Ouvrir le menu principal

Christophe Di Pompeo

homme politique français

Christophe Di Pompeo
Illustration.
Christophe Di Pompeo en 2017.
Fonctions
Député français
En fonction depuis le
(2 ans, 1 mois et 29 jours)
Élection
Circonscription 3e du Nord
Législature XVe législature
Prédécesseur Rémi Pauvros
Adjoint au maire de Maubeuge
chargé des Finances et des Ressources humaines
Élection
Conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais
délégué aux Technologies de l'Information et de la Communication
Élection
Vice-président de la Communauté d'agglomération Maubeuge Val de Sambre
chargé du développement
Conseiller régional du Nord-Pas-de-Calais
Président de la Commission Europe, Renouvellement urbain, Contrat de Plan État Région
Élection
Biographie
Date de naissance (55 ans)
Lieu de naissance Drapeau : France Hautmont
Nationalité Drapeau de la France Français
Parti politique PS (jusqu'en 2016)
LaREM (depuis 2016)
Diplômé de Université de Lille
Profession Chercheur mathématicien en Santé Publique

Christophe Di Pompeo, né le à Hautmont en France, est un mathématicien et homme politique français.

Membre du Parti socialiste puis de La République en marche, il est élu député de la troisième circonscription du Nord lors des élections législatives de 2017 face à Sylvie Goddyn (Front national)[1].

Il est membre de la commission des Affaires étrangères à l'Assemblée nationale[2], président du groupe d'amitié parlementaire France-Italie, président du groupe d'étude sur les métiers de la sécurité.

Sommaire

FormationModifier

Titulaire d’un DEA en Sciences Economiques de l’Université de Lille 1 (Espace Européen Economique et Social ), en 1998, il obtient un Doctorat de Sciences Economiques de l’Université Lille-I, avec une spécialité en Econométrie (La relation population et économie).

Après une carrière orientée sur la modélisation mathématique en Santé, il passe en 2009, son Habilitation à la Direction des Recherches (HDR) en Sciences Mathématiques à l’Ecole Centrale - Université de Lille 1 (Optimisation et gestion des risques en santé).

CarrièreModifier

CivileModifier

Chercheur en Santé publique (H.index 21) depuis 1994 (Laboratoire de Santé Publique : Epidémiologie et qualité des soins - EA 2694 Université de Lille 2) et Enseignant à L’Institut Lillois d’Ingénierie de la Santé (ILIS), Christophe Di Pompeo mène des recherches qui ont pour finalité la gestion des risques en santé par une amélioration de la connaissance qui réduit l’aléa dans la décision médicale.

L'aléa est réduit par une meilleure évaluation des systèmes complexes et leur modélisation.

Ces évaluations et modélisations peuvent être le fruit d'utilisation ou d'élaboration d'outils spécifiques mais sont, la plupart du temps, le fruit de l'utilisation des méthodes statistiques multivariées et la modélisation mathématique à partir de grandes bases de données (Big Data et intelligence artificielle).

PolitiqueModifier

Christophe Di Pompeo commence sa carrière politique en 2001 en tant qu'adjoint au maire de Maubeuge de l'époque Rémi Pauvros sous l'étiquette Parti socialiste (PS)[3].

Il devient conseiller régional de la région Nord-Pas-de-Calais en 2008. Di Pompeo suit le mouvement En marche ! dès et démissionne du PS le .

Candidat aux élections législatives de 2017, il est élu député de la troisième circonscription du Nord en 2017. Son score au premier tour est de 25,14 des suffrages[3].

Christophe di Pompeo a été élu pour la première fois au Conseil Municipal de Maubeuge en 2001. Il y a été réélu en 2008 et 2014.

Durant cette période, il a occupé les fonctions d'adjoint au maire chargé du développement économique (2001-2008) puis d'adjoint au Maire chargé des finances (2010-2014).

Parallèlement à son mandat municipal, il est élu au Conseil de la Communauté d'agglomération Maubeuge Val de Sambre (élections de 2001, 2008 et 2014) instance dans laquelle il devient Vice Président au développement économique (2008-2014).

Engagé sur la liste socialiste aux élections régionales de 2004, il a été conseiller régional Délégué aux Technologies de l'Information (2004-2010). Élu pour un second mandat il devient Président de la Commission Europe, Renouvellement Urbain, Contrat de Plan État Région (2011-2015).

En 2016 Christophe di Pompeo quitte le Parti socialiste et rejoint le mouvement La République en marche d'Emmanuel Macron alors embryonnaire. En 2017 il sera candidat aux élections législatives dans la Troisième circonscription du Nord où il sera élu. Il est membre de la Commission des Affaires étrangères et préside le groupe d'Amitié Parlementaire France Italie. Il est également rapporteur spécial pour la zone géographique USA et Canada et Président du groupe sur les métiers de la sécurité.

PublicationsModifier

Revues nationales avec comité de lecture :

  • De l'observation d'une filière de soins à l'évaluation des pratiques médicales – 1598 patients suivis sur 3 mois en cardiologie. Revue Médicale de l'Assurance Maladie, 1995, 1, 35-51.
  • Multicentric measurement and validation of a nurse workload score in long stay geriatric unit. La Revue de Gériatrie, 1995, 20, 347-354.
  • Décompensations respiratoires aiguës d’origines infectieuses : quelles hypothèses ?, Réan. Urg, 1994, 3, 6, 668.
  • Conséquence de la multi-resistance bactérienne en réanimation sur la durée de séjour et la charge en soins. Réan. Urg., 1997, 6, 213-222.
  • Time-course of reaction time reaction distance and braking distance. La revue de gériatrie, 1997, 22, 359-362.
  • Utilisation d’une méthode d’audit pour évaluer l’impact de l’hygiène des mains. In Formation Supérieure en Soins Infirmiers, Arnette édit. – Paris, 1998, 43-46.
  • Elaboration and validation of an indicator of the paramedical care workload neede by mobile intensive care unit. Réan. Urg., 1998, 7, 7-15.
  • Activity of a geriatric follow-up and rehabilitation service. La revue de Gériatrie 2000, 25, 303-310.
  • Mistreatment of ederly persons in the extended family setting : a survey in the french Department « Nord » . Presse Med., 2000, 16, 880-884.
  • Le niveau d’éducation des diabétiques âgés. Presse Med., 2001, 27, 1344-8.
  • Plaintes et troubles du sommeil chez le sujet âgé institutionnalisé sous hypnotiques, Gériatrie et Psychologie Neuropsychiatrie du Vieillissement. 2012;10(2):159-163
  • Regional evaluation of passive physical restraint practices in nursing homes in 2011, La Revue Francophone de Gériatrie et de Gérontologie N° 205. May 2014 Page(s): 193-198
  • Défibrillateurs et rythmes non choquables : quid de la survie ?, Anesthésie & Réanimation, 2015 V1 P288

Revues internationales avec comité de lecture :

  • Evolutionary Approach for Multi-Objective Scheduling in Surgical Unit, GISEH 2012, Aug 2012
  • Sleep complaints and desorders in residential home patients takiung hypnotic drugs, Geriatr Psychol Neurospychiatr Vieil. 2012 Jun ; 10(2) : 159-63.
  • Does the body adiposity index (BAI) apply to paediatric populations? Ann Hum Biol. 2013 Sep-Oct;40(5):451-8
  • Body mass index and childhood obesity classification systems: A comparison of the French, International Obesity Task Force (IOTF) and World Health Organization (WHO) referencesL, Rev. Epidemiol Santé Publique 2015, 63(3):173-182]
  • Medicalized Prehospital Care in the Elderly: Facing Age Discrimination, Circulation. 2015; 132: A19974
  • A case crossover analysis of out-of-hospital cardiac arrest and particulatre matter air pollution : investigation of specific subgroups. Open Access Library Journal. Jan 2017
  • Age discrimination in out-of-hospital cardiac arrest care : a case-control study. Eur J Cardiovasc Nurs2017 dec.
  • Evolution of survival in cardiac arrest with age in ederly patients : is resucitation a dead end ? J Emerg Med. 2017 de

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier