Compagnie marocaine de navigation

Compagnie marocaine de navigation
الشركة المغربية للملاحة البحرية
logo de Compagnie marocaine de navigation
Logo de Comanav

Création 1946
Disparition 2014 (la Comanav est toujours en activité par la CMA CGM)
Fondateurs Sofiane Jaber, Ahmen Bennani
Forme juridique Société anonyme
Siège social Casablanca
Drapeau du Maroc Maroc
Direction Toufiq Ibrahimi (PDG de ?? à 2013)
Actionnaires CMA CGM
Activité Transport maritime
Société mère CMA CGM
Effectif 1 325 (2008)
Site web www.comanav-voyages.maVoir et modifier les données sur Wikidata

Chiffre d'affaires en augmentation 1,4 milliard de MAD (2008)

La Compagnie Marocaine de Navigation (en Arabe : الشركة المغربية للملاحة البحرية), abrégée en Comanav, est une compagnie maritime marocaine spécialisée dans le transport de passagers et de fret roulant. Elle a été fondée en 1946 sous le nom de Compagnie Franco-Chérifienne de Navigation (CFCN). Elle assure des liaisons régulières entre le nord du Maroc et le sud de l'Espagne, la France et l'Italie. Son siège social se situe dans la ville de Tanger, l'un des principaux points de départ de ses ferries. À partir du février 2009, la Comarit est devenue actionnaire majoritaire dans le capital du leader maritime du pays la Comanav après le rachat de la part du groupe français CMA CGM pour 80 millions d'euros.

Elle cesse ses activités en 2012 à la suite des ennuis financiers de la société mère Comarit, disparue à la suite d'une liquidation judiciaire le .

Historique modifier

La Compagnie Franco-Chérifienne de Navigation (CFCN) est fondée en 1946. Après l’indépendance du Maroc en 1956, elle est renommée Compagnie Marocaine de Navigation en 1959.

Afin de répondre à la demande des nombreux émigrants marocains en Europe qui reviennent au pays pendant l’été, la compagnie propose dès 1975 une ligne de ferry entre Tanger et Sète. La même année, elle achète cinq porte-conteneurs pour poursuivre son développement dans le domaine des marchandises, en plus de ses vraquiers.

En 1993, un roulier vient élargir l’offre de la compagnie pour le transport de camions entre les deux rives de la Méditerranée.

En 1998, la Comanav devient le premier armateur marocain à desservir le détroit de Gibraltar et renforce ainsi sa position dans le domaine du transport de passagers dans la région méditerranéenne.

En 2007, l’État marocain privatise la compagnie, qui est cédée à un consortium représenté par la CMA-CGM pour un montant de 2,2 milliards de MAD (environ 200 millions d’euros). La compagnie française est surtout intéressée par le secteur portuaire et cède le pôle passager à la compagnie espagnole Balearia, qui revend sa part à la compagnie marocaine Comarit pour 80 millions d’euros en . La filiale est renommé Comanav Ferry.

En 2012, Comanav Ferry cesse ses activités à la suite des ennuis financiers de la société mère Comarit, qui disparaît à la suite d'une liquidation judiciaire le [1]. La Comanav est toujours en activité pour la société mère CMA-CGM.

Itinéraires modifier

La Comanav effectue des liaisons au départ de Casablanca vers Marseille, Cádiz, La Spezia ou Gênes (pour les rouliers), mais aussi de Casablanca au Havre, Rouen, Dunkerque, Anvers, Rotterdam, Valence, Barcelone ou encore La Spezia (pour les autres navires de marchandises).

La Comanav Ferry effectue des liaisons au départ de Tanger vers La Spezia, Gênes, Cádiz et Marseille, mais aussi de Nador à Almería et Sète.

Flotte modifier

Nom du navire Image Année et lieu de construction IMO Année(s) d’explotation Capacité Statut
Agadir  
En 1969 sous le nom de Vikingfjord
1969 à Ems 6922341 1974-1986 1000 passagers Détruit en 2007 à Alang
Anwal   1977 au Havre 7500748 1981-2003 12 passagers Détruit en 2003 à Alang
Marrakech   1986 à Saint-Nazaire 8412819 1986-2014 634 passagers Désarmé à Casablanca
Scirocco
(plus tard Santa Catherine I)
  1975 à Birkenhead 7340710 Affrètement: 1987, 1993, 2003, 2004 1400 passagers Détruit en 2009 à Alang
Azilal   1982 à Frederikshavn 8100064 1987-2002 1497 passagers En service sous le nom de Winco Rose
Rif   1972 à Nagasaki 7227451 1988-1992 706 passagers Détruit en 2004 à Aliağa
Ferrymar I   1983 à Frederikshavn 8207393 Affrètement: 1988 12 passagers En service sous le nom de Heimdal
Asni   1978 à Kobe 7724710 1989-1994 12 passagers Détruit en 2003 à Alang
Azrou   1983 à Frederikshavn 8102012 1989-2002 1497 passagers En service sous le nom de Salam Mas
Europa Link   1966 à Nantes 6601997 Affrètement: 1992 1350 passagers Inconnu
Aknoul   1993 à Macvanska Mitrovica 8917883 1993-Inconnu Inconnu En service
Marko Polo   1973 au Havre 7230599 Affrètement: 1994 1500 passagers En service
Ambassador II   1970 à Rendsburg 7011515 Affrètement: 1995 1040 passagers Détruit en 2011 à La Nouvelle-Orléans
Beauport   1970 à Bremerhaven 7010755 Affrètement: 1995-1999 1020 passagers Détruit en 2005 à Alang
Al Mansour 1975 à Bremerhaven 7360629 Affrètement: 1997-1998

1998-2015
1200 passagers Détruit a Aliaga en 2015
Moby Vincent   1974 à Bremerhaven 6524905 Affrètement: 1997 1084 passagers En service
Captain Zaman I   1965 à Göteborg 6524905 Affrètement: 2000 1500 passagers Détruit en 2003 à Aliağa
Captain Zaman II   1966 à Göteborg 6608098 Affrètement: 2000, 2001 Inconnu Détruit en 2011 à Alang
Salamis Star
(plus tard Marrakech Express
Bni Nsar)
1972 à Kure 7236335 Affrètement: 2002, 2003, 2004, 2005

2008-2014
1700 passagers Détruit en 2014 à Aliağa
Laburnum
(plus tard Tadla)
  1970 à Schiedam 7010509 Affrètement: 2003-2005 1132 passagers Détruit en 2012 à Durrazo
Hornbeam   1974 à Messine 7319668 Affrètement: 2003 442 passagers Détruit en 2009 à Aliağa
Pride Of Al Salam 1
(plus tard Nador
Mogador)
  1975 à Aalborg 7358298 Affrètement: 2003, 2004, 2005 1316 passagers Détruit en 2010 à Alang
Pride Of Al Salam 2
(plus tard Oujda)
  1975 à Aalborg 7358286 Affrètement: 2003, 2005, 2006, 2007 1316 passagers Détruit en 2010 à Alang
King Minos   1972 à Shimizu 7214521 Affrètement: 2004-2005 1800 passagers En service
Fedra
(plus tard Ouzoud)
  1974 à Rendsburg 7350088 Affrètement: 2004, 2005, 2006-2009 1500 passagers Détruit en 2010 à Alang
Mistral Express   1981 à Nantes 7915101 2005-2016 1726 passagers Détruit a Aliaga en 2016
Scotia Prince   1972 à Kraljevica 7119836 Affrètement: 2006, 2007, 2008 1500 passagers Détruit en 2012 à Chittagong
Fantaasia   1979 à Åbo 7807744 Affrètement: 2006-2007 1800 passagers En service sous le nom de Regina Della Pace
Ibn Batouta   1981 à Belfast 7813949 2008-2015 1370 passagers En service sous le nom EUROPEAN STAR
European Express   1974 à Shimizu 7355272 Affrètement: 2008 982 passagers Désarmé à Drapetsonas
Comanav Tanger   1977 à Kiel 7707736 Affrètement: 2008-2009 12 passagers Détruit en 2010 à Jiangmen
Tor Belgia   1978 à Dunkerque 7624063 Affrètement: 2009 12 passagers Détruit en 2010 à Alang

Secteur d'activité modifier

  • transport en vrac
  • transport de passagers
  • transport de conteneurs
  • Ro-Ro
  • activités portuaires (Somaport, Tanger Med...)

Quelques chiffres modifier

La flotte de la COMANAV est de 14 navires dont 10 en propriété. Sa capacité en termes de conteneur est de 3 300 evp, 7 400 passagers et 2 200 voitures. Les volumes transportés par an sont de 60 000 evp, 45 000 unités Ro-Ro, 200 000 Tonnes de marchandises diverses et 800 000 de personnes transportées.

Anciens directeurs modifier

Abderrahmane Bouayad (28 juin 1972[2]-)

Toufiq Ibrahimi[3],[4],[5]

Voir aussi modifier

Notes et références modifier

  1. Affaire Comanav : un futur procès retentissant au Maroc, Farid Mnebhi, AtlasInfo.fr, 29 juin 2012.
  2. « M. ABDELAZIZ BENJELLOUN INSTALLE M. ABDERRAHMANE BOUAYAD NOUVEAU DIRECTEUR DE LA COMANAV . | MAPARCHIVES », sur www.maparchives.ma (consulté le )
  3. « Taoufik Ibrahimi, ex-PDG de Comanav, libéré », sur bladinet (consulté le )
  4. « Taoufik Ibrahimi - Bladi.net », sur www.bladi.net (consulté le )
  5. « Affaire COMANAV: la Cour d’appel de Rabat approuve les jugements rendus en première instance contre les six accusés », sur Le360.ma (consulté le )

Liens externes modifier