconnaîtras 1 129
12   Suède Anglais Nova You're Summer 5 94
13   Pays-Bas Néerlandais Ben Cramer De oude muzikant 14 69
14   Irlande Anglais Maxi (en) Do I Dream? 10 80
15   Royaume-Uni Anglais Cliff Richard Power to All Our Friends 3 123
16   France Français Martine Clémenceau Sans toi 15 65
17   Israël Hébreu Ilanit Ey Sham
(אי שם)
4 97
  • 2 Inclus également des paroles en anglais, en espagnol et en français.

Anciens participantsModifier

Tableau des votesModifier

Votes attribués
                                  Total
Pays Finlande   9 5 6 6 5 6 6 7 2 6 7 5 5 9 4 5 93
Belgique 4   3 4 3 6 6 4 4 2 4 2 3 4 5 2 2 58
Portugal 4 6   5 5 4 8 8 6 3 4 2 5 4 5 6 5 80
Allemagne 2 5 6   4 5 9 7 4 3 7 6 5 6 5 7 4 85
Norvège 8 5 5 6   7 6 7 6 5 7 3 3 3 3 6 9 89
Monaco 6 3 2 4 3   6 5 9 8 6 4 5 6 9 5 4 85
Espagne 3 8 9 9 4 9   8 9 10 8 7 10 10 4 9 8 125
Suisse 4 3 3 4 7 5 7   6 4 6 3 8 7 7 2 3 79
Yougoslavie 5 3 3 4 2 5 8 6   2 4 2 4 5 4 4 4 65
Italie 2 5 3 5 5 5 5 7 5   5 5 4 4 5 5 4 74
Luxembourg 6 6 8 7 8 7 6 10 9 9   8 9 8 10 10 9 129
Suède 8 4 4 5 8 5 7 9 6 5 6   6 5 7 4 5 94
Pays-Bas 4 4 2 5 5 4 5 5 5 4 7 3   5 3 6 2 69
Irlande 3 7 2 4 6 6 7 5 5 5 6 5 6   5 4 4 80
Royaume-Uni 9 6 6 7 7 8 4 8 8 5 10 9 10 9   8 9 123
France 4 3 2 4 4 5 5 4 7 2 3 5 5 5 5   2 65
Israël 6 6 5 7 5 7 4 6 7 7 8 6 6 7 5 5   97
Le tableau suit l'ordre de passage des candidats.
  • Jury

TélédiffuseursModifier

RéférencesModifier

  1. a et b KENNEDY O’CONNOR John, The Eurovision Song Contest. 50 Years. The Official History, Londres, Carlton Books Limited, 2005, p.52.
  2. a b c d e f g h i et j http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=289#About%20the%20show
  3. FEDDERSEN Jan & LYTTLE Ivor, Congratulations. 50 Years of The Eurovision Song Contest. The Official DVD. 1956-1980, Copenhague, CMC Entertainement, 2005, p.13.
  4. a et b KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.54.
  5. a b et c KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.53.
  6. http://www.eurovision.tv/page/history/congratulations-show
  7. a et b KENNEDY O’CONNOR John, op.cit., p.55.
  8. http://www.eurovision.tv/page/history/by-year/contest?event=289#Scoreboard