Ouvrir le menu principal

Cilaos
Image illustrative de l’article Cilaos (Vin)
Vignes sur la commune de Cilaos

Désignation(s) Cilaos
Appellation(s) principale(s) Cilaos
Type d'appellation(s) Jadis vin de pays, aucune appellation actuellement.
Reconnue depuis 2004
Pays Drapeau de la France France
Région parente Île de la Réunion
Localisation Blason Réunion DOM.svg La Réunion
Saison deux saisons très marquées avec un hiver austral beau et sec (saison sèche de mai à novembre), et un été austral fortement perturbé avec risque de cyclones (saison des pluies de décembre à avril)
Climat tropical humide sous influence montagnarde
Ensoleillement
(moyenne annuelle)
2 000 heures par an
Sol volcanique
Superficie plantée 14 hectares
Nombre de domaines viticoles coopérative viticole, producteurs indépendants
Cépages dominants pinot noir N, malbec N et chenin B[1]
Vins produits rouges, rosés et blancs
Production 25 000 bouteilles par an

Le cilaos est un vin de montagne produit dans le cirque de Cilaos, à La Réunion.

C'est l'un des seuls vins français produits dans l'hémisphère sud. Il a bénéficié de la dénomination « vin de pays » de 2004[2][source insuffisante], année d'obtention, jusqu'en 2009, année de suppression de la dénomination dans la législation française[3]. Sa demande de reconnaissance en IGP est en cours[4],[5].

Il ne doit pas être confondu avec les vins produits à partir du cépage isabelle, venant de La Réunion, mais n'étant pas produit dans la zone de Cilaos, ayant pourtant le même nom[3].

Sommaire

HistoireModifier

Période moderneModifier

Introduite dans l'île dès 1665 par les premiers colons, la vigne ne fut longtemps plantée que dans les régions de Saint-Paul et Saint-Denis.

Période contemporaineModifier

La viticulture finit par gagner les Hauts au milieu du XIXe siècle à la faveur de leur peuplement par les petits Blancs.

 
Bouteille du chais de Cilaos

L'attaque de phylloxéra qui frappa le vignoble métropolitain en 1868 amena les autorités locales à interdire l'introduction sur place des cépages nobles, sensibles à la maladie. Aussi, le vin de Cilaos n'a longtemps été qu'un apéritif fabriqué artisanalement à partir d'un cépage médiocre introduit dans la commune vers 1860 et jamais remplacé par la suite, l'isabelle. Vendu en bord de route ou dans les petites épiceries, il avait la réputation de rendre fou.

 
Cave de vieillissement de la coopérative du Chai de Cilaos

En 1975, ce cépage fut finalement interdit et l'organisme qui est aujourd'hui le CIRAD prit l'initiative d'une introduction de meilleurs cépages. Bientôt, le vin de Cilaos gagna en qualité en évoquant de moins en moins le xérès ou le porto.

La coopérative du Chai de Cilaos fut créée en 1992, date de la plantation des premiers cépages nobles dans le cirque. La première vendange fut celle du chenin en 1996. On en tirait alors un vin blanc sec ou moelleux. Le premier vin rouge produit à Cilaos ne le fut qu'en 1998 à partir d'un mélange de pinot noir et de malbec.

ÉtymologieModifier

Le mot Cilaos viendrait du mot malgache Tsilaosa, qui signifie « lieu où l'on est en sécurité ». En référence à cette origine supposée, la devise de la commune est « Cilaos, on y revient toujours ». Néanmoins, selon certains historiens, le mot Cilaos trouverait plutôt ses origines dans le nom d'un esclave malgache « marron » nommé "Tsilaos" qui se serait réfugié dans ce cirque.

Situation géographiqueModifier

 
Le cirque de Cilaos dans l'île de la Réunion

Le vignoble se trouve au centre de l'île dans un cirque d'origine volcanique.

OrographieModifier

Implanté entre 800 et 1 200 mètres d'altitude, il est étagé en terrasses sur de fortes pentes.

GéologieModifier

Le sol volcanique offre un bon stock de matière organique et présente une disponibilité en manganèse du fait d'un pH élevé. La disponibilité en calcium et en fer est également intéressante. Le pH des sols volcaniques est par définition acide donc bas, ce qui facilite la libération d'aluminium et donc des toxicités importantes vu que les matières organiques sont lessivées par les fortes pluies.

ClimatologieModifier

Le climat peut à l'occasion se révéler extrême. Si l'hiver austral est généralement beau et sec, il peut aussi être l'occasion de véritables gelées. L'été austral est quant à lui une série de perturbations qui peuvent évoluer en cyclones.

Dès lors, la pluviométrie est très élevée : Cilaos détient d'ailleurs un record mondial datant du en la matière. Il y est tombé 261,5 millimètres d'eau en une heure. Aussi, si l'ensoleillement est correct avec environ 2 000 heures par an, l'humidité est élevée. Elle est de 80 à 85 %.

Les temperatures moyennes sont :

janvier février mars avril mai juin juillet aout septembre octobre novembre décembre
minimales (°C) 25 25 25 24 22 20 20 19 20 21 22 24
maximales (°C) 33 33 33 32 30 29 28 28 28 29 31 32

Influence de l'altitude sur les températures:

 
Influence de la température sur le vignoble de Cilaos

VignobleModifier

PrésentationModifier

Le vignoble s'étend sur la commune de Cilaos.

EncépagementModifier

Les cépages sélectionnés sont le pinot noir et le malbec en rouges et un seul cépage blanc, le chenin.

Terroir et vinsModifier

Les vendanges ont lieu en janvier et février et leur commencement est marqué par une fête dans le cirque. Le vin lui-même est fêté en juillet.

Méthodes culturalesModifier

Le vignoble ne peut être exploité que manuellement.

Structure des exploitationsModifier

En 1998, une dizaine d'agriculteurs de la commune exploitaient huit hectares. L'objectif est alors d'étendre la production sur une vingtaine d'hectares. En 2001, la production atteint 35 000 bouteilles par an.

Type de vins et gastronomieModifier

 
Vin de Cilaos
 
Dégustation de vin rosé

Traditionnellement le vin rouge accompagne un civet de zourites, les viandes en sauce et mieux le fameux cari bichiques (alevins). Le blanc sec se sert frais vers 8 °C, il est idéal pour les poissons de l'Océan Indien ou le fromage de chèvre de Takamaka. Le moelleux, se sert entre 8 et 10°. Il est recommandé sur les desserts locaux tel le gâteau patate au miel ou la mousse de letchis[6].

CommercialisationModifier

Ce vin de pays est commercialisé dans des bouteilles bordelaises de 75 et 37,5 centilitres. 25 000 unités sont désormais vendues chaque année.

Notes et référencesModifier

  1. Le code international d'écriture des cépages mentionne de signaler la couleur du raisin : B = blanc, N = noir, Rs = rose, G = gris.
  2. « Vin de Cilaos », Île de La Réunion Tourisme,‎ (lire en ligne, consulté le 2 septembre 2018)
  3. a et b « Pour l’administration, le vin pays n’existe pas », Clicanoo.re,‎ (lire en ligne, consulté le 5 septembre 2018)
  4. « Indication géographique protégée (IGP) : Vers un label européen pour le vin de Cilaos », Imaz Press Réunion : l'actualité de la Réunion en photos,‎ (lire en ligne, consulté le 2 septembre 2018)
  5. Renouvellement des commissions d’enquête INAO
  6. Vin et gastronomie à Cilaos

BibliographieModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier