Ouvrir le menu principal

Championnat de France de rugby à XIII 2016-2017

Élite 1
2016-2017
Description de l'image LogoFFRHorizontal.jpg.
Généralités
Sport rugby à XIII
Organisateur(s) FFR XIII
Lieu(x) Drapeau de la France France
Date Phase régulière : du au
Participants 10 équipes

Palmarès
Vainqueur Limoux
Finaliste Lézignan

Navigation

Le Championnat de France de rugby à XIII 2016-17 ou Élite 2016-2017 oppose pour la saison 2016-2017 les meilleures équipes françaises de rugby à XIII au nombre de dix et voit le retour de Saint-Gaudens après cinq années d'absence en élite 1[1].

Liste des équipes en compétitionModifier

Dix équipes participent cette saison au championnat de France de première division avec l'arrivée de Saint-Gaudens. La Réole devait initialement constituer la onzième équipe avant de se rétracter. Huit équipes sont localisées en région Occitanie, les deux autres étant situées à moins de 20 kilomètres de ses frontières. Une nouveauté est de mise lors de cette saison, la suppression du match nul. En cas d'égalité à la fin d'un match, une prolongation au point en or est disputée.

Club Dernière
montée
Budget 2016-17 Classement
en 2015-2016
Entraîneur(s) Stade Capacité
Albi 2015 400 000 1er tour   Eric Anselme Stade Mazicou +05 000,
Avignon 2008 ? Quart-de-finale   Renaud Guigue Stade de Saint-Ruf +02 500,
Carcassonne 2000 ? Finaliste   Patrick Albérola Stade Albert-Domec +15 000,
Lézignan 1990 ? Demi-finale   Aurélien Cologni Stade du Moulin +06 500,
Limoux 1962 400 000 Champion  Gérard Bassetto Stade de l'Aiguille +05 000,
Palau-del-Vidre 2013 ? Quart-de-finale   Julien Touxagas Stade Georges Vaills -
Saint-Estève XIII catalan 2000 ? Demi-finale   Jérôme Guisset Stade municipal +05 000,
Saint-Gaudens 2016 300 000 Élite 2   Russell Bussian Stade Jules-Ribet +05 000,
Toulouse 2015 ? Phase de poule   Aaron Wood Stade des Minimes +04 066,
Villeneuve-sur-Lot 1934 250 000 1er tour   Mickaël Jatz Stade Max-Rousié +05 000,

FormatModifier

Le calendrier est composé de deux phases :

Première phase : saison régulièreModifier

Le championnat débute le week-end des et par un « Magic Weekend » qui, sur le modèle de la Super League, rassemble les dix équipes au stade Gilbert-Brutus de Perpignan. Après cet événement inaugural, chaque équipe rencontre toutes les autres en matchs aller-retour. Ainsi, à l'issue de la saison régulière, chaque équipe a disputé dix-neuf matchs dont trois face à l'équipe affrontée lors du Magic Weekend.

Deuxième phase : éliminatoiresModifier

À l'issue de la saison régulière, les six premiers de la saison régulière se qualifient pour la phase à élimination directe. Troisième et sixième d'une part et quatrième et cinquième d'autre part s'affrontent en barrage. Les gagnants de ces rencontres, disputées sur un match sec, rejoignent le vainqueur de la phase régulière et son dauphin en demi-finale. La vainqueur de la finale qui suit est sacré champion de France de rugby à XIII et reçoit à cet égard le bouclier Max-Rousié.

Déroulé de la compétitionModifier

Classement de la première phaseModifier

No  Club Joués V N D BO BD PM PE Diff Pts
1 Lézignan 20 19 0 1 0 1 839 368 471 58
2 Limoux 20 15 0 5 0 4 653 407 246 49
3 Saint-Estève-XIII catalan 20 13 0 7 0 6 634 398 236 45
4 Carcassonne 20 13 0 7 0 5 643 430 213 44
5 Avignon 20 13 0 7 0 3 567 445 122 42
6 Albi 20 9 0 11 0 4 511 616 -105 31
7 Saint-Gaudens 20 8 0 12 0 3 433 622 -189 27
8 Villeneuve-sur-Lot 20 5 0 15 0 7 372 534 -162 22
9 Palau-del-Vidre 20 4 0 16 0 3 343 694 -351 15
10 Toulouse 20 1 0 19 0 4 326 807 -481 7
Qualifiés pour les demi-finales
Qualifiés pour les barrages d'accès aux demi-finales

Attribution des points : victoire : 3, défaite par 12 points d'écart ou moins : 1 (point bonus), défaite par plus de 12 points d'écart : 0.

En cas d'égalité du nombre de points de classement, c'est la différence de points particulière qui s'obtient en soustrayant du cumul des points des scores marqués par l'équipe, le cumul des points des scores qu'elle a encaissés contre l'équipe avec laquelle elle se trouve à égalité dans la compétition.

Tableau synthétique des résultatsModifier

L'équipe qui reçoit est indiquée dans la colonne de gauche.

Clubs ALB AVI CAR LÉZ LIM PAL STE STG TOU VIL
Albi 14-9 31-22 10-22 12-42 44-32 20-36 50-20 32-20 31-20
Avignon 24-22 15-16 20-16 16-33 46-10 19-16 38-20 36-18 36-24
Carcassonne 53-12 42-16 18-28 33-32 48-6 28-20 38-26 46-22 32-16
Lézignan 56-20 50-38 16-14 12-10 76-0 28-26 72-26 60-6 44-6
Limoux 32-22 40-20 34-28 24-54 36-20 50-22 60-10 46-10 28-10
Palau-del-Vidre 4-26 22-28 6-74 14-36 18-20 8-24 32-8 40-12 20-14
Saint-Estève XIII catalan 44-20 44-18 39-26 30-31 14-10 20-4 10-20 62-8 48-10
Saint-Gaudens 40-22 4-26 10-28 18-52 20-32 30-16 12-40 31-24 10-14
Toulouse 10-23 12-40 14-32 4-82 18-32 44-12 22-50 22-40 28-40
Villeneuve-sur-Lot 28-32 8-12 12-25 22-36 14-16 30-10 10-28 24-26 32-6


Victoire à domicile Match nul Défaite à domicile

En plus de la saison régulière, la Fédération a organisé deux « Magic Week-ed » sur terrain neutre.

1re journée

samedi 24 et dimanche 25 septembre - Magic Week-end

Toulouse 10 16 Saint-Gaudens
Albi 22 24 Villeneuve-sur-Lot
Lézignan 30 26 St-Esteve-XIII Catalan
Palau-del-Vidre 4 44 Avignon
Carcassonne 16 40 Limoux
20e journée

samedi 29 et dimanche 30 avril - Magic Week-end

Villeneuve-sur-Lot 12 42 Saint-Gaudens
Avignon 64 28 Albi
Lézignan 38 36 Limoux
Palau-del-Vidre 49 16 Toulouse
Saint-Estève XII Catalan 35 24 Carcassonne

Détails des résultatsModifier

Les points marqués par chaque équipe sont inscrits dans les colonnes centrales. Les points de bonus sont symbolisés par une bordure orange pour les bonus défensifs (défaite par moins de douze points d'écart).


Phase finaleModifier

Barrages
Demi-finales
Finale
 Stade Albert-Domec, à Carcassonne    Stade du Moulin, à Lézignan      Parc des sports et de l'amitié, à Narbonne
 Lézignan  32
 Carcassonne  34
 Carcassonne  18  
 Avignon  14  
 Stade de l'Aiguille, à Limoux  Lézignan  22
 Stade municipal, à Saint-Estève
   Limoux  24
 Saint-Estève XIII catalan  54
 Saint-Estève XIII catalan  34  
 Albi  22  
 Limoux  42  

Finale[2]Modifier

Feuille de match
Limoux 24 - 22 Lézignan

(mt : 20 - 12)

au Parc des sports et de l'amitié à Narbonne à 17h45

Homme du match : John Palavi

Points marqués :

Évolution du score : 6-0, 10-0, 10-6, 16-6, 16-12, 20-12, 20-18, 24-18, 24-22

Arbitre : Mohamed Drizza & Benjamin Casty

Spectateurs : 8 280

Composition des équipes :

 
Célébration du titre par Limoux.
 
Mêlée de Lézignan lors du match.
 
Les arbitres de la finale.

StatistiquesModifier

Meilleur réalisateurModifier

Rang Joueur Club Poste Points Essais Goals
Drops
1   Rémy Marginet Lézignan Demi d'ouverture 197 8 82 1
2   Olivier Arnaud Avignon Centre 146 4 64 2
-   Maxime Grésèque Carcassonne Demi de mêlée 146 4 64 2
4   Louis Jouffret Saint-Estève XIII Catalan Demi d'ouverture 130 7 51 0
5   Hakim Miloudi Carcassonne Arrière 97 19 10 1

Meilleur marqueurModifier

Rang Joueur Club Poste Essais
1   Windy Buche Lézignan Arrière 22
2   Hakim Miloudi Carcassonne Centre 19
3   Clément Soubeyras Carcassonne Ailier 17
3   Ilias Bergal Saint-Estève XIII catalan Centre 16
5   Romain Pourret Avignon Deuxième ligne 14

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. (fr) Grande messe à Brutus, Didier Navarre, Midi Olympique, 19 septembre 2016.
  2. (en) Mike Rylance, The Struggle and the Daring, Exeter, Short Run Press Ltd, , 338 p. (ISBN 978-1999333904), chap. Appendix II (« Championship finals -Max Roussié Shield- »), p. 326-327

Lien externeModifier