Cigar

cheval de course né aux États-Unis

Cigar (1990-2014) est un cheval de course né aux États-Unis, fils de Palace Music et de Solar View, par Seattle Slew. membre du Hall of Fame des courses américaines, il a été élu deux fois cheval de l'année en 1995 et 1996.

Cigar
Image illustrative de l’article Cigar
Cigar en mai 2006 au Kentucky Horse Park

Père Palace Music
Mère Solar View
Père de mère Seattle Slew
Sexe Mâle
Naissance 18 avril 1990
Pays de naissance Drapeau des États-Unis États-Unis
Mort 7 octobre 2014
Pays d'entraînement Drapeau des États-Unis États-Unis
Éleveur Allen E.Paulson
Propriétaire Allen E.Paulson
Entraîneur Bill Mott
Jockey Jerry Bailey
Rating Timeform 138
Nombre de courses 33
Nombre de victoires 19 (9 places)
Gains en courses $ 9 999 815
Distinction Cheval de l'année aux États-Unis (1995, 1996)
Hall of Fame (2002)
Principales victoires NYRA Mile
Donn Handicap (x2)
Gulfstream Park Handicap
Oaklawn Handicap
Hollywood Gold Cup
Woodward Stakes (x2)
Jockey Club Gold Cup
Breeders' Cup Classic
Dubai World Cup

Carrière de coursesModifier

Cigar est né le 18 avril 1990 dans l’un des plus vieux haras américains, Country Live Farm, dans le Maryland. Néanmoins, c’est sur le dirt californien qu’il fait ses débuts en 1993, n’ayant pas couru à 2 ans. Sous les couleurs d’Allen E.Paulson (le propriétaire d’Arazi) le poulain se révèle un compétiteur très ordinaire. Son entraîneur, Alex Hassinger, tente de l’aligner sur le gazon, sans plus de succès. Après deux victoires et $ 90 000 dollars de gains, il revient sur ses terres d’origines en 1994, passant sous les ordres d’un grand entraîneur de la côte Est Bill Mott, qui le met au repos jusqu’en juillet. De retour sur les pistes, Cigar ne convainc pas plus de ce côté du continent. Bill Mott tente alors de lui donner une dernière chance en le faisant revenir sur le dirt. Surprise : il s’impose brillamment sur l’hippodrome d’Aqueduct (à New York) dans un groupe 1, le NYRA Mile, devant un lot de qualité. Fin 1994, ses gains s'élèvent seulement à 270 000 dollars.

C’est donc en 1995 seulement, à 5 ans, que Cigar explose. Il grimpe rapidement la hiérarchie et aligne les victoires. Il reste invaincu toute l’année, monté par Jerry Bailey. 10 courses, 10 victoires, parmi lesquelles le Pimlico Special, la Jockey Club Gold Cup, la Hollywood Gold Cup ou les Woodward Stakes. 1995 s’achève sur un triomphe dans la Breeders' Cup Classic, où il abaisse le record de la course à 1’59’’58 sur les 2012 m de Belmont Park. Il est élu cheval de l'année aux États-Unis, le titre suprême. Ses gains dépassent cette fois les 5 millions de dollars.

En 1996, Cigar poursuit son épopée, restant invaincu des mois durant. En début d’année, il se produit pour la seule fois de sa carrière en dehors du continent américain, en allant cueillir la Dubaï World Cup. L’entourage du champion vise alors le vieux record de Citation, qui en 1950 avait remporté une 16e victoire d'affilée. Malice du destin, il égale cet exploit dans l’Arlington Citation Challenge, mais ne parvient pas à faire mieux, étant devancé par Dare And Go dans les Pacific Classic Stakes à Del Mar, en Californie. Il remporte encore les Woodward Stakes par la suite, mais doit baisser pavillon pour les deux dernières courses de sa carrière, ne parvenant pas à conserver ses couronnes dans la Jockey Club Gold Cup (devancé par le champion des 3 ans Skip Away) et la Breeders' Cup Classic, disputé cette année-là sur l’hippodrome canadien de Woodbine, où il fait ses adieux en terminant 3e, battu d’un rien par Alphabet Soup et Louis Quatorze. Néanmoins, Cigar est à nouveau désigné cheval de l'année, et Timeform lui accorde un rating exceptionnel de 138. Accessoirement, il était devenu le cheval le plus riche de l’histoire des courses américaines, ayant accumulé près de 10 millions de dollars de gains (record battu depuis par Curlin, California Chrome et Arrogate).

Résumé de carrièreModifier

Date Hippodrome Pays Course Statut Distance Jockey Place Écart Vainqueur ou deuxième
1993, 3 ans
21 février Santa Anita   États-Unis Maiden 1 200 m P. Valenzuela 7e / 9 Demigod
9 mai Hollywood Park   États-Unis Maiden 1 200 m P. Valenzuela 1er / 6 2 ¼ Golden Slewpy
23 mai Hollywood Park   États-Unis Allowance 1 700 m P. Valenzuela 4e / 12 Pleasedontexplain
12 juin Hollywood Park   États-Unis Allowance 1 700 m P. Valenzuela 3e / 10 Nonproductiveasset
18 août Del Mar   États-Unis Allowance 1 700 m C. McCarron 1er / 10 2 ¾ Our Motion Granted
3 septembre Del Mar   États-Unis Allowance 1 600 m C. McCarron 2e / 6 1/2 Kingdom of Spain
25 septembre Bay Meadows   États-Unis Ascot Handicap Gr. 3 1 700 m P. Valenzuela 3e / 11 Siebe
5 novembre Santa Anita   États-Unis Volante Handicap Gr. 3 1 800 m P. Valenzuela 2e / 9 2 Eastern Memories
20 novembre Hollywood Park   États-Unis Hollywood Derby Gr. 1 1 800 m P. Valenzuela 11e / 14 Explosive Red
1994, 4 ans
8 juillet Belmont Park   États-Unis Allowance 1 700 m M. Smith 4e / 5 Dancing Hunter
8 août Saratoga   États-Unis Allowance 1 800 m M. Smith 3e / 8 My Mogul
16 septembre Belmont Park   États-Unis Allowance 1 600 m J. Bailey 7e / 11 Jido
7 octobre Belmont Park   États-Unis Allowance 1 600 m J. Clone 3e / 6 Unaccounted For
28 octobre Aqueduct   États-Unis Allowance 1 600 m J. Bailey 1er / 6 8 Golden Plover
26 novembre Aqueduct   États-Unis NYRA Mile Gr. 1 1 600 m J. Bailey 1er / 12 7 Devil His Due
1995, 5 ans
22 janvier Gulfstream Park   États-Unis Allowance 1 700 m J. Bailey 1er / 8 2 Upping The Ante
11 février Gulfstream Park   États-Unis Donn Handicap Gr. 1 1 800 m J. Bailey 1er / 9 5 ½ Primitive Hall
5 mars Gulfstream Park   États-Unis Gulfstream Park Handicap Gr. 1 2 000 m J. Bailey 1er / 11 7 ½ Pride of Burkaan
15 avril Oaklawn Park   États-Unis Oaklawn Handicap Gr. 1 1 800 m J. Bailey 1er / 7 2 ½ Silver Goblin
13 mai Pimlico   États-Unis Pimlico Special Gr. 2 1 900 m J. Bailey 1er / 6 2 ¼ Devil His Due
3 juin Suffolk Downs   États-Unis Massachusetts Handicap 1 800 m J. Bailey 1er / 6 4 Poor But Honest
2 juillet Hollywood Park   États-Unis Hollywood Gold Cup Gr. 1 2 000 m J. Bailey 1er / 8 3 ½ Tinners Way
16 septembre Belmont Park   États-Unis Woodward Stakes Gr. 1 1 800 m J. Bailey 1er / 6 2 ¾ Star Standard
7 octobre Belmont Park   États-Unis Jockey Club Gold Cup Gr. 1 2 000 m J. Bailey 1er / 7 1 Unaccounted For
28 octobre Belmont Park   États-Unis Breeders' Cup Classic Gr. 1 2 000 m J. Bailey 1er / 11 2 ½ L'carriere
1996, 6 ans
10 février Gulfstream Park   États-Unis Donn Handicap Gr. 1 1 800 m J. Bailey 1er / 8 2 Wekiva Springs
27 mars Nad Al Sheba   Dubaï Dubaï World Cup Gr. 1 2 000 m J. Bailey 1er / 11 1 ½ Soul of The Matter
1er juin Suffolk Downs   États-Unis Massachusetts Handicap 1 800 m J. Bailey 1er / 6 2 ¼ Personal Merit
13 juillet Arlington Park   États-Unis Arlington Citation Challenge 1 800 m J. Bailey 1er / 10 3 ½ Dramatic Gold
8 octobre Del Mar   États-Unis Pacific Classic Gr. 1 2 000 m J. Bailey 2e / 6 3 ½ Dare And Go
14 septembre Belmont Park   États-Unis Woodward Stakes Gr. 1 1 800 m J. Bailey 1er / 5 4 L'carriere
5 octobre Belmont Park   États-Unis Jockey Club Gold Cup Gr. 1 2 000 m J. Bailey 2e / 6 tête Skip Away
26 octobre Woodbine   Canada Breeders' Cup Classic Gr. 1 2 000 m J. Bailey 3e / 13 1/4 Alphabet Soup

RécompensesModifier

Au harasModifier

Cigar se révéla totalement infertile au haras. Il passa sa retraite au Kentucky Horse Park’s Hall of Champions à Lexington, aux côtés d'anciennes gloires comme John Henry. Il s'y est éteint le 7 octobre 2014.

OriginesModifier

Cigar est un fils du Français Palace Music. Appartenant à Nelson Bunker Hunt et entraîné par Patrick Biancone, celui-ci connut son heure de gloire à 3 ans en remportant les Champion Stakes sous la monte d'Yves Saint-Martin, après avoir conclu deuxième du Prix Jacques Le Marois. À 5 ans, Palace Music fut envoyé aux États-Unis où il s'est encore imposé au niveau groupe 1, dans le John Henry Handicap, et prit l'accessit d'honneur dans la Breeders' Cup Mile de Last Tycoon. Cigar a bien aidé son père à remporter le titre de tête de liste des étalons en 1995, mais Palace Music a connu un réel succès, pour le moins international puisqu'il a essaimé en Océanie où il est exporté en 1990, au Japon où il a officié un an, et même en Afrique du Sud, où on lui doit le champion local Palace Line. Palace Music est mort en 2008, en Australie.

Solar View, la mère de Cigar, fille du crack Seattle Slew, n'avait pas montré grand chose en compétition. Mais elle s'est rattrapée au haras en donnant, outre Cigar, plusieurs vainqueurs dont Mulca, qui a remporté deux groupe 2 à Porto-Rico et Corridora Slew, à son tour mère de Laura's Lucky Boy, troisième notamment du Clement L. Hirsch Memorial Turf Championship Stakes (Gr.1). Les succès de Cigar ont fait tourner les têtes puisqu'en 2000 des éleveurs déboursent 1,3 millions de dollars pour s'offrir sa mère pleine de Deputy Minister et alors âgé de 18 ans, un âge avancé pour une poulinière. Le produit d'ailleurs n'a jamais couru et Solar View mourut en 2004 sans jamais avoir eu d'autres produits - un investissement en pure perte, donc. Solar View est issu d'une famille argentine et se revendique de sa mère Gold Sun, championne de sa génération en Argentine et importée aux États-Unis comme poulinière. Elle y a donné notamment Jungle Gold, qui fit une belle carrière en Europe, terminant deuxième des 1000 Guinées irlandaises.

PedigreeModifier

Origines de Cigar
Père
Palace Music
The Minstrel Northern Dancer Nearctic
Natalma
Fleur Victoria Park
Flaming Page
Come My Prince Prince John Princequillo
Not Afraid
Come Hither Look Turn-To
Mumtaz
Mère
Solar View
Seattle Slew Bold Reasoning Boldnesian
Reason to Earn
My Charmer Poker
Fair Charmer
Gold Sun Solazo Beau Max
Solar System
Jungle Queen Claro
Agrippine