Ouvrir le menu principal

Château de la Rochette (Haute-Savoie)

château fort français à Lully

Château de la Rochette
Image illustrative de l’article Château de la Rochette (Haute-Savoie)
Nom local Château du Vernay
Période ou style Médiéval
Type Château fort
Début construction Milieu XIIIe siècle
Propriétaire actuel Personne privée
Protection  Inscrit MH (1932)[1]
Coordonnées 46° 17′ 27″ nord, 6° 25′ 36″ est[2]
Pays Drapeau de la France France
Anciennes provinces du Duché de Savoie Genevois
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Haute-Savoie
commune française Lully

Géolocalisation sur la carte : Haute-Savoie

(Voir situation sur carte : Haute-Savoie)
Château de la Rochette

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Château de la Rochette

Le château de la Rochette, appelé aussi château du Vernay, est un ancien château fort du milieu XIIIe siècle, dont les vestiges se dressent sur la commune de Lully dans le département de la Haute-Savoie en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Les restes du château font l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques en 1932.

Sommaire

SituationModifier

Le château est situé dans le département français de la Haute-Savoie, sur la commune de Lully, au nord-est, à la limite de la commune de Perrignier, sur un rocher isolé qu'entoure le ruisseau des Mosses.

Le lieu-dit porte le nom Le Vernay, d'où l'autre nom du château[3].

HistoireModifier

Le château appartient aux seigneurs de Cervens, avant 1340[4]. L'un de ses représentants, Gérold de Cervens, semble être à l'origine de l'édification du château[3].

Françoise de Cervens du Vernay, dame de la Rochette, le lègue, ainsi que la seigneurie, par testament du , à son époux, Guillaume d'Allinges, seigneur de Coudrée[4].

L'édifice est ruiné en 1590[5]. Il reste cependant dans la famille jusqu'en 1840 où il est vendu[4]. Au cours de cette période, ses murs et le rocher servirent de carrière. Vers la fin du XIXe siècle, il appartient à M. Dénarié[4].

Les restes du château font l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques par arrêté du [1].

DescriptionModifier

Le château de la Rochette se présente sous la forme d'une enceinte polygonale que flanque au nord un donjon cylindrique, et au sud deux tours rondes aux angles. L'entrée qui se fait de ce côté est précédée d'une enceinte basse.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Louis Blondel, Châteaux de l'ancien diocèse de Genève, vol. 7, Société d'histoire et d'archéologie de Genève (réimpr. 1978) (1re éd. 1956), 486 p..

Articles connexesModifier

Lien externeModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et référencesModifier

  1. a et b « Château de la Rochette (restes) », notice no PA00118405, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Coordonnées trouvées sur Géoportail.
  3. a et b Article[réf. non conforme] de Memoires et documents de l'Académie chablaisienne, 1955, p.22.
  4. a b c et d A. Rouget, A. Vachez, Monuments historiques de France publiés par départements : Haute-Savoie, Lyon, 1895, 61 planches, 24,5 × 31,5 cm, Archives départementales de la Savoie.
  5. Charles-Laurent Salch, Dictionnaire des châteaux et des fortifications du Moyen Âge en France, , 1304 p. (ISBN 2865350703), p. 702.