Comté de Limbourg-sur-la-Lenne

Comté de Limbourg
(de) Limburg

Blason
Informations générales
Statut Comté
Capitale Limbourg-sur-la-Lenne
Religion Christianisme
Histoire et événements
1225 Création du comté
v. 1815 Supression du comté de Limbourg

Entités suivantes :

Le comté de Limbourg comprenait de petites parcelles de terrain dans les environs de Hagen, dont l'un des quartiers est Limbourg-sur-la-Lenne, en allemand Limburg an der Lenne, Schwerte et Iserlohn en Rhénanie du Nord-Westphalie. Il ne faut pas le confondre avec le duché de Limbourg en Belgique et aux Pays, même si c'est à cause de lui que le comté porte le nom de Limbourg.

Limbourg-sur-la-Lenne avec la Lenne au premier plan

Thierry d'Altena-Isenberg, fils de Frédéric d'Isenberg et Sophie de Limbourg, fille du duc Walram III de Limbourg, a reçu une partie du territoire de son père avec le soutien de son oncle Henri IV de Limbourg en 1242. En 1289, il construisit un château auquel il donne le nom de Limbourg issu de sa lignée maternelle. Il a également entre autres possédé la seigneurie de Styrum.

Après la mort de Thierry en 1301, ses fils se partagèrent son domaine :

  • Johan reçut Styrum. La maison de Limbourg Stirum existe toujours.
  • Eberhard I reçut le comté de Limbourg sur la Lenne. Après l’acquisition de Broich en 1372, elle devint la branche Limbourg-Broich (1372 - 1511). Descendants Famille Gelderse du Limbourg, non titrée.

Styrum a été mentionné comme immédiateté impérial en 1442.

Plus tard, la zone a été élargie avec :

Le traité de la confédération du Rhin du place la seigneurie du Limbourg-Styrum sous la souveraineté du Grand-Duché de Berg : c'est la médiatisation. Le congrès de Vienne de 1815 a ajouté la région au royaume de Prusse.

La ville de Limbourg sur la Lenne a été renommée Hohenlimbourg en 1879 et fait maintenant partie de la ville de Hagen.

RéférencesModifier