Ouvrir le menu principal

Villefranche Handball Beaujolais

Villefranche Handball Beaujolais

Généralités
Noms précédents Handball Club Caladois,
HBC Villefranche,
HBC Villefranche-en-Beaujolais
Fondation 1945, 2008
Disparition 2008
Championnat actuel Nationale 1 2017-2018
Site web Site officiel
Palmarès principal
National[1] Champion de France de D2 (2)

Le Villefranche Handball Beaujolais est un club de handball français situé à Villefranche-sur-Saône. Il a pris la suite en 2008 du HBC Villefranche-en-Beaujolais, club créé en 1945 et évoluant en Division 1 lors de sa liquidation judiciaire à l'issue de la saison 2007-2008.

L'équipe première évolue en Nationale 1 masculine pour la saison 2017-2018.

HistoireModifier

En 1945, le Moto-Ball Caladois décide de participer au lancement du handball à onze en créant une section[2]. Avant que le jeu à onze ne disparaisse, Villefranche remporte la coupe de l'Auto (ancêtre de la coupe de France), et s'adjuge le championnat de France Sud-Est.

Le Handball Club Caladois tient également un rôle de premier ordre dans le jeu à sept. Finaliste du Championnat de France Excellence en 1966 (actuelle Division 2) avec les fameux Yougoslaves Bogdan Cvijetić (sr), qui resta quatre ans, et Dragiša Tričković, le HBC Villefranche accède ainsi à l'élite. Du fait de la création d'une Nationale 2, le club est relégué à l'issue de la saison 67/68. À nouveau finaliste de Nationale II en 1969, les Caladois sont nouveau relégués après une très difficile saison 69/70 (14 défaites en autant de matchs).

Après avoir été barragiste en 1982 et 1983, le HBC Villefranche retrouve l'élite en étant champion de France de Nationale 1B en 1986[2]. Toutefois, le club est encore relégué dès sa première saison en Nationale 1A, malgré la bonne performance d'un jeune joueur, Laurent Munier, qui termine troisième meilleur buteur du championnat. Les années suivantes, le club évolue dans des divisions inférieures.

Champion de Division 2 en 2003-2004, le HBC Villefranche-en-Beaujolais accède alors à la première division. Il s'y maintient une première saison (onzième en 2004-2005) avant de redescendre l'année suivante.

Le HBC Villefranche-en-Beaujolais termine deuxième de Division 2 et retrouve immédiatement l'élite. Cependant, malgré les 163 buts d'Olivier Marroux — deuxième meilleur buteur de la compétition — Villefranche termine dernier de Division 1 2007-2008 avec une seule victoire en 26 matchs. Sportivement relégué en Division 2, le club caladois est placé en liquidation judiciaire et disparaît.

Le Villefranche Handball Beaujolais lui succède.

PalmarèsModifier

Personnalités liées au clubModifier

Notes et référencesModifier

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. a et b « Le secret de Villefranche : un tout », Hand-ball : bulletin fédéral, Fédération française de handball, no 221,‎ (lire en ligne, consulté le 25 novembre 2017)

Liens externesModifier