Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir ADL.

Aéroports de Lyon
logo de Aéroports de Lyon

Création 2007
Dates clés 2006 : Création de la SASU Aéroports de Lyon
2007 : Transfert de la concession des aéroports de la CCIL à la SASU et transformation en SA
Personnages clés Tanguy BERTOLUS (Président du Directoire)
Forme juridique Société anonyme
Siège social BP 113, 69125 Lyon-Saint Exupéry Aéroport (LYS)
Drapeau de France France
Actionnaires Consortium composé de Vinci Airports, la Caisse des Dépôts et Predica : 60 %
CCI de Lyon : 25 %
Métropole de Lyon, département du Rhône et région Rhône-Alpes : 15 % (5 % par collectivité territoriale)
Activité Transport aérien
Produits Services et gestion aéroportuaire
Filiales Aéroports de Lyon Management et Services
Effectif 466 en 2017
Site web www.lyonaeroports.com

Capitalisation 148 000 €
Dette endettement net 75.5 millions d’euros en 2014
Chiffre d'affaires 199.1 millions d'€ en 2018
4.7 TCAM (taux de croissance annuel moyen) de 2008 à 2014
Résultat net 16.7 millions d’euros en 2018

Aéroports de Lyon est une entreprise française qui construit, aménage et exploite les plates-formes aéroportuaires de Lyon. Ces dernières sont l'aéroport international de Lyon-Saint-Exupéry, 4e aéroport français en nombre de passagers[1], et l'Aéroport de Lyon-Bron, 3e aéroport d'affaires en France[2].

HistoireModifier

Ces deux aéroports étaient auparavant gérés directement par la Chambre de commerce et d'industrie de Lyon mais cette dernière, par délibération du , a décidé, comme la loi l'y autorise depuis 2004, d'en confier la gestion à une société distincte. Ce transfert a été approuvé par un arrêté du 2 mars 2007.

À la création, le capital de 148 000 € est réparti entre l’État, actionnaire à hauteur de 60 %, la CCI de Lyon pour 25 % et les trois collectivités territoriales, le Grand Lyon, le Conseil général du Rhône et le Conseil régional de Rhône-Alpes se partageant à parts égales 15 % du capital.

Le , cette société prend le nom de LyonAirports[3], ce qui provoque de nombreuses réactions indignées pour ce nom anglais donné à une société française agissant en France. Le Préfet de la Région Rhône-Alpes Jacques Gérault, a demandé à l'occasion de la journée internationale de la Francophonie le retrait pur et simple de la nouvelle appellation[4]. La société a dès lors repris son nom initial et ne devrait vraisemblablement plus en changer.

Le , Aéroports de Lyon, associé à la société turque Limak, a remporté la gestion de l'Aéroport international de Pristina. Cette concession, d'une durée de 20 ans, engage le consortium Limak-Aéroports de Lyon à investir une centaine de millions d'euros dans la rénovation de l'aéroport[5],[6].

Aéroports de Lyon était une entreprise publique jusqu'en 2016, date à laquelle un consortium composé de Vinci Airports, la Caisse des Dépôts et Predica (assurances du Crédit agricole) rachète les 60 % du capital détenu par l'État[7].

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier