Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aïgue.

l'Aigue Brun
Illustration
Pont enjambant l'Aigue Brun à Lourmarin.
Carte.
l'arrondissement d'Apt dans le Vaucluse
Caractéristiques
Longueur 22,8 km [1]
Bassin 75 km2 [1]
Bassin collecteur le Rhône
Débit moyen (Lauris)
Nombre de Strahler 2
Organisme gestionnaire SMAVD ou Syndicat mixte d'aménagement de la vallée de la Durance[2]
Régime méridional
Cours
Source les Baumes
· Localisation Auribeau
· Altitude 700 m
· Coordonnées 43° 50′ 02″ N, 5° 26′ 47″ E
Confluence la Durance
· Localisation Lauris
· Coordonnées 43° 44′ 00″ N, 5° 19′ 25″ E
Se jette dans Durance
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Petarelle, Vignes, Aguye
· Rive droite Loube
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Vaucluse
Arrondissement Apt
Cantons Apt, Bonnieux, Cadenet
Régions traversées PACA
Principales localités Bonnieux, Lauris

Sources : SANDRE:« X3220500 », Géoportail

L'Aigue Brun (ou Aiguebrun) est une rivière du sud-est de la France qui coule dans le département de Vaucluse au niveau du massif du Luberon, en région PACA. C'est un affluent droit de la Durance, donc un sous-affluent du Rhône. C'est un cours d'eau classé en première catégorie pour la pêche[3].

ÉtymologieModifier

 
La vallée de l'Aigue Brun vue depuis le fort de Buoux

Aïgue ou Aygue vient de l'occitan aiga / ajgɵ / 'eau', du latin aqua.

GéographieModifier

L'Aigue Brun a une longueur de 22,8 km[1]. Sa source est au-dessus de la Combe de Bade Lune, dans les Baumes, à 700 m d'altitude[4],[5].

L'Aigue Brun coule globalement du nord-est vers le sud-ouest, notamment en traversant la combe de Lourmarin[6].

L'Aigue Brun conflue en rive droite de la Durance, à 142 m d'altitude[7]

Communes et cantons traversésModifier

Dans le seul département du Vaucluse, l'Aigue Brun traverse huit communes[1] et trois cantons

Soit en termes de canton, l'Aigue Brun, prend source dans le canton d'Apt, traverse le canton de Bonnieux, et conflue dans le canton de Cadenet, le tout dans l'arrondissement d'Apt.

Bassin versantModifier

L'Aigue Brun traverse une seule zone hydrographique « L'Aigue Brun » (X322) de 75 km2 de superficie[1]. Ce bassin versant est constitué à 67,86 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 32,03 % de « territoires agricoles », à 1,00 % de « territoires artificialisés »[1].

Organisme gestionnaireModifier

L'organisme gestionnaire est le SMAVD ou Syndicat mixte d'aménagement de la vallée de la Durance[2].

AffluentsModifier

 
L'Aigue Brun à Lourmarin selon Paul Guigou de 1867

L'Aigue Brun a quatre affluents contributeurs[1].

  • le vallon de Petarelle (rg[note 1]) 2,8 km sur les deux communes d'Auribeau, et de Saignon.
  • la Loube (rd) 3,6 km sur la seule commune de Buoux.
  • le vallat des Vignes (rg) 2,3 km sur la seule commune de Lourmarin.
  • le ravin d'Aguye (rg) 5 km sur la seule commune de Lourmarin.

Rang de StrahlerModifier

Donc son rang de Strahler est de deux.

HydrologieModifier

Aménagements et écologieModifier

BibliographieModifier

  • Georges Truc, L'eau en Vaucluse. Origine, fonctionnement, potentiel et qualité des réservoirs aquifères, Éd. Conseil Général de Vaucluse, Avignon, 1991

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. rd pour rive droite et rg pour rive gauche

RéférencesModifier

  1. a b c d e f et g Sandre, « Fiche cours d'eau - L'Aigue Brun (X3220500) » (consulté le 20 avril 2013)
  2. a et b « Le SMAVD-EPTB > L’EPTB > Les structures de gestion du Bassin de la Durance », sur www.smavd.org (consulté le 24 mars 2018)
  3. http://www.federationpeche.com/84/departement.php?page=750
  4. « L'Aiguebrun », sur http://sivergues.free.fr (consulté le 20 avril 2013)
  5. « Source de l'Aigue Brun » sur Géoportail (consulté le 20 avril 2013).
  6. Géoportail, « Géoportail », IGN, (consulté le 5 mars 2013)
  7. « Confluence de l'Aigue Brun en rive droite de la Durance » sur Géoportail (consulté le 20 avril 2013).
Ressources relatives à la géographie  :