Chapelle Notre-Dame-de-Grâce de Grenelle

chapelle située à Paris, en France

Chapelle Notre-Dame-de-Grâce de Grenelle
Façade de la chapelle Notre-Dame-de-Grâce de Grenelle.
Façade de la chapelle Notre-Dame-de-Grâce de Grenelle.
Présentation
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Paris
Ville Paris
Coordonnées 48° 50′ 55″ nord, 2° 17′ 29″ est
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Chapelle Notre-Dame-de-Grâce de Grenelle
Géolocalisation sur la carte : France
(Voir situation sur carte : France)
Chapelle Notre-Dame-de-Grâce de Grenelle

La chapelle Notre-Dame-de-Grâce de Grenelle est une chapelle catholique située dans le quartier de Grenelle à Paris (XVe arrondissement) au numéro 6 de la rue Fondary[1]. Elle appartient à la province de France des religieux de Saint Vincent de Paul qui la desservent[2].

ArchitectureModifier

L'église a été construite en 1860-1861 et sa dédicace a eu lieu le [3] en la fête de la Nativité de la Vierge. Elle est de style néo-roman. La façade forme un mur-pignon avec un grand oculus au-dessus du portail qui est à voussures à plein cintre. Un petit clocher, couvert d'une toiture basse en pavillon, flanque le côté droit de la façade[3].

HistoireModifier

La chapelle est consacrée en 1861. Elle regroupe alors le cercle catholique d'ouvriers. L'abbé Pierre-Victor Braun a fondé ici en 1866 la congrégation des sœurs Servantes du Sacré-Cœur de Jésus[4]. Les vêpres y sont chantées tous les jours avant la messe en semaine de 19 heures. Les confessions sont assurées le jeudi de 19h30 à 21h30 et le samedi de 17h à 18h.

Notes et référencesModifier

  1. Fiche informative
  2. Leur maison provinciale est au 27 rue de Dantzig
  3. a et b Observatoire du patrimoine religieux
  4. Brigitte Hermann, Sophie-Marguerite, Paris 15e, balades et bonnes adresses, Paris, Christine Bonneton éditeur, , 224 p. (ISBN 9782862534923), p. 81

BibliographieModifier

  • Dictionnaire des églises de Paris, éditions Hervas, 2000, p. 164

Liens externesModifier