Ouvrir le menu principal

BiographieModifier

Christian Masset fait ses études à l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po) et à l’École supérieure des sciences économiques et commerciales (ESSEC). Il intègre ensuite l’École nationale d’administration (ENA – promotion Louise Michel) et choisit d'entrer aux Affaires étrangères.

Il exerce diverses fonctions à l'administration centrale (notamment à la direction des Affaires économiques) et dans le réseau diplomatique, à Londres (1987-1989), à Pretoria (1991-1994), à Bruxelles (Représentation permanente de la France auprès de l’Union européenne) (1994-1997, puis 2002-2007 auprès de Pierre Sellal), à Rome (1999-2002).

De 1997 à 1999, il est membre du cabinet d'Hubert Védrine, alors ministre des Affaires étrangères, aux côtés de Pierre Sellal, directeur de cabinet[2].

En 2009, il est chargé de créer la Direction générale de la mondialisation, du développement et des partenariats (DGM)[2], résultant du regroupement de la direction des Affaires économiques et financières (DAEF) qu'il dirigeait depuis 2007 et de la Direction générale de la coopération internationale et du développement, issue en 1999 de la fusion de la direction générale des relations culturelles, scientifiques et techniques (DGRCST) et du ministère de la Coopération. En tant que DGM, il préside le conseil d’administration de l'Agence pour l'enseignement français à l’étranger (AEFE) et celui du groupement d’intérêt public France coopération internationale. Il siège également au conseil d’orientation stratégique de l’Institut français.

En décembre 2011, il est nommé ambassadeur de France au Japon [3],[4], puis en 2014 secrétaire général du ministère[5].

En septembre 2017, Christian Masset est nommé ambassadeur de France en Italie, succédant ainsi à Catherine Colonna.

Le 7 février 2019, alors que les tensions diplomatiques ne cessent de croître entre le gouvernement français d'Emmanuel Macron et le gouvernement italien Conte – surtout par rapport aux piques diplomatiques régulièrement lancées par le ministre d'extrême droite Matteo Salvini et au soutien apporté par le ministre M5S Luigi Di Maio aux Gilets jaunes – l'ambassade est rappelée en France pour consultations[6]'[7],[8]. Jean-Yves le Drian, ministre des affaires étrangères, a affirmé le 15 février 2018 que l'ambassadeur Masset sera de retour en Italie « très prochainement » et que la coopération bilatérale entre les deux pays reste solide (y compris sur la question migratoire et frontalière)[9]

Vie privéeModifier

Christian Masset est marié et père de trois fils.

PublicationsModifier

  • « G8/G20 : La France et l'enjeu africain »[10]

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier