Chambre de commerce et d'industrie de Lyon

chambre de commerce située à Lyon

Chambre de commerce et d'industrie de Lyon
Logo.
Fondation 1702
Président Philippe Valentin
Directeur général Nicolas Bonnet
Permanence 21 rue de la République, 69002 Lyon.
Site web www.lyon-metropole.cci.frVoir et modifier les données sur Wikidata

La chambre de commerce et d'industrie Lyon (ou CCI de Lyon) est une ancienne CCI du département du Rhône. Son siège est situé à Lyon dans le Palais de la Bourse, place des Cordeliers.

Le 1er janvier 2016, la CCI de Lyon a fusionné avec la CCI de Saint-Etienne Montbrison et la CCI de Roanne Loire Nord pour former la chambre de commerce et d'industrie Lyon Métropole Saint-Étienne Roanne[1].

HistoireModifier

Le , le roi Louis XIV signe les lettres patentes portant création de la chambre de commerce de Lyon, la troisième en France après la chambre de commerce de Marseille (1599) et celle de Dunkerque (1700)[2].

La première délibération de ses membres a lieu le . Elle a pour mission de défendre et de représenter les intérêts des commerçants et des industriels lyonnais auprès de l’autorité royale, puis des pouvoirs publics.

Le , un décret ordonne la fusion de la chambre de commerce et d'industrie de Lyon avec son homologue de Tarare[2].

Les archives de l'ex CCI de Lyon conservent la mémoire de trois siècles d'histoire économique de la région lyonnaise. Elles sont désormais accessibles aux Archives départementales du Rhône.

FonctionnementModifier

La chambre de commerce et d'industrie de Lyon était un établissement public placé sous la tutelle de l'État. Elle faisait partie de la chambre régionale de commerce et d'industrie Rhône-Alpes.

Plusieurs instances gouvernent la CCI : le Bureau, composé du président, du vice-président, de soixante représentants des chefs d'entreprise, élus par leurs pairs pour un mandat de cinq ans, et de trente membres associés travaillant en assemblée générale et au sein de dix commissions. Tous les élus sont bénévoles et assument la responsabilité des axes stratégiques et des projets de la CCI.

Elle est présidée depuis septembre 2019 par Philippe Valentin, PDG du Groupe Valentin. Il succède à Emmanuel Imberton, PDG de la société SCL, qui occupait ce rôle depuis décembre 2013.

MissionsModifier

La chambre de commerce et d'industrie de Lyon représentait auprès des pouvoirs publics les intérêts du commerce, de l’industrie et des sociétés de service du département du Rhône. Elle formule des propositions sur les questions de politique économique, d’infrastructures et d’équipements. Elle accompagne les entreprises, de la création jusqu'à la transmission en passant par toutes les phases de croissance et de développement. Elle intervient sur les grands dossiers qui touchent au tourisme et à la logistique en région lyonnaise.

Activités de développementModifier

La CCI a trois missions principales[3] au service du développement des entreprises et du territoire :

  1. Représenter les entreprises et les commerçants, être leur porte-parole auprès des pouvoirs publics
  2. Accompagner les entreprises, de la création jusqu'à la transmission en passant par toutes les phases de croissance et de développement
  3. Contribuer à la gestion des grands équipements utiles au développement et à l'attractivité du territoire : Aéroports de Lyon, Eurexpo, EM Lyon Business School, Musée des Tissus et des Arts décoratifs
  • ... et optimiser l'aménagement du territoire à travers les grandes infrastructures routières, ferroviaires, fluviales.

La CCI héberge plusieurs entités :

Activités gestionnairesModifier

Le groupe CCI est partie prenante dans la gestion et l'exploitation du parc des expositions Eurexpo en tant qu'actionnaire de référence, du Musée des Tissus et des Arts décoratifs dont elle est le propriétaire et l'animateur. Elle intervient financièrement également auprès de l'école de management EMLyon Business School, de l'école EKLYA School of Business, du Centre de perfectionnement aux affaires et de CPE Lyon.

La gestion des deux aéroports de Lyon (aéroport de Lyon-Saint-Exupéry et aéroport de Lyon-Bron), était initialement assurée par la CCI de Lyon ; elle est depuis le 9 mars 2007 effectuée par la société Aéroports de Lyon.

Services aux entreprisesModifier

Dans son rôle de défenseur des intérêts des entreprises lyonnaises, la CCI de Lyon a mis en place un grand nombre d'outils pour ses sociétaires. On peut ainsi citer :

  • Le Centre de formalités des entreprises ou CFE[5],
  • Le Centre de Formalité Internationales ou CFI
  • Un Service Formalités apprentissage ou SFA
  • Un fichier listant les 108 000 entreprises de la région lyonnaise et de la Loire [6],
  • un centre de formation, CCI formation[7], propose des programmes de formation professionnelle continue pour les salariés, les dirigeants d'entreprise, les personnes chargées des ressources humaines, les demandeurs d'emploi. Certaines formation professionnelle sont diplômante et qualifiante pour les étudiants et demandeurs d'emploi, d'autres sont destinées à la formation en création, reprise et transmission d'entreprise.

La CCI agit également comme centre de ressource et d'information sur des sujets comme l'apprentissage, les formalités vis-à-vis des marchés à l'international, des accompagnements dans les démarches de création, de reprise et de transmission d'entreprise, le conseil au développement dans les domaines de la compétitivité et du développement commercial, de l'innovation, de la réglementation, ou encore de l'anticipation des difficultés.

ImplantationsModifier

Avant la fusion de 2016, son réseau de proximité se déployait au travers de sept agences territorialisées, auxquelles pouvaient s'adresser les entreprises.

Liste des présidentsModifier

Période Nom
1803-1808 Guillaume Benoît Couderc
1808-1816 Alexis-Antoine Régny
1816-1827 Dominique Mottet de Gérando
1828-1838 Laurent Dugas
1838-1844 Joseph Brosset
1844-1845 Laurent Dugas
1845-1868 Joseph Brosset
1869-1871 Louis-César Guerin
1871-1881 Oscar Galline
1889 Édouard Aynard
1899-1911 Auguste Isaac
1911-1921 Jean Coignet
1912 ?-1931 ? Louis Pradel[8]
1932-1934 (dates à vérifier) Anatoile Celle
1934-1937 Henry Morel-Journel
1938-1944 Paul Charbin
1960-1963 Hugues Morel-Journel
1968-1972 Léon Peillon
1972-1979 Fernand Blanc
1979-1983
1983-1989 Étienne Carrot
1989-1994 Bruno Vincent
1994-2000 Guy Malher
2000-2004 Jean Agnès
2004-2007 Jean-Paul Mauduy
2007-2011 Guy Mathiolon
2011- 2013 Philippe Grillot
2013-2019 Emmanuel Imberton
2019- Philippe Valentin

Pour approfondirModifier

BibliographieModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Dossier de presse : Une nouvelle CCI en marche pour le bassin métropolitain lyonnais », sur www.lyon-metropole.cci.fr, CCILM (consulté le ).
  2. a et b Grand Lyon, « chambre de Commerce et d’Industrie de Lyon : 300 ans d’histoire. : Millenaire 3, Transformation urbaine », sur www.millenaire3.com (consulté le )
  3. « Nos missions », sur http://www.lyon-metropole.cci.fr (consulté le )
  4. « Enterprise Europe Network », sur www.lyon.cci.fr, CCIL (consulté le ).
  5. « Centre de formalités des entreprises - CFE », sur www.lyon-metropole.cci.fr, CCI (consulté le ).
  6. « Fichier des 108 000 entreprises de la CCI », sur www.lyon-metropole.cci.fr, CCI (consulté le ).
  7. Site officiel de CCI formation.
  8. Signe une lettre comme président à Louis Marin en 1924. AN 317AP/43-44. On le trouve aussi dans certains documents sur Google comme vice-président en 1917. Sans rapport avec le futur maire.