Championnat de France masculin de handball 1965-1966

Nationale 1 1965-1966
Généralités
Sport handball
Organisateur(s) FFHB
Édition 14e
Lieu(x) Drapeau de la France France
Participants 24 équipes
Matchs joués 416+13 matchs

Palmarès
Tenant du titre Stade Marseillais UC
Vainqueur US Ivry (3)
Finaliste Paris UC

Navigation

Le championnat de France de Nationale 1 masculin 1965-1966 est le plus haut niveau de handball en France.

Le titre de champion de France est remporté par l'US Ivry. C'est leur troisième titre de champion de France, le troisième en quatre saisons.

ModaliltésModifier

En Assemblée Générale, la Fédération française de handball a décidé que pour la saison 1966-1967, le nombre des clubs de Nationale passe de 24 à 32 clubs[1]. Par conséquent, les modalités sont[1],[2] :

  • phase de poules : 3 poules de 8 clubs en matchs aller-retour.
  • épreuve pour le titre :
    • deux clubs qualifié par poule, soit six clubs ;
    • demi-finale en tournois de trois clubs sur trois dates, un qualifié par tournoi ;
    • finale pour le titre en match simple.
  • épreuve pour le maintien (barrages), opposant :
    • les trois clubs classés septièmes et huitièmes de chaque poule ;
    • les deux moins bons clubs classés sixièmes de chaque poule.
    • les huit clubs d'Excellence classés deuxième dans leur Poule respective à l'issue de la saison 1965-1966.

Les 16 clubs barragistes seront répartis en 4 groupes régionalisés de 4 clubs (2 clubs de Nationale et 2 clubs d'Excellence). Les clubs disputent 4 rencontres, c'est-à-dire que les clubs de Nationale rencontrent ceux d'Excellence en aller et retour mais les Nationaux et Excellence ne se rencontrent pas entre eux. Les 2 premiers de chaque groupe sont qualifiés pour la Nationale 1966-1967.

Au terme de la saison, les 32 clubs qualifiés pour la saison 1966-1967 sont :

    • 16 clubs de Nationale classés de 1 à 16 à l'issue de la saison 1965-1966
    • 8 clubs d'Excellence classés premier dans leur Poule respective à l'issue de la saison 1965-1966.
  • 8 clubs qualifiés à l’issue des barrages.

Première phaseModifier

Les classements ne sont connus qu'après 10 ou 11 matchs joués (11e journée)[3]. La répartition des clubs pour la phase finale ou les barrages est toutefois exacte.

Poule AModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Paris UC T 28 10 9 0 1 216 199 17
2 ASP Police Paris 28 10 9 0 1 217 199 18
3 Stella Sports Saint-Maur 23 11 6 0 5 182 199 -17
4 Girondins de Bordeaux HBC P 22 11 5 1 5 156 161 -5
5 ASPTT Évreux P 20 11 4 1 6 163 172 -9
6 Nantes EC 20 11 4 1 6 165 201 -36
7 Bordeaux EC 19 11 3 2 6 151 182 -31
8 Handball Club Nantais P 12 11 0 1 10 152 224 -72

Remarque : l'ASP Police Paris terminera cette phase avec 40 points (soit 13 victoires pour 1 défaite), soit le meilleur total de toutes les poules[4].

Poule SudModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 FC Sochaux 29 11 9 0 2 238 166 72
2 Stade Marseillais UC (T) 25 10 7 1 2 183 152 31
3 ASCEM Lyon 24 11 5 3 3 227 190 37
4 CSL Dijon 22 10 5 2 3 174 149 25
5 HBC Besançon 20 11 4 1 6 205 213 -8
6 AS Caluire P 19 10 4 1 5 154 174 -20
7 AS Mulhouse 18 11 2 3 6 180 209 -29
8 CSMT Marseille P 11 10 0 1 9 129 238 -109

Poule NordModifier

  Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 FC Mulhouse P 28 11 8 1 2 235 208 27
2 US Ivry 26 10 8 0 2 203 145 58
3 ES Colombes 26 11 7 1 3 222 171 51
4 USB Longwy 25 11 7 0 4 227 200 27
5 Lille Université Club 20 10 5 0 5 190 180 10
6 CSM Petit-Quevilly P 18 10 4 0 6 198 219 -21
7 AS Cheminots de l'Ouest Paris 16 10 3 0 7 174 203 -29
8 Union Hagondange P 11 11 0 0 11 154 267 -113

Phase finaleModifier

Poule hauteModifier

Les 6 équipes qualifiées sont réparties en 2 groupes de 3 équipes[4] :

Les résultats de la poule haute ne sont pas connus.

La finale du championnat oppose l'US Ivry au Paris UC[5]. Les deux équipes ayant fait match nul le à Versailles (14-14)[6].

La finale a été rejouée le vendredi en soirée à Coubertin et c'est l'US Ivry qui s'impose 14-12[6] et est désigné comme le champion de France par la Fédération française de handball[7].

BarragesModifier

Les 16 clubs barragistes sont[4] :

Les résultats ne sont pas connus mais en gras apparaissent les clubs évoluant en Nationale 1 lors de la saison 1966-1967.

Championnat ExcellenceModifier

Les premiers de chacune des poules du Championnat Excellence sont :

Ces 8 clubs sont promus en Nationale 1. Les finalités ne sont pas connues si ce n’est que la finale, disputée le à Versailles, a été remportée par le SCA Fontenay-sous-Bois 13 à 11 face au HBC Villefranche[6].

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Vers la Nationale 1966-1967 », Hand-ball : bulletin fédéral n°25, Fédération française de handball, (consulté le ), p. 5
  2. « Épreuves nationales 65-66 », Hand-ball : bulletin fédéral n°19, Fédération française de handball, (consulté le ), p. 5
  3. « Classements - Division nationale - Après la 11e journée », Hand-ball : bulletin fédéral n°23, Fédération française de handball, (consulté le ), p. 8
  4. a b et c « Fin du premier acte », Hand-ball : bulletin fédéral n°25, Fédération française de handball, (consulté le ), p. 10
  5. « Championnat de France division Nationale », Hand-ball : bulletin fédéral n°29, Fédération française de handball, (consulté le ), p. 8
  6. a b et c « Palmarès 1965-1966 (page 2 du Palmarès 1966-1967) », sur Centre de ressources documentaires de la FFHB, Fédération française de handball, (consulté le )
  7. « Avant-propos », Hand-ball : bulletin fédéral n°29, Fédération française de handball, (consulté le ), p. 1

Voir aussiModifier