Colonie de peuplement

Une colonie de peuplement est une colonie vers laquelle un État envoie une partie de sa population (hommes, femmes et enfants) l'habiter de manière significative, afin d'y établir une présence pérenne et autonome et d'y bâtir une société semblable ailleurs dans le monde. Cette nouvelle société s'épanouit et se développe en particulier grâce à l'agriculture, à la chasse et au commerce. Elle s'oppose à la colonie-comptoir. La colonisation de peuplement est la forme la plus violente de colonisation, s'accompagnant d'un lot de nettoyages ethniques, surtout lorsque les colons veulent faire disparaître les populations et les cultures autochtones en place.

Quelques exemples par zone géographiqueModifier

EuropeModifier

Afrique du NordModifier

Afrique subsaharienneModifier

Proche-Orient / Moyen-OrientModifier

Asie centrale, orientaleModifier

  • La Sibérie, colonisée par des populations russes à partir du XVIe siècle.

AmériqueModifier

OcéanieModifier

Quelques exemples par époqueModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « The Roots of Conflict: From Settler-Colonialism to Military Occupation in the Western Sahara (Part 1) », (consulté le )
  2. « Conférence Internationale du Travail - La situation des travailleurs des territoires arabes occupés », Bureau International du Travail, (ISBN 9789222195060), p. 19
  3. Assemblée parlementaire Documents de séance Session ordinaire 2002 (troisième partie), juin 2002, Volume VI, vol. VI, Conseil de l'Europe, , 259 p. (ISBN 978-92-871-5086-8, ISSN 0252-0656, lire en ligne), p. 218.
  4. « Résolution 7/18 - Les colonies de peuplement israéliennes dans le territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, et le Golan syrien occupé », Conseil des droits de l’homme, (consulté le ).
  5. « La question de Palestine - Colonies de peuplement israéliennes en territoire palestinien occupé », ONU (consulté le ).

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier