Ouvrir le menu principal

Championnat d'Angleterre de football 2008-2009

compétition de football
Premier League
2008-2009
Logo FA Premier League
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) The FA Premier League
Édition 110e
Lieu(x) Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Date du au
Participants 20 équipes
Matchs joués 380
Hiérarchie
Hiérarchie 1re division
Niveau inférieur Championship

Palmarès
Tenant du titre Manchester United
Promu(s) en début de saison Hull City
Stoke City
West Bromwich Albion
Vainqueur Manchester United
Deuxième Liverpool FC
Relégué(s) Newcastle United
Middlesbrough FC
West Bromwich Albion
Buts 942 (2,48 par match)
Meilleur joueur Drapeau : Pays de Galles Ryan Giggs
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : France Nicolas Anelka (19)
Meilleur(s) passeur(s) Drapeau : Pays-Bas Robin van Persie (10)

Navigation

La 110e édition du championnat d'Angleterre de football 2008-2009 est la dix-septième sous l'appellation Premier League. Elle oppose les vingt meilleurs clubs d'Angleterre en une série de trente-huit journées.

Elle est remportée par Manchester United qui conserve son titre. Le club mancunien finit quatre points devant Liverpool FC et sept sur Chelsea FC. C'est le dix-huitième titre des « Red Devils » en championnat d'Angleterre, le onzième en dix-sept éditions de la Premier League, le troisième de suite. Manchester United rejoint ainsi le Liverpool FC à la première place du classement de nombre de titres remportés.

Manchester United, Liverpool FC et Chelsea FC se qualifient pour les phases de poules de la Ligue des champions, Arsenal FC se qualifie pour le troisième tour qualificatif de cette compétition. Everton FC et Aston Villa se qualifient pour les phases de poule de la Ligue Europa. Fulham FC se qualifie pour le troisième tour qualificatif de cette compétition.

Le système de promotion/relégation ne change pas : descente et montée automatique, sans matchs de barrage pour les trois derniers de première division et les deux premiers de deuxième division, poule de play-off pour les deuxième à sixième de la division 2 pour la dernière place en division 1. À la fin de la saison, les clubs de Newcastle United, Middlesbrough FC et West Bromwich Albion sont relégués en deuxième division. Ils sont remplacés par Wolverhampton Wanderers, Birmingham City et Burnley FC après play-off.

L'attaquant français Nicolas Anelka, de Chelsea FC, remporte le titre de meilleur buteur du championnat avec 19 réalisations.

Sommaire

Qualifications en Coupe d'EuropeModifier

À l'issue de la saison, les clubs placés aux trois premières places du championnat se sont qualifiés pour la phase de groupes de la Ligue des champions 2009-2010, le club arrivé quatrième s'est quant à lui qualifié pour le tour de barrages de qualification des non-champions de cette même Ligue des champions.

Le vainqueur de la Cup ayant terminé dans les cinq premiers du championnat, le cinquième a pris la première des trois places en Ligue Europa 2009-2010. Les deux autres places sont revenues au sixième et au septième du championnat étant donné que le finaliste de la Cup a également terminé dans les cinq premiers et que Manchester United a remporté la Carling Cup. Il est à noter que cette dernière place ne qualifiait que pour le troisième tour de qualification, et non pour les barrages comme les deux précédentes.

Les 20 clubs participantsModifier

CompétitionModifier

Pré-saisonModifier

 
Luiz Felipe Scolari prend la place d'Avram Grant au poste d'entraîneur-manager du Chelsea Football Club.

À l'orée de sa dix-septième saison, la Premier league règne sur le football européen : le vainqueur du dernier championnat, Manchester United, a remporté la Ligue des champions, face au vice-champion du même championnat, Chelsea. L'un des deux autres demi-finalistes était aussi un club anglais. La Premier League est aussi le seul championnat non-espagnol dans lequel jouent des joueurs nouvellement champions d'Europe.

Le contexte autour du titre est le même que les années précédentes, années de domination sans partage du « Big 4 »[1]. Cependant, les recrutements de deux clubs, Tottenham Hotspur et Manchester City, présagent de la volonté de mettre à mal une suprématie bien établie et qui s'auto-alimente grâce aux recettes de la Ligue des champions[2]. Le mercato de Tottenham est d'ailleurs considéré par les parieurs anglais comme l'un des meilleurs de la saison[3]. L'entraîneur espagnol Juande Ramos, pour sa première intersaison à Tottenham, redéfinit l'effectif : arrivées du gardien du PSV, Heurelho Gomes, ou encore de l'attaquant Luka Modrić du Dinamo Zagreb. Cependant, certains joueurs, dont le Bulgare Dimitar Berbatov, cherchent à partir et compliquent la tâche de l'entraîneur.

Impliqué dans les compétitions européennes depuis la mi-juillet[4], le club de Manchester City fait beaucoup parler de lui lors de l'été. Alors propriété de l'ancien premier ministre thaïlandais Thaksin Shinawatra, le club est vendu à un fonds d'investissement d'Abou Dabi, propriété de la famille royale, plus précisément du cheikh Mansour. De nombreuses tentatives sont faites lors du dernier jour des transferts (1er septembre minuit) pour acheter des stars du championnat à des prix défiant toute concurrence. L'annonce est faite le lendemain : Robinho est acheté au Real Madrid pour 32,5 M£. Le nouveau propriétaire envisage de faire de Manchester City le « meilleur club de Premier league », en commençant par atteindre « les quatre premières places »[5].

Mais Manchester United attire aussi l'attention. Pendant l'été, un feuilleton se déroule entre Cristiano Ronaldo et Sir Alex Ferguson par médias interposés. Le premier veut aller au Real Madrid après avoir tout remporté en Angleterre, le second affirmant qu'il ne peut pas partir. Lors du dernier jour des transferts, Dimitar Berbatov préfère partir à Manchester United plutôt qu'à Chelsea.

La saison débute le 9 juillet avec le traditionnel Community Shield que Manchester United remporte face à Portsmouth (0-0, 3–1 aux tirs au but).

ClassementModifier

Le classement est calculé sur le barème de points classique (victoire à 3 points, match nul à 1, défaite à 0).

Pour départager les équipes à égalité de points, on tient d'abord compte de la différence de buts générale, puis du nombre de buts marqués, puis des confrontations directes et enfin si la qualification ou la relégation est en jeu, les deux équipes jouent une rencontre d'appui sur terrain neutre.

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Manchester United (T) (L) (CDM) 90 38 28 6 4 68 24 +44
2 Liverpool 86 38 25 11 2 77 27 +50
3 Chelsea C 83 38 25 8 5 68 24 +44
4 Arsenal 72 38 20 12 6 68 37 +31
5 Everton 63 38 17 12 9 55 38 +17
6 Aston Villa[6] 62 38 17 11 10 54 48 +6
7 Fulham[6] 53 38 14 11 13 39 34 +5
8 Tottenham Hotspur 51 38 14 9 15 45 45 0
9 West Ham 51 38 14 9 15 42 45 -3
10 Manchester City 50 38 15 5 18 58 50 +8
11 Wigan Athletic 45 38 12 9 17 34 45 -11
12 Stoke City P 45 38 12 9 17 38 55 -17
13 Bolton Wanderers 41 38 11 8 19 41 53 -12
14 Portsmouth 41 38 10 11 17 38 57 -19
15 Blackburn Rovers 41 38 10 11 17 40 60 -20
16 Sunderland 36 38 9 9 20 34 54 -20
17 Hull City P 35 38 8 11 19 40 64 -24
18 Newcastle United 34 38 7 13 18 40 59 -19
19 Middlesbrough 32 38 7 11 20 28 57 -29
20 West Bromwich Albion P 32 38 8 8 22 36 67 -31


Légende : Qualifications et relégations
Ligue des champions de l'UEFA 2009-2010 (Phase de groupes)
Ligue des champions de l'UEFA 2009-2010 (Tour de barrages pour non-champions)
Ligue Europa 2009-2010 (Tour de barrages)
Ligue Europa 2009-2010 (3e tour de qualification)
Relégation en FL Championship
T : Tenant du titre 2007-2008
C : Vainqueurs de la FA Cup
(L) : Vainqueurs de la Carling Cup
(CDM) : vainqueur de la Coupe du monde des clubs 2008
P : Promus en 2007-2008

MatchsModifier

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) Ars AsV Bla Bol Che Eve Ful Hul Liv MaC MaU Mid New Por Sto Sun Tot WBA WeH Wig
Arsenal 0-2 4-0 1-0 1-4 3-1 0-0 1-2 1-1 2-0 2-1 2-0 3-0 1-0 4-1 0-0 4-4 1-0 0-0 1-0
Aston Villa 2-2 3-2 4-2 0-1 3-3 0-0 1-0 0-0 4-2 0-0 1-2 1-0 0-0 2-2 2-1 1-2 2-1 1-1 0-0
Blackburn Rovers 0-4 0-2 2-2 0-2 0-0 1-0 1-1 1-3 2-2 0-2 1-1 3-0 2-0 3-0 1-2 2-1 0-0 1-1 2-0
Bolton Wanderers 1-3 1-1 0-0 0-2 0-1 1-3 1-1 0-2 2-0 0-1 4-1 1-0 2-1 3-1 0-0 3-2 0-0 2-1 0-1
Chelsea 1-2 2-0 2-0 4-3 0-0 3-1 0-0 0-1 1-0 1-1 2-0 0-0 4-0 2-1 5-0 1-1 2-0 1-1 2-1
Everton 1-1 2-3 2-3 3-0 0-0 1-0 2-1 0-2 1-2 1-1 1-1 2-2 0-3 3-1 3-0 0-0 2-0 3-1 4-0
Fulham 1-0 3-1 1-2 2-1 2-2 0-2 0-1 0-1 1-1 2-0 3-0 2-1 3-1 1-0 0-0 2-1 2-0 1-2 2-0
Hull City 1-3 0-1 1-2 0-1 0-3 2-2 2-1 1-3 2-2 0-1 2-1 1-1 0-0 1-2 1-4 1-2 2-2 1-0 0-5
Liverpool 4-4 5-0 4-0 3-0 2-0 1-1 0-0 2-2 1-1 2-1 2-1 3-0 1-0 0-0 2-0 3-1 3-0 0-0 3-2
Manchester City 3-0 2-0 3-1 1-0 1-3 0-1 1-3 5-1 2-3 0-1 1-0 2-1 6-0 3-0 1-0 1-2 4-2 3-0 1-0
Manchester United 0-0 3-2 2-1 2-0 3-0 1-0 3-0 4-3 1-4 2-0 1-0 1-1 2-0 5-0 1-0 5-2 4-0 2-0 1-0
Middlesbrough 1-1 1-1 0-0 1-3 0-5 0-1 0-0 3-1 2-0 2-0 0-2 0-0 1-1 2-1 1-1 2-1 0-1 1-1 0-0
Newcastle United 1-3 2-0 1-2 1-0 0-2 0-0 0-1 1-2 1-5 2-2 1-2 3-1 0-0 2-2 1-1 2-1 2-1 2-2 2-2
Portsmouth 0-3 0-1 3-2 1-0 0-1 2-1 1-1 2-2 2-3 2-0 0-1 2-1 0-3 2-1 3-1 2-0 2-2 1-4 1-2
Stoke City 2-1 3-2 1-0 2-0 0-2 2-3 0-0 1-1 0-0 1-0 0-1 1-0 1-1 2-2 1-0 2-1 1-0 0-1 2-0
Sunderland 1-1 1-2 0-0 1-4 2-3 0-2 1-0 1-0 0-1 0-3 1-2 2-0 2-1 1-2 2-0 1-1 4-0 0-1 1-2
Tottenham Hotspur 0-0 1-2 1-0 2-0 1-0 0-1 0-0 0-1 2-1 2-1 0-0 4-0 1-0 1-1 3-1 1-2 1-0 1-0 0-0
West Bromwich Albion 1-3 1-2 2-2 1-1 0-3 1-2 1-0 0-3 0-2 2-1 0-5 3-0 2-3 1-1 0-2 3-0 2-0 3-2 3-1
West Ham 0-2 0-1 4-1 1-3 0-1 1-3 3-1 2-0 0-3 1-0 0-1 2-1 3-1 0-0 2-1 2-0 0-2 0-0 2-1
Wigan Athletic 1-4 0-4 3-0 0-0 0-1 1-0 0-0 1-0 1-1 2-1 1-2 0-1 2-1 1-0 0-0 1-1 1-0 2-1 0-1
  •      Victoire à domicile
  •      Match nul
  •      Victoire à l'extérieur

Bilan de la saisonModifier

StatistiquesModifier

RécompensesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Depuis la saison 2003–2004 les quatre premières équipes sont les mêmes, à la seule exception de 2005 où Liverpool n'avait fini que cinquième. Le club avait cependant remporté la Ligue des champions.
  2. Les 4 clubs anglais, Manchester United et Chelsea, finalistes, Liverpool FC, demi-finaliste, et Arsenal, quart-de-finaliste, ont reçu respectivement 42,9, 36,4, 26,8, 23,2 millions d'Euros de recettes soit un total de 129,3 M€.
  3. (en) Nik Wardle, « Premiership Betting: Spurs head the race in the "winner without Big 4" market — Paris sur la première division : les Spurs meilleurs parmi les "champions en dehors du Big4" », betting.betfair.com, (consulté le 28 octobre 2008)
  4. Neuvième club anglais en compétition européenne, Manchester City s'est qualifié pour le Premier tour de qualification de la Coupe UEFA grâce au Prix du fair-play UEFA.
  5. « Manchester City: Un nouveau propriétaire ambitieux »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 25 mars 2013)
  6. a et b Le vainqueur de la FA Cup et de la Carling Cup étant déjà qualifié pour une compétition européenne par le biais du championnat, les 6e et 7e places sont devenus qualificative pour la Ligue Europa.
  7. (en) « Southgate and Deco clinch awards », BBC Sport, British Broadcasting Corporation,‎ (lire en ligne)
  8. (en) « Brown wins manager of month prize », BBC Sport, British Broadcasting Corporation,‎ (lire en ligne)
  9. (en) « Young earns monthly player award », BBC Sport, British Broadcasting Corporation,‎ (lire en ligne)
  10. (en) « Benitez and Lampard scoop awards », BBC Sport, British Broadcasting Corporation,‎ (lire en ligne)
  11. (en) « Megson and Anelka scoop awards », Premier League, (consulté le 12 décembre 2008)
  12. (en) « Double Delight », avfc.co.uk, Aston Villa F.C.,‎ (lire en ligne)
  13. (en) « Ferguson and Vidic secure awards », BBC Sport, British Broadcasting Corporation,‎ (lire en ligne)
  14. (en) « Moyes and Jagielka scoop awards », BBC Sport, British Broadcasting Corporation,‎ (lire en ligne)
  15. (en) « Liverpool duo claim Barclays awards », premierleague.com, Premier League,‎ (lire en ligne)
  16. (en) « Ferguson and Arshavin take Barclays honours », premierleague.com, Premier League,‎ (lire en ligne)

Voir aussiModifier