Ouvrir le menu principal

Championnat d'Allemagne de football 1999-2000

1. Bundesliga
1999-2000
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) DFB
Édition 37e
Lieu(x) Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Date du 13 août 1999 au 20 mai 2000
Participants 18
Matchs joués 34 par équipe
Hiérarchie
Hiérarchie Division 1
Niveau inférieur 2. Bundesliga

Palmarès
Tenant du titre Bayern Munich
Promu(s) en début de saison Arminia Bielefeld
Unterhaching
SSV Ulm 1846
Vainqueur Bayern Munich
Deuxième Bayer Leverkusen
Relégué(s) Arminia Bielefeld
MSV Duisbourg
SSV Ulm 1846
Meilleur(s) buteur(s) Drapeau : Allemagne Martin Max (19)

Navigation

La saison 1999-2000 de 1. Bundesliga était la trente-septième édition de la première division allemande.

Lors de cette saison, le Bayern Munich a conservé son titre de champion d'Allemagne face aux dix-sept meilleurs clubs allemands lors d'une série de matchs se déroulant sur toute l'année.

Chacun des dix-huit clubs participant au championnat a été confronté à deux reprises aux dix-sept autres.

Huit places étaient qualificatives pour les compétitions européennes, la neuvième étant celle du vainqueur de la DFB-Pokal 1999-2000.

Le Bayern Munich a été sacré champion d'Allemagne pour la seizième fois.

Les 18 clubs participantsModifier

CompétitionModifier

Pré-saisonModifier

 
Roque Santa Cruz (Bayern Munich) débarque en Europe à 18 ans.

À l'orée de la trente-septième édition de 1. Bundesliga, la suprématie du Bayern Munich ne laissait que peu de doute sur l'issue du championnat. En effet, les derniers finalistes de la Ligue des champions avaient remporté assez facilement le titre lors de la saison précédente et les nouvelles recrues comme le jeune Paraguayen Roque Santa Cruz, en provenance du Club Olimpia, laissaient entrevoir un bel avenir à l'équipe d'Ottmar Hitzfeld.

Cependant, les joueurs du Bayer Leverkusen une fois de plus deuxième l'année passée, espéraient venir jouer les premiers rôle et peut-être décrocher enfin leur premier titre. Il fallait également compter lors de cette saison sur l'Hertha Berlin auteur d'un magnifique championnat 1998-1999 (3e) et du Borussia Dortmund de retour dans le haut du tableau.

Le Werder Brême pourtant qualifié en coupe d'Europe grâce à la DFB-Pokal souhaitait également réussir à remonter vers le haut du classement pour renouer avec son passé glorieux.

Enfin, l'Eintracht Francfort après avoir sauvé sa place à l'arraché, Unterhaching, le SSV Ulm 1846 et l'Arminia Bielefeld, les trois promus, espéraient arriver à éviter une année galère et un redescente immédiate pour les trois derniers.

La saison a été ouverte par la Liga-Pokal qui regroupait les six meilleurs clubs qualifiés pour des compétitions européennes, la finale a été remporté pour la troisième année consécutive par le Bayern Munich, à la BayArena de Leverkusen, sur le score de deux buts à un face au Werder Brême.

Moments forts de la saisonModifier

 
Ulf Kirsten, meilleur buteur du Bayer Leverkusen.

À l'inverse de la saison précédente, la lutte pour le titre a été, lors de ce championnat, serrée jusqu'au bout. En effet, le Bayer Leverkusen avait trois points d'avance sur le Bayern Munich avant la dernière journée et n'avait besoin que d'un match nul face au modeste SpVgg Unterhaching, déjà assuré de son maintien. Cependant, le sort s'est acharné sur les éternels deuxièmes de 1. Bundesliga (trois fois en quatre ans), et alors que le Bayern Munich battait le Werder Brême, les joueurs de la Ruhr se sont inclinés face à d'autres Bavarois.

Cependant, avec 73 points, le Bayer Leverkusen a établi le record encore incontesté du plus grand nombre de points marqués par le deuxième du championnat.

Le Bayern Munich, outre son titre de champion pouvait également s'enorgueillir d'avoir été le seul club non-espagnol à atteindre les demi-finales de la Ligue des champions, les Bavarois n'ayant pas été assez forts face au Real Madrid pour que leur club puisse atteindre la finale.

Cette saison a été aussi celle d'une forte progression pour trois clubs : Unterhaching, qui a terminé dixième, ce qui était un très belle performance pour un promu, le Hambourg SV et le Munich 1860, qui ont terminé respectivement troisième et quatrième et se sont ainsi qualifiés pour le tour préliminaire de la Ligue des champions.

Qualifications en coupes d'EuropeModifier

À l'issue de la saison, les clubs placés aux deux premières places du championnat se sont qualifiés pour la phase de groupes de la Ligue des champions 2000-2001, les clubs arrivés troisième et quatrième se sont quant à eux qualifiés pour le troisième tour préliminaire de cette même Ligue des champions.

Le vainqueur de la DFB-Pokal ayant fini dans les six premiers du championnat, la première des trois places en Coupe UEFA 2000-2001 est revenue au finaliste de la coupe. Les deux autres places sont revenues au quatrième et au cinquième du championnat. Ces places étaient qualificatives pour le premier tour de la compétition.

Les septième et huitième du championnat ont quant à eux pris les deux places en Coupe Intertoto 2000.

ClassementModifier

Le classement est basé sur le barème de points classique (victoire à 3 points, match nul à 1, défaite à 0).

Pour départager les équipes à égalité de points, on tient d'abord compte de la différence de buts générale, puis du nombre de buts marqués, puis des confrontations directes et enfin si la qualification ou la relégation est en jeu, les deux équipes jouent une rencontre d'appui sur terrain neutre.

Classement
Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
1 Bayern Munich T C 73 34 22 7 5 73 28 +45
2 Bayer Leverkusen 73 34 21 10 3 74 36 +38
3 Hambourg SV 59 34 16 11 7 63 39 +24
4 Munich 1860 53 34 14 11 9 55 48 +7
5 FC Kaiserslautern 50 34 15 5 14 54 59 -5
6 Hertha Berlin 50 34 13 11 10 39 46 -7
7 VfL Wolfsbourg 49 34 12 13 9 51 58 -7
8 VfB Stuttgart 48 34 14 6 14 44 47 -3
9 Werder Brême[1] 47 34 13 8 13 65 52 +13
10 Unterhaching P 44 34 12 8 14 40 42 -2
11 Borussia Dortmund 40 34 9 13 12 41 38 +3
12 SC Fribourg 40 34 10 10 14 45 50 -5
13 Schalke 04 39 34 8 15 11 42 44 -2
14 Eintracht Francfort[2] 39 34 12 5 17 42 44 -2
15 Hansa Rostock 38 34 8 14 12 44 60 -16
16 SSV Ulm 1846 P 35 34 9 8 17 36 62 -26
17 Arminia Bielefeld P 30 34 7 9 18 40 61 -21
18 MSV Duisbourg 22 34 4 10 20 37 71 -34


Légende : Qualifications et relégations
Ligue des Champions 2000-2001 (Phase de groupes)
Ligue des Champions 2000-2001 (3e tour préliminaire)
Coupe UEFA 2000-2001 (1er tour)
Coupe Intertoto 2000 (3e tour)
Coupe Intertoto 2000 (2e tour)
Relégation en 2. Bundesliga
T : Tenant du titre 1998-1999
P : Promu en 1998-1999
C : Vainqueur de la DFB-Pokal

MatchsModifier

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) Bie Lev BMu Dor Fra Kai Ham Ros Ber Dui M60 Fri Sch Ulm Unt Stu Wol Brê
Arminia Bielefeld 1-2 0-3 0-2 1-1 1-2 3-0 2-2 1-1 0-1 2-2 2-1 1-2 4-1 1-0 1-2 0-0 2-2
Bayer Leverkusen 4-1 2-0 3-1 4-1 3-1 2-2 1-1 3-1 3-0 1-1 1-1 3-2 4-1 2-1 1-0 4-1 3-2
Bayern Munich 2-1 4-1 1-1 4-1 2-2 2-2 4-1 3-1 4-1 1-2 6-1 4-1 4-0 1-0 0-1 5-0 3-1
Borussia Dortmund 1-3 1-1 0-1 1-0 0-1 0-1 3-0 4-0 2-2 1-1 1-1 1-1 1-1 1-3 1-1 2-1 1-3
Eintracht Francfort 2-1 1-2 1-2 1-1 0-1 3-0 0-0 4-0 2-2 3-1 2-0 0-2 2-1 3-0 0-1 4-0 1-0
FC Kaiserslautern 0-2 1-3 0-2 1-0 1-0 2-0 2-2 1-2 3-2 1-1 0-2 2-1 6-2 4-2 1-2 2-2 4-3
Hambourg SV 5-0 0-2 0-0 1-1 1-0 2-1 1-0 5-1 6-1 2-0 2-0 3-1 1-2 3-0 3-0 2-2 0-0
Hansa Rostock 2-1 1-1 0-3 1-0 3-1 4-2 3-3 0-1 3-1 0-0 1-1 1-0 2-1 1-1 1-4 1-1 1-1
Hertha Berlin 2-0 0-0 1-1 0-3 1-0 0-1 2-1 5-2 2-1 1-1 0-0 2-1 3-0 2-1 1-1 0-0 1-1
MSV Duisbourg 0-3 0-0 1-2 2-2 2-3 2-2 1-1 2-2 0-0 3-0 1-2 1-1 0-0 2-0 1-3 2-3 0-1
Munich 1860 5-0 1-2 1-0 0-3 2-0 2-1 0-0 4-3 2-1 4-1 3-1 3-3 4-1 2-1 1-1 1-2 1-0
SC Fribourg 1-1 0-0 1-2 1-1 2-3 2-1 0-2 5-0 0-1 3-0 3-0 2-1 2-0 4-3 0-2 1-1 2-1
Schalke 04 1-1 1-1 1-1 0-0 0-0 1-2 1-3 0-2 1-1 3-0 2-2 2-2 0-0 1-0 3-0 1-1 3-1
SSV Ulm 1846 2-0 1-9 0-1 0-1 3-0 3-1 1-2 1-1 0-1 0-3 3-0 1-1 1-1 1-0 1-1 2-0 2-1
Unterhaching 2-0 2-0 0-2 1-0 1-0 1-2 1-1 1-1 1-1 2-0 1-1 1-0 3-1 1-0 2-0 1-1 1-0
VfB Stuttgart 3-3 1-2 2-0 1-2 0-2 0-1 1-3 3-1 1-0 4-2 1-3 1-0 0-2 2-0 0-2 2-5 0-0
VfL Wolfsbourg 2-0 3-1 1-1 1-0 1-0 3-2 4-4 2-0 2-3 1-0 2-1 2-1 0-0 1-2 2-2 0-2 2-7
Werder Brême 3-1 1-3 0-2 3-2 3-1 5-0 2-1 2-1 4-1 4-0 1-3 5-2 0-1 2-2 2-2 2-1 2-2
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur

Bilan de la saisonModifier

StatistiquesModifier

Meilleurs buteursModifier

Buteur Club Nb de Buts
1   Martin Max Munich 1860 19
2   Ulf Kirsten Bayer Leverkusen 17
3   Ebbe Sand Schalke 04 14
  Giovane Élber Bayern Munich
5   Paulo Sergio Bayern Munich 13
  Marco Bode Werder Brême

AffluencesModifier

Club Affluence moyenne[3]
Arminia Bielefeld 19 823 spectateurs
Bayer Leverkusen 22 441 spectateurs
Bayern Munich 52 588 spectateurs
Borussia Dortmund 64 535 spectateurs
Eintracht Francfort 35 485 spectateurs
FC Kaiserslautern 40 204 spectateurs
Hambourg SV 41 534 spectateurs
Hansa Rostock 16 153 spectateurs
Hertha Berlin 47 401 spectateurs
MSV Duisbourg 15 244 spectateurs
Munich 1860 32 653 spectateurs
SC Fribourg 24 711 spectateurs
Schalke 04 39 885 spectateurs
SSV Ulm 1846 21 841 spectateurs
Unterhaching 9 535 spectateurs
VfB Stuttgart 29 853 spectateurs
VfL Wolfsbourg 17 188 spectateurs
Werder Brême 30 202 spectateurs
Total 31 182 spectateurs

Notes et référencesModifier

  1. Qualifié en tant que finaliste de la DFB-Pokal.
  2. L'Eintracht Francfort s'est vu retirer deux points pour violation des droits de licence.
  3. Affluences des clubs allemands en 2000.

Voir aussiModifier